Page précédente

Initiation gay au cinema

Histoire vraie:

Je ne suis pas gay. Mais vers 25 ans j'ai eu des pulsions nouvelles, des fantasmes que je nourrissais dans mes rêves et par des lectures érotiques ou des images d'hommes ensemble. J'habitais Paris à l'époque. Mais dès que je voyais un homme gay ou hétéro mes pulsions disparaissaient. En fait, je fantasmais autour du sexe de l'homme en oubliant le reste. Je voulais sucer et sentir une bite me pénétrer et jouir dans mon tréfond. Mais je ne voulais aucunement embrasser, caresser ou câliner un mec. Que non!

Mais les fantasmes continuèrent. J'appris qu'il existait un cinéma porno gay à St Germain des Prés. Ainsi, j'allais donc là-bas par curiosité. Après de longues hésitations je finissais par rentrer dans le cinéma. Ils demandaient un nom pour une inscription au « club »; je donnais un faux. Dans le cinéma, il faisais très noir ; je restais debout à observer et je commençais à regarder le film. Un film américain avec des très beaux mecs musclés avec des bites magnifiques.

Un d'eux faisait une pipe grandiose à un autre. Je me mis à bander très fort. Je décidais de m'assoir en prenant garde à ne pas avoir de personne à côté de moi. Beaucoup de mouvements, de caresses et de masturbations ici et là dans la salle. J'avais vu avant de rentrer un mec qui semblait comme moi hésiter à entrer dans le ciné. Il s'appelait Michel (pour dire quelque chose)

Au bout de quelques minutes la scène se termine et le mec jouit et lâche tout
son sperme dans la bouche du superbe suceur. Mon fantasme est à son comble.

A ce moment Michel s'assied à côté de moi. Ma place est dans le noir et contre le mur. Il ne me regarde pas et moi non plus mais je suis transi. Je tremblote mais je n'ose rien faire. Puis je sens sa main qui me prend la main et qui me la mets sur son entrejambe. Je sens son sexe dur je le presse dans ma main.
J'ai envie de partir mais j'ai maintenant envie de réaliser mon fantasme. Il met sa main sur mon pantalon et serre mon sexe. Il me glisse dans l'oreille " branles-moi" je suis gorge serrée et je ne bouge plus. Alors il me dit qu'il va me faire voir et il ouvre ma braguette et sort ma bite tendue et raide ; je regarde l'écran et encore des scènes excitantes de bites que l'on suce, du sperme qu'on avale (ça aussi j'en rêve et dans mes fantasmes j'avale le mien quand je me branle) des culs que l'on sodomise.

C'est très très excitant. Il commence à me branler, je regarde partout autour de nous mais tout le mondes'en fout et s'occupe de son cul ou de celui de son voisin. Va-z-y branles- moi maintenant ; j'hésite encore à partir,  j'ai le coeur qui bat à 100 à l'heure,  puis il sort sa bite et me la met dans la main. C'est dur chaud et doux en même temps. Dans le noir, je peux changer cette réalité sous forme de fantasme, je me mets à le branler et je tripote ses couilles qu'il a aussi mis à l'air, ça commence à me plaire, je suis pris par l'envie et je ne pense plus a partir je ne pense plus qu'à cette belle et chaude bite dans ma main, il me caresse bien la bite, les couilles et tout autour, je suis maintenant très excité. Je regarde encore l'écran et un mec fait une fellation grandiose. Michel me prend derrière la tête et me fait pencher vers sa bite ; je suis complètement incapable de réagir, il me caresse les couilles et la bite et me dis « suces-moi maintenant ». Ma bouche est sur sa bite mais elle reste fermée, mais j'ai envie, l'odeur que je craignais m'enivre,  je commence à  lécher le bout de sa bite, tout doucement c'est doux et très lisse, j'aime, je prends alors tout la bite dans ma bouche et je commence à coulisser ma bouche sur sa bite. Pour être certain de bien faire, je regarde l'écran et je fais comme le suceur de la scène. Michel commence à gémir au bout de quelques minutes et je sens pour la première fois la fantastique impression de donner du plaisir à un mec, sa bite commence à vibrer dans ma bouche, il me tient la tête et se branle aussi dans ma bouche, je sais qu'il veut jouir dans ma bouche et je ne pense plus qu'à cela. Je veux gouter du sperme. Il me prévient, tient ma têtedans ses mains et tout à coup par saccades son sperme entre dans ma bouche et l'emplit, j'aime ce goût fade et mi sucre mi sel. Je me sens salope et soumise et j'aime cela. Je voudrais bien maintenant sentir une bite dans mon cul et la faire jouir en moi. Il me branle toujours et je jouis dans ses doigts. Il s'essuie sur mes fringues et s'en va.

J'ai toujours envie de recommencer depuis ...

Polcar

polcar@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.