Best Of Cyrillo

Page précédente

The Croisière

Salut à tous.

Je me décide enfin, à vous écrire, pour vous raconter une... /... mon histoire somme toute banale, mais qui fait chuter certaine certitude, bien encrée dans nos vies d'Hétérosexuelle.

Je m'appelle Dominique, j'ai 33 ans, je suis plutôt du genre cool, "Jeans & basquettes", quand je ne suis pas en "Costume/cravate" lorsque je suis au boulot.

Je me considérais, donc, comme un pur Hétéro, jusqu'à il y a cinq ans. En effet à cette époque j'habitais déjà, avec ma copine, quand nous sommes partis pour nos premières vacances ensembles, faire une croisière, de deux semaines au large de la Floride.

Afin de profiter au maximum de ce voyage nous avions englouti toute nos maigres économies ; mais sans toutes fois lésiner : Cabine Grand Luxe, Pension complète,... etc. sur ce superbe ce superbe navire, pouvant accueillir plus de 300 personnes... !

En moins d'une semaine, tous les passagers avaient déjà pris leurs petites habitudes. Bain de soleil, piscine, repas, dont l'incontournable " Tea-Time ..." ; ainsi qu'en fin d'après midi : Sauna ou Hammam, sur le supérieur du bateau.

Nous étions nombreux à apprécier cette activité, mais rare connaissait leur existence à bord, ce qui était très appréciable. Un peu d'intimité ne faisait pas de mal...!

C'est ce qu'avait bien compris un autre passager, qui venait très régulièrement lui aussi. Je n'ai remarqué Greg que plusieurs jours plus tard. Agé d'une trentaine d'années environs, dix centimètres de plus que moi soit : 1.80 m, Cheveux long et blond, mec plutôt sympa... Nous nous saluions toutes les fois que nous nous rencontrions soit au Sauna, ou au Hammam.

 

Une semaine avant nôtre retour sur la terre ferme ; ma copine décida de ne pas venir pas avec moi, elle était un fatiguée -- me dit elle. Je suis donc monté seul, au Sauna. Je me suis déshabillé rapidement dans une cabine, j'ai ôté ma chemise, short et slip blanc. Avec comme seul vêtement ma serviette nouée autour de la taille, comme à chaque fois...  J'ouvris la porte, entra, et m'installa ; Greg était seul dans cette petite pièce, d'une dizaines de mètre carré, tout en bois, constituée de plusieurs "marches". A peines étais-je installé, Greg, me demanda :

- Ça te dérange si je me fous à poil ?   A cette heure ci, je ne pense pas que quelqu'un viendra !
- Non, non... euh... pas de problème....
Répondis- je un peu gêné. Le tout en Anglais évidement, langue Internationale par excellence. !

Il enleva, donc sa serviette, et s'allongea, de tout son long, sur le dos, sous la marche au-dessous de moi, juste à mes pieds, ce qui me permis d'admirer son corps bien dessiné, mais peu musclé ; son torse bien fait, imberbe, son sexe, assez épais et un petit cul ferme et peu poilu.

Au bout de quelques minutes, je ne sais pour quelles formidables raisons, Greg se mis à bander...
Il s'excusa, puis nous éclatons de rire... ! Ce qui me confirma sur la taille de son sexe : Long ; et bien plus épais que je l'avais cru ; avec des grosses couilles et bien pendantes. A ma grande surprise, cela eu effet immédiat sur moi... ! Il le vu tout de suite -- là où il s'était installé - et me dit que s'était normal ; « C'est la chaleur de cette pièce. Entre Mec c'est normal, c'est la nature... » Répétait-il, tout en s'asseyant à côté de moi...

-  Enlève ta serviette elle ne sert plus à rien, maintenant, m'affirma t-il...
Je dénouai ce carcan du tour de ma taille, qui me serait tant, et il me félicita pour mes 18 cm.
-  La tienne n'est pas mal non plus, les filles doivent en "redemander"... Rétorquais-je... »

D'un coup son visage redevient beaucoup plus sérieux... Tout en plongeant son regard dans le mien, il commença à me caresser la jambe, les genoux, puis remonta jusqu'à la cuisse, qu'il m'écarta... pour aboutir sur mon sexe, gonflé à l'extrême...

Je restai là, sans aucune réaction, bouche "béa", et c'est sans protestation de ma part, qu'il commença tout doucement à me branler...  Je n'osais pas bouger (de peur qu'il ne s'arrête... ??!!.)
Alors il pris ma main et la déposa sur sa bitte bien raide et brûlante; il maintenait ma main sous la sienne et entama notre masturbation mutuelle...

Il était très doux, faisait attention à mes moindres réactions, ou / et surtout mes approbations... qui m'étonnaient moi-même. Avec encore, d'infinies précautions et de douceur, il accéléra un peu le rythme.... Avant de stopper nette, cette branlette d'adolescents, saoul de plaisir, afin de s'agenouiller devant moi, une "marche" plus bas...
Tout en me surveillant du coin de l'oeil, il m'écarta davantage les jambes, .et caressa son visage avec ma queue, j'en gémissais de plaisir.... ; Attestant cela comme un ordre, il m'engloutit ma bite d'un seul coup, et entrepris une superbe fellation de "main de maître ", si je peux dire !

