Page précédente

Mon déménagement

cette histoire s'est passé exactement le week end dernier lors de mon déménagement.

J'ai 25 ans et je quitte enfin la maison familiale, je suis tout heureux de prendre mon indépendance...
Je demande à quelques amis de m'aider pour le déménagement et à mon père si il peut s'occuper de quelques travaux à faire et tapisserie car c'est son métier.

Tout se passe très bien, le déménagement fini...
Bien sûr, les travaux pas encore...
Ça ne se fait pas en deux secondes.
Donc mon père décide de rester toute la semaine chez moi, voir plus si besoin... car il est en congé donc ça tombe super bien.
Bien sûr je dis "oui"...

Mon père a 45ans, et il est pas mal... malheureusement il est séparé de ma mère depuis deux ans... la séparation a été très dur pour moi et mes frères et sœurs.

Donc mon père reste chez moi...
Comme je n'avais que mon lit, il dormait donc avec moi.
J'ai emménagé un vendredi soir, donc le week end s'est bien passé : on a fait les travaux qu'on pouvait faire.
Le dimanche soir, j'en pouvais plus, j'étais claqué... mon père continuait, je me disais comment fait il pour continuer alors que nous s'y sommes depuis le matin?

Après 1h de travail, il s'arrêta... j'avais fait à manger en attendant.
On mangeait puis je suis allé me coucher très tôt...
J'étais si fatigué que je me suis endormi aussitôt.
Mon père s'est mis à regarder la TV et un bruit m'a réveillé dans la nuit...
Je me rends compte que mon père n'était pas venu dormir...
Je regarde le réveil, il est 1h25 du mat...
J’entendais des bruits dans la salle...
Je décide d'aller voir et en sortant de ma chambre, j'étais seul dans le couloir qui amène à ma salle. Les bruits deviennent des bruits de femmes...

Mon père regardait un porno et il se branlait...
J'étais caché et il ne me voyait pas...
C’est la première fois que je voyais mon père comme ça.
Je l'avais vu en sous-vêtement mais voilà, c'est mon père...
Mais en le voyant, je me suis mis à bander.
Ma queue était bien serrée dans mon slip, je continue de regarder mon père qui se mit à éjaculer sur son torse.
Je retourne me coucher, peur qu'il me voit et disons un quart d'heure après, il arrive dans la chambre, se met en caleçon et se couche pour dormir.

Toute la nuit, je n’ai pas arrêté de penser à ça...
Ma queue ne voulait pas dégonfler, ça m'énervé à force.
Je regarde le réveil: 6H30 du mat...
Je regarde mon père qui dormait, il était sur le dos donc je décide de me lancer.

Je libère ma queue de mon slip: ouf ça fait du bien, je le baisse jusqu’en bas de mes jambes mais je ne me branle pas.

Puis j'essaie de toucher en douceur celle de mon père.

IL BANDE! Mon père ne bougeait pas donc j'essaie de lui retirer de son caleçon...
Avec de la douceur et un peu de mal, j'y arrive.

Je commence à le branler tout doucement pour ne pas le réveiller.
Mon père devait rêver car il gémissait un peu...
Moi, tout excité par ce que j'avais dans la main, en plus qui répondait à mes attentions car elle durcirait encore plus.

Je me mis sous la couverture et je commence à sucer mon père. J'essayais d'en profiter un maximum, je lui léchais son gland, branler un peu et sucer... Puis un moment, il répond par un coup de rein... là, je suis au paradis, je lâche sa bite et il me baise la bouche.

Moi, je me branle un peu en me touchant le cul et en le mouillant.
J'en peux plus que j'en gémi sous la couette...
Je pensais que mon père dormait quand j’entends me dire: "T’aime ça me sucer"...
Sur le coup, je gémis et car je pensais qu'il rêvait...
Je gémissais plus et mon père relança:
" Tu vas en avoir de la bite"...

Là, il soulève la couette, surpris j'arrête de le sucer... peur de sa réaction.
"Qu'est-ce que tu fais?" dit mon père...
"Excuse-moi papa, mais j'en avais envie, elle est tellement grosse et bonne ta queue"...
"Tu aimes ma grosse bite?"...

Je lui dis "oui" de la tête.
Et il me lance: "prouve le moi, resuce-moi"

Je me remets à le sucer tout en gémissant, ça excitait plus mon père... qui gémissait lui aussi.
Je lui disais "t'aime ça"...
Il me répondait positivement...
Pendant que je le suçais: moi, je me branlais et branler mon cul. Je me mis à arrêter de sucer mon père qui me dit
"Pourquoi tu t'arrête, c'est trop bon? Continue de me sucer, je veux que tu goute à mon sperme...?

Je ne lui réponds pas, je le branle en remontant vers lui et je me tourne pour avoir dos à lui et je place sa queue à l'entrée de mon cul.

"ENCULE MOI, Papa, j'en ai envie de sentir ta grosse bite"

Il se met à me l'enfoncer, ça fait un peu mal à l'entrée mais après c'est le bonheur.
Mon père me dit "tu la sens?
Je lui réponds "oui" et il commence à me limer en position cuillère.
Mon père me faisait pousser des cris, des gémissements pas possibles.

J'adore sa queue en moi...

Il la sortait et rerentrait, c'était trop bon...
Je lui disais " bourre moi bien mon cul, il en veut, il ne rêve que de ça"
Ça excitait bien mon père car il continuait de plus belle.
Il me disait: "t'aime ça, t'aime la bite de ton père, vas y je veux t'entendre jouir, je veux..."

Il continuerait de me limer en allant de plus en plus vite...
J'en jouissais de plaisir, je pensais qu'il allait éjaculer à force d'aller si vite comme ça.

Et je lui dis: "si tu veux qu'on change de position, tu me le dis, papa"? Là, il me dit " met toi à 4pattes "
Je le fis et il me rencule...
Il commença à me limer le cul de nouveau.
"Tu le sens mieux là, la queue de ton père?"...
"OUI, vas y défonce moi, j'adore ça..."
Il alla de plus en plus vite et me demanda :
"OU veux tu ma sauce? Dans ton cul ou dans ta bouche?"
Je lui réponds: "ou tu veux?

Il commença à aller vite en me faisant plus jouir et lui se met à jouir lui aussi.
Sa queue se contracte dans mon cul et il cracha en moi.
Tout en crachant, il continuait à me bourrer le cul.
Puis il se retire et se coucha sur le lit...
Je prends des mouchoirs et il en passe.
Il s'essuie et je lui dis: "C'était bon? T'a aimé?"
Il me répond "oui, j'aimais... mais surement pas plus que toi".
Je lui souris et il dit "oui, j'ai adoré, tu m'en veux qu'on ait fait ça"?

Là mon père me dit: "c'est vrai que ce n'était pas bien ce qu'on a fait mais c'est mieux de faire ça que je me branle seul...
Je n'éprouve aucun plaisir à me branler".
On se recouche et quelques heures après... je me réveille.
J’avais mon père qui se frottait de nouveau à moi avec sa queue qui avait de nouveau gonflé.
Je repris sa queue en main en la mettant dans mon cul et il me lima...

IL y a eu d'autre chose ensuite mais ça c'est une autre histoire...

Shonenman

shonenman2@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.