Page précédente

Divin retour

Salut !

Je m'appelle Bruno, j'ai 24 ans, physique plutôt classique passe partout,1 m 70 , 64 kg, yeux bleus, cheveux bruns coupés en brosse, bref pas mannequin mais pas moche non plus !
J'habite la banlieue parisienne, et je rentre régulièrement en province pour rendre visite à ma proche famille.

C'est lors d'un retour vers la région parisienne qu'une histoire peu banale m'est arrivée. !
Bref me voilà confortablement assis dans le train côté fenêtre non-fumeur, personne à mes côtés, et de toute façon je me disais que comme d'habitude, mon voisin serait sans doute une voisine ou encore un papi ! Bref pas de quoi s'exciter !
C'était sans compté l'arrivé d'un pur beau gosse, dans le wagon qui cherche sa place et qui tombe pile poils... à mes côtés ! Quelle joie je vais enfin voyager en agréable compagnie !
Il s'agissait d'un beau garçon, un de ces minets qui font rêver ! Il était hétéro à coups sûr car je ne suis jamais autant attiré que par les beaux hétéros (comme tout gay qui se respecte d'ailleurs).

Enfin, voilà, je ne sais pas comment ça s'est fait mais on a finalement discuté de tout et de rien et j'ai pu constater qu'en plus d'être vraiment mignon, il était aussi très intelligent ! Ah ! Quel bel homme ! Il portait un jeans porté près du corps, une veste de cuir noir, un pull de laine col roulé beige, Il mesurait environ 1 m 80, pour à peu près 75 kg, les cheveux brun coupés court (à la tondeuse !), une peau brunie par le soleil et des yeux marrons très clairs. Ses attitudes masculines et son regard me rendaient fou ! Je dois dire qu'il m'a plu dès que je l'ai aperçu. J'ai donc appris qu'il s'appelait Lucas, avait 24 ans, qu'il travaillait depuis peu comme correspondant informatique au sein d'une grande société d'import/export. Son visage était doux, ses traits fins, sa peau plutôt mate, ses sourcils épais, et un nez vraiment parfait ! Il n'avait rien à envier aux divinités grecques, d'ailleurs, il me confia que son grand père était grec. Il est claire que je le draguais ouvertement, le complimentant sur son physique, son goût vestimentaire, à peine troublé par mes éloges, il me regardé en me souriant de son plus beau sourire d'une blancheur impeccable ! La pratique du sport le rendait puissant, la natation et le football lui avaient sculpté un corps d'Apollon dont il connaissait les effets sur les filles et notamment sa copine ! Bah oui ! Puisque évidemment il m'a bien entendu parlé de sa copine ! Il venait à Paris pour lui rendre visite.

Nous arrivions donc à Paris, on se serra la main et je rentrai chez moi frustré !
La journée se termina. Le lendemain, de repos, j'allai faire quelques courses, et le choc de ma vie se produisit ! Il était là ! Dans le magasin, plus beau que jamais ! Évidemment je courus jusqu'au rayon des fruits et légumes pour le rencontrer ! Immédiatement il me reconnu et j'appris que finalement il avait passé la nuit à l'hôtel, sa copine en avait trouvé un autre ! Le Pôôôvre. ! Il avait néanmoins des contacts professionnels sur Paris le lendemain, il devait donc rester une nouvelle nuit à l'hôtel. Je lui proposai donc de venir chez moi le temps d'une nuit. Même si j'habite un petit studio, on pouvait malgré tout partager le clic-clac ! Ce serait toujours plus sympa que d'être seul dans une chambre d'hôtel. A ma grande stupéfaction il accepta d'ambler !

