Best Of Cyrillo

Page précédente

Dépucelage en sortant de la salle de musculation.

A cette époque, j'avais 18 ans & j'étais encore puceau mais ce jour là tout à basculer.
Comme tout les mercredi après midi j'allais à la salle de musculation pour entretenir mon corps d'athlète quand je vis un homme qui sortait des vestiaires.

Il avait une belle gueule. Il était blond aux yeux bleus et faisait environ 1m90 et devait au moins avoir 25 ans. Puis mon regard descendit et se posa sur son caleçon bien moulant (chez nous on appelle cela un moule bite ou un moule boule). A première vue, sa queux faisait environ 22 cm. Je l'ai maté pendent au moins 2 bonnes minutes et le gars bougeait pas puis comme je voulut voir a nouveau sa belle gueule d'ange je vis qu'il me regardait. Alors je pris peur et je détournai mon regard pendant quelques secondes puis quand j'ai voulu le revoir il n'était plus là.

Je tourne en rond dans la salle de musculation alors le gérant de la salle (je ne sait pas si il s'appelle comme ça) vient me voir et me dit :
-Qu'est ce que tu cherche ?
-Des poids M'sieur
-Les poids, il sont là bas.

Il pointa son doigt dans leur direction et quand je regardais dans cette direction je vis le gars de tout à l'heure ; je dis merci au gérant et je partis vers le gars. Je pris les poids et je commençais à m'entraîner tout en matant le gars. Et nos regards se croisèrent. Nous continuâmes à nous entraîner sans se quitter des yeux pendants plusieurs heures (en faisant des pauses de temps en temps).
Puis le gérant vint nous voir et nous dit :
-La salle va fermée.
Puis le gars dit :
-Est ce qu'il y a beaucoup de monde dans les douches ?
Sa voix était sexy et assez grave ce qui je pense et une marque de maturité.
-Non, vous êtes les derniers, répondit le gérant.
Alors nos regards se croisèrent à nouveau puis on s'est dirigé vers les douches.
Arrivé, on prend notre douche et je lui dit
-Avec une queux comme ça les meufs doivent tomber à tes genoux.
-Tu sait les meufs c'est pas mon truc.
Il paraissait gêner de dire ça. Je lui répondis :
-Ne soit pas gêner moi aussi je suis gay et si ça peut te rassurer je trouve que tu es très beau.
Alors le gars s'avança vers moi et me roula une pelle. Puis il me dit :
-Suce-moi

Alors je me mis à genoux et pris sa queux dans ma main puis je la porta à ma bouche et je lui fit une longue pipe jusqu'à qu'il envoi la sauce. Je me relevai et je l'embrassai longuement.

Il me dit :
-Retourne- toi
Ce que je fis aussitôt.
Je sentis un énorme membre me défoncé le cul doucement et lentement, puis le rythme s'accéléra jusqu'à ce qu'il éjacule. Il se retira et me dit :
-A ton tour.

Je passais derrière lui et je commençais à rentrer tout doucement ma queux. Je voulais faire aussi bien que lui ; lui donnait autant de plaisir qu'il m'a donné.
Il me plaqua les mains sur les fesses et me poussa pour que ma queux rentre mieux et plus profond puis il pris ma main et la posa sur sa queux, je commençais à le branler.
On a jouit en même temps. Il voulut me nettoyer la queux. Il se mit à genoux et commença à me faire une longue et excellente pipe. Je jouis dans sa bouche et il m'embrassa et puis tout à coup mon réveil sonna, il était 6 heures du matin et je me réveillé dans mon lit couvert de sperme.

Benoît.

J'aimerai connaître vos appréciations, vous pouvez me les envoyez à :
benoit69@netcourrier.com

Merci.

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.