Page précédente

Concert

Septembre il fait encore beau et se soir je vais a un concert de rock dans ma bonne ville de province
Ce serais bien le bout du monde si je ne me faisais pas un mec l'endroit est propice a ce genre de rencontre.

Je me prépare donc douche minutieuse et j'enfile un tee shirt maille sous un perfecto un fut en cuir et une bonne paire de santiags
Le tout sans sous-vêtements et ainsi vêtu je prends le chemin du concert
Arrivé sur place je fais le tour de l'endroit, pas mal de monde population hétéroclite le concert débute

J'essaye de me frayer un chemin dans cette populace et le frottement de tout ce petit monde commence à m'exciter
Je décide lors de me diriger vers les toilettes c'est souvent la que les rencontres se font une fois dans l'endroit
Je m'applique à me coller a une pissotière et observe pas grand monde juste un mec la quarantaine et une paire de petits jeunes en train de se refaire une beauté dans la glace
Deux jolis petits culs mais apparemment pas la pour ca par contre le mec s'attarde sur l'urinoir et au geste que je devine se caresse la queue
Les deux jeunes sortent et nous nous retrouvons seuls
Je lui demande s'il ne veut pas que je l'aide il me dit avec plaisir mais pas ici !

Je connais un local ou nous serons plus tranquilles et après avoir remballé son outillage il me fit signe de le suivre
Apparement il connaissait les lieux et se dirigeât a travers tout le dédale de couloir a l'endroit précis il sortit une clef de sa poche et ouvrit la porte je le suivais dans la pièce
Il referma derrière nous a double tour dans la pièce qui servait de range tout trônait un canapé
Il s'installa et commença à se palper le paquet
Il n'était vraiment pas mal du tout il me dit fout toi a poil je m'exécutais
Il se leva vint se placer derrière moi
Je m'abandonnais mes bras relevés caressaient ses cheveux ma bouche cherchait ses lèvres dans une contorsion difficile
Ses mais parcourraient mon corps
Ma queue était tendue au maximum et je sentais la sienne durcir dans son jeans contre mon cul
Je me retournais descendis lentement vers son membre je dégrafais sa ceinture puis faisais tomber son pantalon laissant apparaitre une jolie queue
Il ne portait pas de sous vêtements

J'engloutis son membre maintenant parfaitement dressé
Ma langue jouait avec son gland violacé lui arrachant des râles de plaisirs
Il finit de se dessaper et nous nous retrouvions nus comme des vers
Il me redressa puis m'accompagna jusqu'au divan et la nous entamions un 69 mémorable
Nos bouches voraces parcouraient ces membres offerts

Ses doigts commencèrent à fouiller mon anus un puis deux
Il me retourna sa langue chaude et humide vint caresser ma rondelle
Je me cambrais
Il présenta sa queue sur l'orifice et sans problèmes s'enfonça en moi
Je pouvais sentir ses couilles venir taper contre les miennes et son doux va et vient me provoquait un immense plaisir
Il savait y faire le bougre se servant de sa queue magistralement tantôt doucement puis plus fort sortant et réentrant d'un coup
Il ne tarda pas à m'inonder les entrailles puis épuisé se posa a cote de moi
Naturellement ma bouche goba son membre encore dur et je m'appliquais à le nettoyer sa semence était comme un breuvage sublime mélange d'odeur et de sel bien particulière

Une fois terminé je le fis mettre a quatre pattes sur le divan et se cambra naturellement ma bouche se posa sur sa rondelle et ma langue chercha un passage
Après avoir travaillé son anus avec celle ci mes doigts finir de le dilater
Je pus enfin présenter ma queue devant ce trou offert
Je rentrais doucement puis jusqu'a la garde et je m'appliquais à lui labourer le fion a grands coups de reins
Le résultat ne se fit pas attendre je ne pus retenir ma semence plus longtemps et me lâchais en lui dans un râle salvateur

Ainsi repu je retombais sur le cote nous restions la une bonne heure à nous caresser puis il me dit si tu en veux encore je peux te présenter des potes
La proposition était alléchante et je répondis par la positive
Il se leva remit ses fringues et me dit attend la je reviens a partir de ce moment commence une autre histoire que je vous conterais une autre fois.

Jype

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.