C'est comme ça que nous sommes retrouvés dans mon lit, lui en boxer blanc et moi en slip bleu marine.
Il avait bien évidemment compris que j'étais gay, il aborda le sujet de manière explicite et me fis comprendre qu'à défaut de sa copine, je pourrai faire l'affaire. Je suis passif ! Et un bel homme qui me propose d'être sa petite femme le temps d'une nuit, je ne peux pas refuser ! D'autant qu'il avait besoins d'affection ! Me voilà donc en train de lui caresser ce torse d'homme imberbe et musclé, encore satiné par le soleil de l'été dernier, mes mains glisse vers son ventre, la palpation des ses abdos ne trompent pas ! Ce gars est une divinité ! Il est parfait ! Je n'ai envie que d'une chose ! Et apparemment lui aussi, car la bosse de son boxer le trahi !
Mes lèvres embrassent son ventre bien fait, ma langue lui caresse ses seins, il pousse délicatement ma tête de ses mains viriles vers l'objet de mon désir que je ne tarde pas à dévoiler en retirant ce boxer blanc devenu trop étroit à présent. Son sexe est à la hauteur de toutes mes espérances, et est en accord parfait avec ce corps de dieu grecque. Sa verge en érection est de 18/19 cm, il est rasé, ses testicules également, ça m'excite davantage de savoir à présent que cet homme me montre ce sexe bandé et rasé, que ma bouche engloutit ce monstre de désir. Mes allés et venus me permette de lui faire échapper quelques sons de plaisir, preuve que je suis plus appliqué que jamais dans ma tâche, cet homme est le mien ce soir, je veux qu'il garde un bon souvenir de moi. Ma langue glisse tantôt le long de sa verge, tantôt sur ses couilles, bien pendantes et bien bonnes mon dieu quel pied je prends, et je ne suis pas le seul.

Bientôt, des râlements apparaissent, il devient plus homme et moi plus femme. Il me retire son sexe de ma bouche, me saisi par la taille, se colle à moi et me dis doucement qu'à présent il va faire de moi son trou, car échauffé comme il est, il lui faut à présent dominer.
Ça tombe bien, je n'attendais que ça ! Je saisi alors rapidement un préservatif dans ma table de nuit, il l'enfile habilement et maintenant il me doigte généreusement l'anus, je suis plus excité que jamais, prêt à recevoir tout ce qu'il peut m'offrir.

Je sens alors son souffle dans mon cou, ce souffle d'homme que rien n'arrête dans son élan, cette fois je n'aurai pas le dernier mot, il présente son sexe à l'entrée de mon cul, il commence à pousser doucement, il rentre sans souci, il est content et me le fait savoir ! « T'es plutôt bien ouvert côté cul ! », il commence ses vas et viens en me tenant par la taille. La cadence s'accélère. Il me retient car je suis sur le point de défaillir tant le plaisir reçu est intense, ce gars ne me baise pas, il me fait l'amour., il me caresse, m'embrasse le cou, me lèche le dos, la cadence du coït est idéale, c'est un garçon merveilleux, je le sens en moi, il me complimente, me dis qu'il aime me faire l'amour, qu'il trouve ça bon, que je lui fais oublier sa copine, bref qu'il prend son pied.

Il vient en moi avec la douceur des hommes qui aiment partager le plaisir, il connaît le don de soi en matière d'amour. Ce soir c'est mon amant, mon homme, mon mari et je lui appartiens. Son souffle est saccadé, entrecoupé de mots doux « comme je suis bien en toi », « je ne veux pas que ça s'arrête », « laisse moi t'aimer et te faire l'amour », bref ce sont les mots que j'ai toujours voulu entendre de la part d'un homme pendant l'acte d'amour. A présent ses mouvements se précisent, ils sont plus intenses, plus réguliers, plus forts, il se donne et je me donne, il me sert contre lui, ses mains m'encercle, il me caresse les seins, mon cul est à lui, je sens son désir dressé qui n'en fini plus de me faire du bien, je jouis de ce coït, analement d'abord, mentalement ensuite, il me masturbe pendant qu'il me tamponne le cul vivement à présent. Ses soupirs de plaisir me rendent fou, mes gémissements l'encouragent, il me prend comme jamais je n'aurai pu imaginer être pris, bref, Lucas est un parfait baiseur, il sait me faire l'amour.

Soudain, des râles et des contractions viennent stopper notre ébat, il vient de jouir en moi, cet Apollon vient de donner sa semence à mon cul.

Il se retire et me chuchote à l'oreille que je peux à présent nettoyer le sperme qui reste sur sa verge encore bien raide. Je m'exécute sans difficulté, je suis un homme comblé, j'étais mort sous l'homme et je me plis de nouveau à le satisfaire pour lui rendre ce plaisir qu'il a su me donner en respectant ma personne. C'est d'ailleurs dans le plus grand respect mutuel que nous nous sommes enlacés et endormis, heureux d'avoir tant donné et partagé.

body boy

bodyboybox-story@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.