Best Of Cyrillo

Page précédente

Un p'tit coup vite fait du dimanche midi

Salut à tous, voilà encore une des mes aventures....

J'étais à l'époque l'amant d'un mec qui vivait en couple avec un autre gars depuis 15 ans, je te passe les détails, mais le fait est qu'au fil du temps je suis devenu ami avec le mec de mon mec !
Et du coup comme ils habitaient pas très loin de chez moi, j'allais souvent bouffer chez eux et quand son mec (qui était VRP) n'était pas là dormir et niquer chez lui.

Donc un dimanche midi mon mec me propose de passer chez eux pour un pti brunch, c'était la première fois que j'allai aller vraiment à un repas avec les deux chez eux.
J'étais un peu anxieux, mais je les connaissais depuis un bout de temps et je savais être discret.

Pour resituer, j'avais 26 ans, les cheveux courts et mignon, et surtout très très cul !
Mon mec avait 35 ans brun, pas très grand, musclé sec, avec une très jolie queue, pas très longue, mais vraiment belle.
et son mec était plus vieux, dans les 45 ans, grand assez barque, les cheveux gris (vraiment un mec super sexy, quand j'y repense, c'est avec lui qui j'aurai du baiser, d'autant que je me le suis aussi taper mais plus tard et qu'il était très doué au plumard...mais c'est une autre histoire)

Je me pointe donc vers midi la bouche en coeur et c'est le mec de mon mec qui m'ouvre, il était encore en peignoir et je matais ses poils de torse gris avec beaucoup d'envie. Je pense avec le recul qu'il avait très très envie de me baiser bien a fond mais que comme j'étais un ami du couple, il n'osait pas franchir le pas et me draguer , dommage pour lui, je n'attendait que ça !

Il part dans leur chambre s'habiller et mon mec sort de la cuisine et viens me dire bonjour, il était en déjlaba blanche et je devinais aisément qu'il ne portait rien d'autre, ce salaud avait décidé de m'exciter pendant qu'on mangerait tout les 3, Faut dire qu'il me faisait souvent du pied sous la table dès qu'on était plusieurs.

Donc il prend mes affaire et me propose de passer au salon pendant qu'il finit de préparer la table, pendant ce temps là son mec (je vais l'appeler JP pour simplifier) continue de se balader en peignoir en cherchant des affaire.
je les mate tout les deux en me disant que je me ferai bien baiser par les deux ! Mais, hélas mon rêve du matin n'allait pas s'exaucer .
Mon mec demande à JP d'aller chercher du pain à la boulangerie du coin.

JP finit par s'habiller et mon mec me demande de venir l'aider dans la cuisine (qui était toute petite) je me retrouve donc dans ce petit espace avec mon mec à moitié à poil et j'étais exciter comme un dingue.
JP passe devant la cuisine et enfile ses baskets pour aller chercher du pain.
Nous n'attendons pas qu'il ait fini de descendre l'escalier que déjà je suis à genoux dans cette minuscule cuisine et que je pompe goulûment mon mec qui bande super dur ! Quel pied !
Mais il ne comptait pas en rester là,
il me relève au bout de 2 minute, me galoche avec violence et m'emmène dans leur chambre à coucher, il enfile en vitesse un preso et me glisse une main pleine de gel qu'il vient de choper dans la table de nuit sur le cul.
j'ai mon jeans sur les pieds, j'ai gardé mes autres fringues et je suis accroupi le cul bien tendu sur le lit.
Il n'attend pas une minute de plus et me plante sa queue dans les fesse, je suis tellement exciter que ça rentre d'un coup il me baisse super fort pendant 2 minutes (on devait avoir en tout 10 minute de temps en tout et son mec pouvait se pointer d'une seconde à l'autre) Je bandait comme un dingue et je mouillait à fond, je n'osait pas me touché la bite de peur de tout balancer .
Au bout de 3 minute de vas et viens bien costaud, il se retire et me dit de me retourner.
je m'exécute et me retrouve couchez sur le lit avec toujours mon pantalon sur les chevilles et du coup les jambes bien en l'aire, il finit de me baisser comme un dingue et je me branle en le regardant me pilonner le cul !
Je jute un max sur mon torse, il se retire et me fait mettre à genoux pour le pomper encore il a enlevé son preso et je le pompe comme un chien assoiffé !
Je sens qu'il va balancer son jus et veux se retirer mais je le garde en bouche en luis plaquant les deux mais sur le cul!
il me jouis en pleine bouche et je me régale !

Mais pas le temps de soufflé car on entend la porte de l'immeuble claquer, je remonte mon futy et remet mon tee-shirt dedans en n'enlevant pas le sperme sur mon torse.
Il retourne à la cuisine, et je m'assieds encore tout hébéter dans le salon.
JP a ouvert la porte au moment où je m'assaillais dans le canapé.
j'ai gardé le sperme de mon mec en bouche un moment et j'ai fini par l'avaler, j'ai aussi gardé le mien coller au tee shirt tout l'aprem.

Je ne pense pas que JP n'ai jamais rien su, peut être qu'il l'a deviné, mais je ne suis pas sur car quand il a enfin saisi sa chance de me niquer, il n'a jamais parlé de ça.

Quoi qu'il en soit, je suis retourné souvent chez eux le dimanche et j'attendais toujours que JP ailles chercher le pain.

Si vous vous reconnaissez faite moi signes, je me retaperai bien mon ex et JP aussi !

Loïc T

loictaylor@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.