Page précédente

 

Double vie

Lundi prochain, la compagnie Cinémonde doit remettre les budgets pour ses différents départements. Étant donné qu'ils sont en retard de quelques jours, John va faire des heures supplémentaires avec son patron. Il est très content de pouvoir rester seul avec son patron; c'est rare qu'il a l'occasion de pouvoir se rapprocher de Mike.
Ce dernier est homme très recherché, il n'y a pas une minute où John peut le coincer dans un coin. Tout le monde court après lui, que ce soit les metteurs en scène, les producteurs ou de jeunes premiers à la chasse de Sugar daddy, tous veulent avoir un morceau de cet homme. John travaille pour lui depuis trois années, il connaît tout sur lui: ses goûts alimentaires, ses couleurs, ses habitudes et ses secrets intimes. Avec ces années de travail avec lui, John a découvert un flamme au fond de son cour pour cet homme, il ne sait pas si c'est de l'amour, de l'admiration ou simplement une attirance sexuelle. Ce vendredi soir, il espère le découvrir dans ce bureau.
John commande un petit souper au restaurant chinois de l'édifice, il place le tout dans un plateau avec deux coupes à vin. Après que le bureau se soit vidé, John propose avant de tomber dans les chiffres de prendre un petit goûter. L'idée enchante le patron, il apprécie la servitude de son secrétaire.

Soudain, ils entendent des pas à la réception. En principe, tout le monde est parti pour la fin de semaine. Les deux hommes regardent vers la porte du bureau, tout d'un coup, Pierre Olivier apparaît avec son plus beau sourire. John reconnaît le jeune premier qui est presque devenu l'ombre de Mike depuis quelques mois.
C'est un jeune homme extrêmement beau, qui a fait quelques apparitions dans des films pornographiques que Cinémonde produit, Mike met beaucoup d'énergie sur son poulain, pour un faire une star. Qu'il soit habillé ou complètement nu, personne ne peut lui résister. Pierre Olivier leur dit qu'il passait en face du bureau et à eu l'idée de casser la croûte avec son patron, en voyant le plateau de mets asiatiques. Même si Mike essaie d'expliquer qu'il ne peut lui consacrer du temps à cause du travail et de la présence de John. Le jeune acteur sort son grand jeu de séduction pour convaincre son patron de prendre de lui, il lui passe la main dans ses cheveux et l'autre main sur sa poitrine.

Sa main chaude traverse sa mince chemise de soie. C'est alors que Mike demande à John s'ils peuvent remettre cette réunion à demain midi. La compétition est trop forte pour résister devant cet adonis. John retourne à son bureau pour amasser son manteau et quitter les lieux avec une amertume. Rendu dans le couloir, John se souvient qu'il a laissé ses clés de bureau dans le plateau du restaurant. Il hésite mais décide quand même de retourner dans le bureau.

La porte du bureau de Mike est entrouverte, John s'approche et aperçoit Pierre Olivier enlever la chemise de son patron. Le secrétaire regarde en secret la scène d'amour. Mike se lève de son fauteuil pour que son amant détache son pantalon et fasse jaillir son beau pénis en érection. Pierre Olivier empoigne ce sexe à deux mains et l'amène à sa bouche. Ce va-et-vient les excite tellement qu'ils ne voient pas John qui se masturbe en les regardant.
L'homme nu agrippe la chemise du jeune premier et lui déchire sur le dos. Dans tout cette excitation, Mike n'est pas responsable de ses gestes, la chemise ne tient sur le corps de Pierre Olivier que par de mince lamelles. La bouche de ce dernier accélère la cadence à un tel rythme que Mike ne peut se retenir plus longtemps. Il éjacule à flot dans la bouche de sa future vedette.

Quand Pierre Olivier se relève, il s'assit sur le bureau et c'est au tour de Mike d'enlever le pantalon de son partenaire. Une énorme queue sort de son caleçon. John avait déjà vu cet acteur dans des films mais c'était la première fois qu'il le voyait de si près. Ce sexe est si bien proportionné qu'on pourrait le classé comme une ouvre d'art.
Il est droit, bronzé, bien planté dans une mince touffe de poil et avec une tête rouge qui se dirige vers le haut, comme s'il était fier d'être l'admiration de plusieurs. Pierre Olivier se couche sur les papiers tandis que Mike goûte à ce merveilleux membre.
Il ne peut pas le sucer entièrement car il sent déjà cette queue dans le fond de sa gorge. Avec sa langue, il caresse le gland pour descendre jusqu'aux testicules qu'il mange délicatement. Il se dirige ensuite vers l'entre jambe, il lui écarte les cuisses pour poursuivre sa trajectoire vers les fesses. Mike humecte le trou du cul de son amant avec sa salive en lui tenant les jambes dans les airs. Puis d'une main, Mike prend un trophée en bois d'ébène en forme de pénis et lui l'enfonce entre les deux fesses. Un cri de jouissance retentit dans tout le bureau.

Pendant qu'il encule son amant avec ce pénis dur, il retourne au pénis vivant pour continuer à le sucer. La cadence des deux mouvements fait crisper les mains de Pierre Olivier sur le rebord du bureau. John, dans son excitation, jette un coup d'oil sur ses biceps gonflés. Une légère coulée de sueur parcoure les aisselles du jeune homme.

