Best Of Cyrillo

Page précédente

On déménage

J’ai 60a et cet été j'ai été sollicité par un ami, de mon âge, très proche pour aider à déménager sa fille qui partait en Espagne. Il avait loué une camionnette et après la journée de chargement, on est parti tôt d'Aix-en-Provence vers le sud de l'Espagne. On se connait très bien, marié tous les deux, on a décidé de faire deux haltes, deux nuits dans des motels sur l'autoroute, en partageant une chambre.

La première nuit, un peu crevé par cette étape très chargée en voitures, on s'est arrêtés à l'hôtel et vite chacun a pris sa douche. On s'est baladés à poils dans la chambre, sans aucune gène et après le diner, vite au lit...il faisait chaud...on s'est couché en slip. Il portait un slip blanc transparent qui cachait pas grand chose. Après avoir regardé un peu la télé et lu quelques revues, on a éteint. Mon ami marc me dit :" ma femme me manque " et sans hésiter ajoute : "le gros câlin quotidien me manque" Un peu surpris par la confidence je lui : "tous les soirs?" et il répond : "Souvent le matin aussi,  sinon je suis obligé de me branlé. Tu n'es pas en manque toi?"

je réponds "un peu, oui, mais arrête de parler de ça car je commence à bander" et il ajoute : "moi aussi". En effet son slip était déformé et cela a déclenché chez moi une plus forte érection.
J lui ai dit : "Allons on va dormir ça nous calmera". Et je me suis tourné et il s'est endormi rapidement, il s'est vite mis à ronflé. Je me suis endormi aussi. Mais j'ai été réveillé par un contact, celui d'une main posée sur mon dos. Sa main. je me suis retourné et la main est restée posée sur mon ventre et la pression des doigts a augmenté.

J'ai dit dans une demie conscience :" tu fais quoi?" Il a répondu : "Chutttt!!" et sa main est descendue sur mon ventre pour atteindre mon slip de suite déformé. Je bandais et j'avais envie d'aller plus loin et c'était la première fois que j'étais ainsi excité. Il a baissé mon slip et saisi ma queue. Elle était très dure. Mes mains on cherché son slip et dégagé sa bite dure et plus grosse que la mienne. Il m'a dit : "suce-moi!" et je l'ai fait avec appréhension puis goulument. je l'ai fait en copiant ce que ma femme me faisait. Cela a duré quelques minutes et j'ai découvert que cela me plaisait de lui donner du plaisir. Il râlait de plus en plus et j'ai senti sa main écarter mes fesse pour atteindre mon anus qu'il a ouvert avec ses doigts, un puis deux, puis trois. a mon tour je gémissais. Il a dit : "Mets-toi à quatre pattes" et j'ai obéi.

Il m'a léché l'anus longuement en insistant sur mon trou et me pénétrant avec sa langue très dure. C'était la première fois tout comme le moment où j'ai senti son gland contre ma rondelle dilaté par la plaisir. "N'ai pas peur, je sais être doux » . Moi, j’avais envie de dire NON mais j’étais aussi très excité et je le voulais en moi…je l’ai laissé faire quand son gland m’a dilaté l’anus en forçant. Je me suis entendu gémir de douleur et dire « NON ». Mais il accentué la pression et il est entré en moi. Je me faisais baiser et je l’entendais gémir aussi mais de plaisir et vite il a poussé de plus en plus fort. Une de ses mains a saisi mon sexe et il m’a branlé vigoureusement. J’ai senti monter le plaisir et je suis parti dans une jouissance accentuée par sa pénétration et lui il a joui longuement en se couchant sur moi et en m’éc!
 rasant sur le lit..

Il m’avait à lui, ce salaud ! Il ne me quittait pas. Mon ventre était collant de sperme, le mien et j’étais rempli du sien. On est resté comme cela pendant quelques minutes. On s’est endormis sans un mot. Au réveil nous n’avons rien dit, pas une parole sur ce qui était arrivé mais il m’a couvert de son corps et m’a encore baisé et cela a recommencé, chaque nuit et chaque matin pendant une semaine j’ai été sa femelle, sa maîtresse, et toujours sans commentaires. On se revoit de temps en temps et je sais comment vont se dérouler ces retrouvailles et j’attends toujours qu’il me possède.

Pierre

pierre1pierre1@hotmail.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.