Je pris alors sa tête entre mes deux mains, et accélérai sa cadence pendant des minutes entières qui paraissaient des heures, tellement c'était bon !!!
Nous transpirions tous les deux comme des bêtes, en raison de la chaleur du sauna, mais, et surtout de notre excitation commune et grandissante... Au bout de quelques longues et délicieuses minutes, il cessa sa superbe pipe et m'attira vers lui... Me roula une "pelle" du tonnerre... m'affirmant qu'il fallait que je connaisse moi aussi, le goût de ma propre bite !

Puis me il me retourna assez brutalement, dut à l'excitation ambiante, sans doute,.... afin que j'atterrisse sur son gland encore plus chaud et dur qu'auparavant. J'entamais alors mon, (et peut-être nôtre) premier "69", avec un autre mec... J'atterris donc, tout droit sur son sexe béant, j'eus à peine le temps d'ouvrir la bouche qu'il était déjà au fond de ma gorge. Après un brève apprentissage, je lui prodiguais les mêmes "coups de langues", qu'il me procurait.

Nous étions ivres de PLAISIRS, de nos sexes engloutis dans nos bouches respectives, ne réalisant plus où nous nous trouvions, ni ce que nous faisions... Tous ce qui IMPORTAIT ETAIT NOTRE SEUL PLAISIR MUTUEL.

De temps en temps sa langue ne se contentait pas de ma bite, mais allait aussi explorer mes couilles, qu'il avalait avec frénésie...  Puis toujours avide de découverte, allait me titiller ma rondelle du cul... Je n'osais pas, quand à moi explorer au début, autre que cette sublime queue, puis ses couilles si grosses m'ont attirer comme des aimants...C'était génial ! ! !

Ce n'est qu'au bout d'un long moment, qu'il se retira précipitamment de ma bouche et qu'il joui sur mon torse peu poilu, de long, chauds et puissant jets de sperme !

Ce qui déclencha immédiatement ma jouissance.... Je n'eus pas le temps, ni la possibilité de me retenir, ni même de me retirer complètement .... Car il me retenait par les fesses, pour que je lui explose mon sperme en plein visage... dans un râle de plaisir immense.... ! ! ! !

Après une douche commune, faites de baisers fougueux, de caresses interminables, nous nous sommes rhabiller, en nous offrant respectivement, moi mon slip "HOM" et lui son boxer très moulant que j'ai encore...et dont je raffole.

Nous nous sommes croisé bien des fois sur le navire, avec toujours ce regard qui en disait long...et « explorer » de nouveau, tout le reste de la semaine suivante, soit au Sauna, soit de nouveau au Hammam, mais avec autant de délectations que la première fois, et aussi avec des capotes... C'était plus sûr, et aussi plus amusant, surtout le jour où il décida qu'il était tant d'aller, encore, plus loin...

Après une inoubliable fellation respective, il me tendit une capote et entreprit de me l'installer sur mon sexe avec la bouche... Je lui demandais pourquoi il faisait ça ; mais Greg, m'attira vers lui et me roula une pelle dont il avait le secret...pour toute réponse.

- Tu vas aimer ça, j'en suis sûr.... ! » me dit-il !

Greg se mis alors sur le dos, moi a genoux et il s'inonda littéralement de Vaseline le cul et sa superbe rosette... Il posa ses jambes sur mon torse, ses pieds autour de mon cou et d'un seul coup il me prit ma bite et se l'enfonça dans le cul un peu serré mais brûlant de désir...

Aidé de mes coups de reins, je le limais!... moi comme ça ; j'étais entrain d'enculer le premier mec de ma vie, aussi facilement, sans aucune difficultés, et un plaisir sans commune mesure avec, tout ce que j'avais vécu, jusque là le plus beau moment de cette croisière dura près d'une demi-heure, avant que je jouisse en lui, au point tel qu'il expulsa, lui aussi sa semence par d'énormes jets...

Après plusieurs minutes sous la douche, faite, là encore, de caresses et de baisers nous nous sommes séparés en nous échangeant une nouvelle fois nos jocks pleins de souvenirs...  (SOUPIRS... ! !)

Je l'aperçu aussi en dehors de nos "moments intimes"...Il était, lui aussi, avec une très belle fille, mais cela ne l'empêchait pas, lui non plus, de trouver d'autres Plaisirs ...ailleurs...! ! !
Ni sa Femme, (car il m'avoua qu'il était marié,) ni ma copine n'étaient et ne sont au courant de nos ébats ; Mais nous garderons tous deux un souvenir impérissable de ces moments. ! ! !

Depuis je n'ai eu que des «aventures » décevantes, branlettes ou pire : des jeux : « touche-pipi ». Sans lendemain, pour lesquels je n'éprouve plus aucun intérêt...

Je recherche donc, un ou plusieurs mecs, Homo, Bi ou mariés ; même look, sans tabou ; avec si possible : même "trips" pour slips ou boxer ; 20 à 35ans, Réponses assurée, Photo, même et surtout NU !

ECRIVONS-NOUS !        SVP !
En espérant que mon appel sera entendu et diffusé.

Merci encore à Cyrillo

A VOS PLUMES !

Dominique, 30 ans, (06)

Philou

phildomy@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.