Best Of Cyrillo

Page précédente

Cyrillo...

Un soir que j'étais tranquille, j'allumais mon PC puis je regardais les différentes annonces de mecs qui cherchaient de bonnes lopes a bourré ou a se vidé dans leurs culs.
Ayant eu ma dose de ce côté, je pensais à un mec, le proprio de histoire X.
Ayant maté ses tofus et lus son profile je vis qu'il a une queue très belle de 19.5 cm ça me fit bandé au point que je me suis branlé devant en regardant sa queue bien raide.

Je m'imaginais que Cyrillo venait chez moi, me fit mettre a poil, me demandais de lui sucer sa queue, puis il se mit a poil a son tour, regarda mon cul et il constata que celui-ci s'ouvrait bien a l'entré de ses doigts. Il me regarda avec son plus beau sourire et moi je le suçais encore plus.

Comme c'est un mec soft, il fut pris de tremblement au niveau de ses couilles puis me jouit sur le torse, avec quelques gouttes de sperme sur mon cou. Il prit une capote et se la mit. Il vint ensuite derrière moi, sa queue bien raide et me frappa avec sur mon cul puis s'amusait à le caresser la rondelle avec son gland ce qui me fit gémir.

J'avais qu'une envie de me prendre cette belle queue jusqu'aux couilles, rien que cela me fit bander encore plus, il s'en aperçut et sourit.
Il finit par mettre sa bite dans mon cul et à chaque instant qu'il l'entrait je ressentais une joie et un grand plaisir d'avoir sa queue dans mon fion.
Il allait doucement ou fort suivant son humeur et commença ses va et viens qui augmentèrent au fur et à mesure qu'il était dans mon cul. Il m'enculait et j'aimais sentir sa grosse queue dans mes entrailles ça suffisait pour que je prenne mon pied.

Il entrait et sortait de mon cul comme dans un moulin et voyait que j'aimais cela, il stoppa quelques minutes, resta ancré dans mon cul et vint m'embrasser sur la bouche. Son baiser fut long et intense, des lèvres pulpeuses et chaudes puis il reprit son enculade.

Il m'enculait de plus belle, je ne disais rien sauf des gémissements qu'il entendait ce qui eut pour réaction de me baiser encore plus vite. Accélérant, mes gémissements se firent plus fréquents et je lui disais

— vas-y Cyrillo continue encule moi elle est bonne ta queue

Il continua sans répondre, mais, m'encula de plus belle en faisant cogner ses couilles sur mon cul à chaque fois qu'il me ramonait. Pendant une seconde j'avais l'impression que Cyrillo était un fermier en train de labourer son champ, cette vision me fit jouir sans même me toucher, il regardait ma jouissance s'étaler sur le sol et me baisa plus vite et plus en profondeur.

Il se retira de mon cul, retira la capote et me jouit sur mon dos tout le jus chaud qu'il avait depuis longtemps.
Une jouissance abondante, un sperme épais et chaud comme un volcan. Je l'étalais sur mon corps et il regardait pendant qu'il débandait.
Il me sourit et se dirigea vers la salle de bain pour une petite toilette. Il revint dans le salon ou j'étais à poil avec son foutre sur mon corps me regardait satisfais et moi aussi puis ouvrit la porte et parti.

J'entendais sa voiture démarrer, je me suis mis debout et je le vis partir, sans doute pour rentrer chez lui.
Je me rendis compte quand pensant à cette chevauchée que mon cul s'ouvrit sans même mettre un doigt ou un god. Le plaisir d'avoir pris sa belle queue était encore présente.

Gaymen

gaymen@hotmail.fr

Cette histoire bien que fictive a fini par me faire jouir de plaisir en me remémorant cette baise...
Si seulement ce fut le cas Cyrillo, j'aurais été heureux

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.