Best Of Cyrillo

Page précédente

Un coach rassembleur

Depuis septembre 2010 j’ai du intégrer une nouvelle équipe de natation. Ce changement a eu des impacts importants dans ma vie.  Nouveau coach, nouveaux coéquipiers et des voyages beaucoup plus fréquents à l’extérieur.  Miguel est originaire de l’Espagne et il est un ancien médaillé d’or au plongeon au Olympique  d’Athènes de 2004. Miguel a immigré au Canada en 2005 et il a aussitôt obtenu le poste d’entraineur de l’équipe masculine de Natation de Windsor.  Mise à part moi, il entraine 6 autres plongeurs.

Mao était le plongeur vedette de l’équipe, il était probablement le candidat susceptible de joindre l’équipe Canadienne au championnat du monde. Peter était aussi un bon plongeur, il était de race noire et était probablement le plus musclé de l’équipe. Marc Nathan était de nouveau plongeur comme moi. Jason et Jérémie en étaient à leurs deuxièmes années avec l’équipe.

 Avec ma nouvelle équipe, je dois me présenter  à l’entrainement  tous les jours de la semaine le matin à partir de 5 H am et à la fin des classes.  Le vendredi en fin de journée nous partons faire des compétitions à l’extérieur donc il ne me reste pas beaucoup de temps pour autre chose. Après deux semaines à ce rythme j’ai du mettre un terme à la relation que j’entretenais avec ma copine depuis plus de 4 ans.  Cette décision aura eu un impact important sur reste de ma vie.

Le 17 septembre 2010 à 18 heures nous avons quitté Windsor pour se rendre à Ottawa  en mini-van afin de participer à une compétition.  Nous sommes arrivés à l’hôtel vers 21 heures  et à ma grande surprise j’ai appris que je partageais ma chambre avec le coach. Ce dernier m’expliqua qu’il n’avait pas été en mesure d’avoir 4 chambres à 2 lits par conséquent, un des plongeurs devait partager la chambre avec lui.    Mao et Peter se sont échangé un sourire suspect.  Voyant que la situation  me gênait, Marc s’est offert à prendre ma place mais le coach n’avait manifestement pas l’intention d’accepter toute forme de compromis.

J’eue une deuxième surprise en arrivant à la chambre quand j’ai constaté qu’il s’agissait d’une suite nuptiale munie d’un miroir au plafond juste au dessus du lit et d’un bain à remous dans un coin de la chambre.  J’ai placé ma valise dans une commode  et j’ai ouvert la porte de la salle de bain afin de compléter le tout du propriétaire.  J’ai remarqué que la douche était vitrée. Manifestement tout avait été mis en place pour provoquer l’excitation chez les nouveaux mariés.  Une fois installé, le coach avait commencé à se mettre à son aise, il avait le torse nu et commençais à préparer le bain à remous.

Miguel à sorti d’un sac un maillot de bain au couleur de l’équipe et est venu se placer devant moi et me demanda de l’essayer. J’avais l’idée d’aller à la salle de bain pour l’enfiler, mais  la façon qu’il était positionné devant moi m’indiquait clairement qu’il voulait que je me change devant lui.  J’ai commencé à enlever mes vêtements un à un jusqu’à mon slip. Miguel avait les yeux fixé directement sur mon pénis et cela m’intimidait énormément.

Le maillot était très ajusté au corps, on pouvait facilement distinguer la forme de mon pénis et des moindres détails de mon gland sans compter qu’il ne cachait même pas mes poils pubiens. Miguel semblait le trouvé parfait,  il passa sa main sur mes fesses et inséra sa main à l’intérieur de mon maillot afin de positionner correctement mon pénis. J’étais vraiment gêné par la situation mais je réussissais quand même à rester calme. Je vivais les pires moments de ma vie et j’envisageais sérieusement de quitter l’équipe sur le champ. Mais je savais à l’intérieur de moi-même qu’un abandon de ma part serait la pire déception pour mes parents qui étaient très fiers de moi.  Pour eux, mon intégration dans une équipe professionnelle était l’aboutissement d’un rêve.

Miguel me demanda de m’assoir dans le fond du bain et retira son bermuda. En moins d’une seconde j’ai vu son pénis en érection surgir devant moi. Il si positionna sur mes jambes et il prit ma tête entre ses mains et m’embrassa.  Il tourna sa langue contre la mienne et je sentais sa salive couler à l’intérieur de ma bouche. Je réussi à me dégager le visage afin de lui dire que je ne voulais pas, mais il avait déjà la main dans mon maillot et avait commencé à me faire une branlette. J’ai senti mon pénis se durcir dès le premier mouvement de va et vient. Mon maillot était rendu aux genoux et il inséra son majeur de l’autre main à l’intérieur de mon anus.  Il me souleva afin que je puisse m’assoir sur le bord du bain et commença à me faire une fellation. Je pleurais et l’implorais d’arrêter mais il ne semblait pas entendre ma requête.

