Page précédente

Domination créole.

Tout ceci commença a l'île de la réunion d'ou je suis originaire, je suis âgé de 23 ans un petit créole aux yeux vert mince et tbm, suffisamment d'atouts pour en faire tourner des têtes.

L'action inattendue eu donc lieu sur une plage j'y étais allé me baigné sans penser rencontrer qui que ce soit, la plage était déserte je me permis donc de me baigner a poil, au bout d'une demie heure lorsque je sorti de l'eau je vis une autre serviette a coté de la mienne sur le banc de sable, mais je ne vis personne, au même moment je vis une ombre derrière moi, je me retourna et la quelle surprise quand je vis un ravissant jeune homme d'une trentaine d'années super bien foutu avec un sourire ravageur!

il me dit bonjour d'une grosse voix et me demanda si je venais souvent la, après quelques minutes de conversation j'appris qu'il était originaire de la métropole et qu'il était la en vacances, j'essayais de savoir s'il était seul et il me confirma que oui, et sans que je m'y attende il le dit " c'est difficile d'aguicher un mec ici" je fus surpris et rétorqua " pourtant tu l'as fait avec moi" et sans parler je m'approcha de lui et lui roula un matin d'enfer.

J'y mettais toute la ardeur possible le baiser dura quelques minutes. Puis il me regarda et me dit j'ai un truc a t'avoué j'ai un fantasme j'aimerai bien me faire dominer par un petit créole a la peau dorée avec une grosse teub!

Je le regardai et lui dit " c'est parti".
Il ne se fit pas prier et se mit a quatre pattes, je passai derrière lui et je me mis a le claquer (c'était la première fois pour moi) je trouvais assez bandant ma queue avait gonflé et atteint ses 20 centimètres, a chaque claque il gémissait et en redemandait. Son petit cul se dilatait a vu d'oeil sous chaque coup, au bout s'un moment je n'en pouvais plus je le retourna agrippa ses cheveux et d'un coup enfourna ma queue dans sa bouche, putain quelle gueule quelle fut ma surprise quand je vis toute ma bite disparaître dans sa bouche.

Par moment il la ressortait et ma bite était pleine de salive et de mouille, trop bandant! je lui mis deux claques dans la gueule pour qu'il relâche ma bite je le retournai a nouveau et le mis une nouvelle fois a 4 pattes j'enfilai une capote et cracha sur son petit cul et enfonçai ma bite progressivement dans son orifice qui n'attendait que ça.
J'allais très lentement pour qu'il puisse sentir chaque centimètres rentré en lui il gueulait comme une chienne, je me mis alors a accéléré et à le baiser comme un sauvage a chaque coup de rein il gueulait, j'en pouvais plus et j'allais juter, mais je voulais faire durer le plaisir.

Je ressorti d'un coup sec , je m'allongeai dans le sable la bite bien raide et l'ordonna de s'empaler sur moi, c'était trop bon il s'empalait sur moi de manière divine je me mis a le griffer le ventre et le traiter de chienne , il adorait ça , il devint tout rouge et dans un gémissement d'extase il cracha son jus sur mon ventre.

Je lui demandais de sortir et de lécher son jus il le fit de manière exquise sa langue était chaude et son regard le plus pervers que j'avais jamais vu je le mis a genoux après sa séances exquises de léchouille et je me branlai sur sa gueule et sa bouche grande ouvert.

Au bout de quelques secondes je déversai tout mon jus sur sa gueule et il nettoya ma queue avec sa langue, il pris mon sperme sur son visage avec ses doigts et l'apporta a ses lèvres, une vraie petite salope.

Après ses ébats nous nous sommes étendu  dans le sable avant de recommencer a nouveau...

evilboy

testamentofguilty@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.