Page précédente

Couilles pendantes

Je vais vous raconter ma 1ère fois avec un mec, en fait le père de mon meilleur pote.

Je devais porter tous les jours les cours de la fac à mon pote Nico qui s'était cassé la jambe et ne pouvait pas se déplacer. Cet après-midi là j'arrive devant chez lui et je le vois dans la voiture avec sa mère. Il me dit qu'il va passer des radios puis chez son médecin. Il me dit de rentrer et de laisser les cours à son père qui est à la piscine.

J'entre et me dirige au fond du jardin vers la piscine. Son père est allongé sur un bain de soleil avec un maillot moule bite de couleur blanc. Le père de Nico s'appelle Christophe, il a 39 ans 1m80 musclé car sportif et bel homme. Sa peau est bronzée et contraste avec le blanc de son slip de bain. J'avais déjà vu Christophe torse nu mais jamais comme aujourd'hui avec son seul maillot. Il est encore plus beau comme ça : il a des pectoraux puissants et des cuisses fermes. Je m'approche et le salue. Surpris, il se lève pour me serrer la main mais avant je remarque qu'il se replace son paquet. Nous sommes debout, on discute un peu et de temps en temps je ne peux m'empêcher de jeter un coup d'oeil discret vers son moule bite qui en plus est mouillé et un peu transparent. Putain qu'il a un gros paquet et il bande pas ! il me propose de piquer une tête dans la piscine.

Ce n'est pas de refus il fait tellement chaud. Mais je n'ai pas pris mon maillot.

Ce n'est pas grave me dit-il, on peut faire sans entre mecs on est habitué à être à poil (il fait allusion aux sports collectifs pratiqués hand et muscu pour lui, judo pour Nico et moi). Et joignant le geste à la parole,il s'enlève direct devant moi son maillot. Il ne m'a pas laissé le temps de répondre. Christophe est à poil devant moi, mes yeux fixent son service 3 pièces. Une dizaine de secondes passent.

Alors Mat, t'es gêné ? Si tu préfères, je vais te chercher un maillot de Nico.

Non, non pas de problèmes. Et je commence à enlever mon tee-shirt puis mon bermuda. Et je me retrouve comme lui à poil.

Tu ne portes pas de slip je vois

Non il fait trop chaud.

Il me mate : 1m75 65 kg de muscles, j'ai les couilles rasées et le pubis taillé court, le torse imberbe, une ligne de poils part de mon nombril vers le pubis mais s'arrête net au milieu de mon ventre (car j'ai rasé le reste jusqu'au pubis).

Je le mate aussi et surtout son sexe et ses couilles. Il a le sexe rasé et ses couilles aussi.

Ses burnes son impressionnantes elles pendent beaucoup; J'avais vu celles de Nico qui pendent bien mais les siennes sont magnifiques.

Je comprends d'où viennent les couilles pendantes de Nico je lui dit pour briser le silence.

Il rigole.Et oui tel père tel fils il me dit. Mais je suis sûr que les miennes sont plus pendantes...qu'en penses tu ? me dit il en s'approchant de moi et en se touchant le paquet qui commence à réagir (il bande à moitié).

Tu veux toucher ? Ne dis pas non depuis le début t'arrêtes pas de me matter. T'es pas discret. Il me met la main sur ma teub qui est déjà bien en forme et caresse mes couilles. Tu sais qu'avec des couilles rasées on peut pas mal s'amuser ? Oui pourquoi tu crois que je les rases comme Nico d'ailleurs ! Je lui caresse aussitôt ses burnes et joue avec sa teub.

Il m'amène vers le bain de soleil il s'assoit et je reste debout devant lui. Aussitôt il me dit j'ai bien envie de m'amuser avec tes petites burnes pleines et il me les gobe. Puis il s'attaque à ma bite 19*4. Il suce comme un dieu. A mon tour de prendre du plaisir.

Je lui bouffe les couilles et le branle avec ma main; de temps en temps, je donne des coups de langue sur sa tige de 18*5 mais je suis fasciné par ses grosses couilles pendantes que je n'arrêtes pas de lécher. Il s'approche de mon visage au bout de 10 min car il est prêt à jouir. On se roule une pelle d'enfer; il embrasse super bien.

On s'allonge tous les 2 et on attaque un 69 mémorable. On se doigte le cul mutuellement puis il me dit qu'il aimerait prendre mon petit cul serré. Il me met à 4 pattes sur le bain de soleil et me prépare en me léchant, doigtant. Quand il me sent prêt, il me présente sa teub sur ma rondelle; son gland a du mal à passer ça fait mal mais il s'enfonce petit à petit cms par cms. Quand il est au fond de moi, il m'attrape la tête et la tourne vers lui pour me rouler une pelle puis il me dit : Mat, je vais te baiser et il commence à faire des va et viens. Peu à peu la douleur laisse place au plaisir et je commence à gémir. Je vois que tu aimes, je vais passer à la vitesse supérieure. Et il me pilonna la rondelle. A chaque fois, ses couilles venaient taper contre ma queue. Au bout de 15 min de ce pillonage intensif, je senti un plaisir envahir mes couilles et ma queue avec une envie irrésistible de me branler et j'ai joui 5 jets bien crémeux. Lui s'est retiré de moi et s'est branlé; Il a joui sur mon torse. Il m'a remercié et m'a dit qu'il avait eu quelques expériences avec des mecs et que j'étais un bon coup. Il m'a demandé si je baisais avec son fils. Je lui ai dit juste branle et suce et que la prochaine étape serait son cul car Nico était demandeur et curieux de ce côté là....

Bon on la pique cette tête je lui dit. Et on plonge à poil dans la piscine pour nous rafraichir. On a nagé puis joué ensemble; j'étais excité à nouveau et il l'a remarqué mais lui aussi était tout excité. On a remis ça dans la piscine mais cette fois ci c'est moi qui lui ai défoncé son cul et il couinait de plaisir.

Puis je me suis rhabillé et parti car Nico n'allait pas tarder.

On a remis ça avec Christophe plusieurs fois par la suite. Je baisais Nico puis quand il s'endormait j'allais rejoindre son père qui me baisait à son tour.Mais une nuit, Nico nous a surpris. Mais ceci est une autre histoire...

Jmec du 31

oli@laposte.net

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.