À force de me débattre je finis par m’épuiser et à me soumettre à ses demandes. Ses mouvement de va et vient avec sa bouche sur mon pénis finis par avoir raison de celui-ci et je sentis mon sperme couler dans sa bouche. Pour moi, ceci indiquait peut-être la fin de mon calvaire. Mais mon rêve fut de courte durée, il me demanda de me mettre à quatre pattes dans le fond du bain et il mit sans langue sur mon anus afin de me lécher le derrière.  Je dois avouer que la sensation de sa langue sur mon anus n’était pas désagréable du tout. C’était la première fois que je vivais une telle expérience et je ne voulais pas vraiment qu’elle se termine. Je me tortillais et je commençais à gémir quelque peu.  Les moments de plaisir fut de courte durée, Miguel, commença à insérer son pénis dans mon anus et l’enfonça doucement jusqu’au fond. Je n’avais jamais senti une douleur aussi intense. Une fois au fond il commença son mouvement de va et vient en accentua la cadence. Je criais et je pleurais à force que cela était douloureux. Chaque minute semblait durée une éternité. Après plusieurs minutes de souffrance atroce j’ai finalement senti un liquide chaud se répandre en moi.  Miguel gémissait et sa salive dégoulinait sur mon dos.  Il retira rapidement son pénis de mon anus et il me força à le mettre dans ma bouche et à sucer.  Je sentais encore le sperme me gicler dans la bouche. Le goût du sperme me montait à la gorge. Une fois terminé Miguel m’embrassa à nouveau mais cette fois j’ai sortie ma langue et je la tournais avec la sienne. Notre baiser dura presqu’une minute.

Miguel se leva et quitta vers la salle de bain pour aller prendre une douche. Moi je sentais la honte m’envahir, je sorti du bain et s’en même me poser une question j’ai mis une serviette autour de ma taille et je sortie cogner à la chambre de Mao.  Après quelques instants d’attente, celui-ci est venu répondre. En le voyant je le pris autour du cou et je me suis mis immédiatement à pleurer.  Mao compris que je venais de passer un sal quart d’heure et que j’avais besoin de me remettre. Je me suis assis sur le bord du lit et j’ai constaté que Peter et Mao étaient nu et qu’il y avait qu’un seul lit de défait.  J’ai compris que je venais d’arriver à un bien mauvais moment. Je m’excusèrent auprès d’eux, mais ceux-ci me prirent dans leur bras et me serrèrent très fort.

Je sentais un liquide couler le long de ma jambe en essayant de voir, Mao se rendit compte que le sperme de Miguel sortait de mon anus. Mao me pris par la main et m’amena dans la salle de bain afin que je prenne une douche.  Je ne vouais pas que Mao me laisse seul dans la douche je leur ai demandé de venir avec moi. Peter accepta Moa embarqua le premier, moi je me plaçai au centre et Peter devant moi. Mao se pencha et inséra le doigt dans mon anus afin de faire sortir le sperme. J’enlaçai Peter et je commençai à lui donner des petits becs dans le cou. J’ai senti sa verge se durcir aussitôt. Mao inséra sa langue dans mon anus et nous étions partis pour une autre escapade sexuelle. Une fois la douche terminé j’ai demandé à Mao d’appeler Miguel et le reste de l’équipe. Pendant ce temps je me suis mis à genoux face à Peter et je m’appliquais à lui faire une pipe.  Miguel fut le premier à arrivé, il fut surpris de me voir en train de faire une pipe à Peter. Lorsque je l’ai aperçu je lui ai enlevé son bermuda et j’ai commencé à le sucer aussi. Les autres sont venues nous rejoindre à tour de rôle. Pour Jason et Jérémie ils n’étaient pas surpris de l’orgie qui se préparait puisqu’ils l’avaient déjà expérimenté plusieurs fois déjà. Pour Marc et Nathan, il fut très surpris, j’ai baissé le short de Nathan, j’ai insérer son pénis dans ma bouche et en moins de deux j’ai senti son pénis se durcir. Marc n’a eu d’autre choix que d’emboité le pas. J’avais donc 7 queues devant moi qui ne demandais d’autre chose que de ce faire sucer.

Après une demi heure de fellation en continue, je me suis mis à quatre patte sur le lit et j’ai demandé aux mecs de venir m’éjaculer dans l’anus. Mao fut le premier à venir et en moins de deux minutes j’ai senti sa semence se répandre en mo. Peter fut le suivant, il me fit tellement de l’effet que j’ai même éjaculé pendant qu’il me pénétrait. Miguel fut le dernier à venir me défoncer le cul. Mon anus était à pleine capacité lorsque Miguel se vida en moi,  et j’ai commencé à sentir le sperme me couler le long des jambes. Nathan était tellement excité  qu’il est venu me rejoindre sur le lit à quatre pattes en espérant que chacun aurait encore la force de l’enculer à son tour.  Peter fut le premier à le pénétrer. L’orgie se poursuivra une bonne partie de la nuit.  Mao est venu me lécher l’anus pendant une bonne demi heure dans l’espérance de récupérer le plus de sperme.

Il y a maintenant un an que je fais partie de l’équipe et j’ai de beaucoup améliorer mes performances tant au lit que sur le plongeon.

boytown

gd1999@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.