Ce dernier ne peut plus retenir son éjaculation même s'il voulait que la sensation continue. Il devient prisonnier de son patron, car ses jambes sont retenues par ses larges épaules, une main sur son thorax et le va-et-vient de ce pénis le retiennent sur le bureau. Malgré le jaillissement du sperme, Mike prolonge le jeu des amants, sa queue est encore en érection. Il fait basculer son protégé et Pierre Olivier se retrouve sur le ventre.
Puis Mike attrape sa queue, et l'enfonce dans le trou du cul grandement ouvert par le pénis d'ébène.. John ne manque rien de la scène torride, tout en se caressant sous son pantalon. En ce moment, il s'imagine à la place de Pierre Olivier, il sent la queue de son patron l'enfoncer au plus profond de lui; tandis que ses mains lui griffent le dos. John se courbe sous la douleur et le plaisir.
Il se relève mais le membre de Mike est toujours en lui, il dirige les mains de son patron vers sa queue encore durcie pour qu'il puisse le masturber pendant que leurs bouches s'embrassent. Soudain le secrétaire sort de son rêve quand il entend le soupir de soulagement des deux hommes couchés l'un sur l'autre sur le bureau.

Le lendemain, Mike arrive au bureau; il trouve John assis au seuil de la porte à lire un magazine. Il est un peu surpris de voir son secrétaire à l'extérieur du bureau mais John explique qu'il avait oublié ses clés dans le plateau du restaurant et qu'il n'avait pas voulu les déranger dans leur ébat. C'est à ce moment que Mike se souvient de sa soirée avec son jeune poulain et continu à parler de choses anodines avec son secrétaire sans penser que cela voulait dire que John avait tout vu de la scène. Pour lui, il n'a aucun secret intime envers John.
Après un après-midi fructueux, les deux hommes ont terminé tous les budgets de la compagnie. Mike dit à John que ce soir il va sortir avec Pierre Olivier , ils vont s'éclater au cabaret "Bug's man". Mike lui offre se joindre à eux mais John décline l'invitation. Il ne veut pas être encore en compétition avec cet bel étalon.

Le cabaret "Bug's man" est reconnu pour être l'écurie des meilleurs et les plus beaux danseurs nus de la ville. Quand Mike et Pierre Olivier arrivent au cabaret, l'ambiance est déjà au paroxysme. Les spectacles sont très "hot" à cet endroit, les deux hommes peuvent immédiatement admirer une brochette de mâles nus danser sur une musique disco. Sur une des scènes, ils voient quatre hommes vigoureux qui se tortillent pendant que quatre autres hommes penchés devant eux les sucent en cadence avec la musique. Les clients admirent ses beaux culs tout en contemplant au dessus les corps des adonis jubilant de plaisir.
Avec l'effet des lumières, on peut voir entre les jambes des quatre gars, de belles longues queues dures, qui continues à la suite de la fente de leurs fesses dodues. Ces gros membres virils claquent sur les cuisses bronzées des danseurs au son de la musique. Mike et Pierre Olivier s'installent près de la scène pour que Mike puisse mieux scruter de futures vedettes pour sa compagnie. Pour le prochain numéro du cabaret, un danseur masqué à la façon du fantôme de l'opéra arrive au-dessus de la scène par des câbles.
Avec l'aide d'un projecteur, l'artiste commence son numéro en cherchant une victime dans la salle. Mike est choisi pour être l'heureux contemplateur. Le fantôme de l'opéra l'emmène sur la scène et le fait asseoir sur une chaise en plein centre de la scène.
Puis, le danseur commence à se déshabiller lentement devant Mike. Assis, face à face, sur sa victime, il enlève sa chemise de dentelle, Mike peut admirer une magnifique poitrine.
Le danseur l'invite à le caresser, les mains se promènent sur ses muscles bien dessinés. Dans la salle, les spectateurs envient ce client d'avoir entre ses mains ce si beau mâle.

Maintenant le danseur n'a que son "string" et son masque blanc pour protéger son mystère. Les mains de Mike frôlent les cuisses et les fesses robustes de cet homme.
Soudain ce dernier détache le pantalon de son prisonnier pour faire sortir sa queue en pleine érection. Mike en oublie qu'il est sur une scène où un public fringuant de sensation l'observe attentivement, sans gêne, il se laisse palper tendrement.
Le danseur se penche en enlevant son masque pour mieux sucer cet énorme sexe, Mike est tellement excité qu'il n'a pas le temps de voir le visage de son bourreau de sexe. La salle jouit de plaisir en même temps que Mike gémit des sons de volupté, le danseur dévore si érotiquement sa victime que ce dernier soulève son corps sur ses mains avec l'aide des rebords de la chaise. Il envoie sa tête vers l'arrière pour mieux étirer ses tous ses muscles. Mike sent les mains de l'artiste parcourir son visage dans des mouvements langoureux.

Pierre Olivier, assis à la table, est exalté de voir ce spectacle, il sent sa queue se durcir, il adore voir son patron dans les griffes de ce fantôme. Il s'imagine avec cet inconnu, dans une de ses scènes de film.; les deux corps entièrement nus et entrelacés. Il a déjà le goût du sperme dans sa gorge, sa langue s'enroule autour de son membre, il voudrait caresser tous les muscles et explorer toutes les parties de ce beau corps. Son imagination le fait éjaculer dans son pantalon. Pendant ce temps, le danseur continue à sucer sa victime jusqu'à l'extase. Mike ne sent plus son sexe, tellement que le mouvement de la bouche de son amant de circonstance le rend fou. Par deux fois, Mike éjacule devant ce public ébahit. On ne sait plus qui est le maître ou l'esclave de sexe. Est-ce que le maître est l'homme habillé ou l'homme nu? Chacun se pose la question, mais tout le monde s'imagine dans la peau d'un des deux personnages.

Quand la musique est terminée, Mike penche la tête pour regarder son fantôme à ses pieds. Pour la première fois de la soirée, il peut voir le visage de cet homme sensuel. Mike s'aperçoit avec étonnement que son inconnu est la personne la plus près de lui: John.
Il ne connaissait la double vie de son secrétaire particulier.

Danyel

Cabanas22000@yahoo.ca

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org