Best Of Cyrillo

Page précédente

Ebats amoureux à Smallville (2)

Clark et Whitney : La déclaration.

Cette histoire met en scène Clark et Whitney, personnages de la série Télé : SMALVILLE.

Tous les faits décrits dans cette histoire sont purement fictifs. Cette histoire reste un pur fantasme.

Ils ne mettent en aucun doute la sexualité des protagonistes.

 

LE SIDA TUE ENCORE ET TOUJOURS, ALORS S’IL VOUS PLAIT PROTEGER VOUS !!!

Clark s’est remis en chasse afin de trouver le mec idéal pour une bonne baise bien hard. Ce ne fut pas compliqué, il a le choix parmi tous les  beaux mecs du lycée. Il réduisit sa recherche aux mecs de l’équipe de football : les Crows. Clark jeta son dévolu sur le plus beau des joueurs : Whitney Fordman. Il n’était pas sans savoir de la tournure qu’allait prendre cette histoire.

 

C’est ne fut pas chose facile d’aborder un mec comme Whitney, approché un des mecs le plus populaire du lycée, afin de lui faire des avances était mission impossible. Ce n’est pas ce qui décourageât Clark, bien au contraire, il attendit juste le bon moment pour passer à l’action.

 

Un soir qu’il avait un entraînement de football, pour la préparation du match contre l’équipe de Métropolis, Clark attendit la fin de l’entraînement pour mettre son plan à exécution.

-          « C’est bon les gars, ça va pour aujourd’hui, pensez à ce que je vous ais dis.. » Lança le coach.

-          « Oui coach » répondit en cœur toute l’équipe.

-          « Allez direction la douche et à demain » conclu le coach.

 

Toute l’équipe se dirigea vers les vestiaires. Clark était aux anges, des joueurs au corps à la musculature parfaite, des pectoraux développés, des abdos proéminents, des jambes parfaites, des fesses bien ferme.
Bref tous ces corps si parfait ne laissait pas notre bel étalon indifférent mais aujourd’hui Clark "veut" Whitney. Quand il passa sous la douche, parmi tous ses amis il ne distinguait pas sa "proie".

-          « C’est pas possible, il n'est pas déjà rentré chez lui. » Lança Clark tout bas.

 

Clark commença à se laver, en croyant que ce ne serait pas pour ce soir.  Les douches se vidèrent peu à peu, Clark se retrouva seul dans les douches.. Mais soudain alors que Clark ne l’attendait plus, Whitney apparut dans les douches.

-          « Alors Clark tu n'es toujours pas parti ? »

-          « Non et toi tu es bien en retard. » Lui répondit Clark.

-          « Le coach voulait me voir en privé. »

-          « Ah ! Ok. »

Clark se retourna par peur que Whitney découvre son érection flagrante. Il allait être difficile de tenter quoi que ce soit dans cet état, mais Clark pris son courage à deux et alla vers sa « proie ». Whitney est vraiment magnifique vu de dos, son cul si ferme et si beau était une invitation au plaisir anal. Whitney se retourna et Clark vit son ami dans le plus simple appareil. Il a les cheveux blonds, au visage adorable, son torse est aussi musclé que celui de Clark, ses pectoraux et ses abdos proéminents sont vraiment un délice à regarder.
Ces heures de sports intensifs ont rendu le corps de Whitney vraiment magnifique et très bandant. Mais ce que Clark apprécia de voir c’est sa belle queue au repos (dommage !).

-          « Tu ne pourrais pas me frotter le dos ? »

-          « Bien sur ! » Répondit Clark, heureux de pouvoir toucher cet homme qu’il comptait bien mettre dans son lit.

 

Clark mit un peu de gel douche dans le creux de sa main et commença à frictionner le dos de son ami.
Il s’attarda un moment sur ses magnifiques fesses.

-          « Dis-moi Clark j’ai vu dans quel état tu étais. »

-          « Qu’est ce que tu veux dire ? »  Répondit Clark étonné mais un peu paniqué.

 

 Whitney se retourna  et poursuivit, tout en se rinçant.

-          « Ne fais pas celui qui ne comprend pas, tu as vu comme tu bande ? C’est moi qui te fait cet effet ? »

-          « Heu ! Non, enfin… » Clark s’embrouilla et ne sut pas quoi répondre.

-          « On dirait que notre super boy est attiré par les mecs. »

-          « C’est que, enfin je dois dire que… OUI. »

 

Clark sentit comme un sursaut électrique parcourir tout son corps. Il venait d’avouer à son ami qu’il était gay. Quelle allait être la réaction de Whitney ? Clark baissa la tête, il sentit les larmes couler sur ses joues, il voulut sortir des douches tellement il était mal à l’aise. Quand il sentit Whitney le retenir par le bras, Clark se retourna et fit face à Whitney. Ce dernier lui dit :

-          « Pourquoi pars-tu ? »

-          « Tu me demande pourquoi, après ce que je t’ai dis ? Tu as sûrement envie que je dégage, en plus je dois t’avouer que tu me plais à un point pas possible. Tu as à présent les cartes en mains pour me détruire.» Lui répondit Clark avec une voix douloureuse.

 

Whitney se rapprocha, prit Clark dans ses bras musclés et lui dit :

-          Clark ne crois pas que je vais te rejeter ou que je veuille te détruire parce que tu m’as avoué que tu aimais les garçons et qu’en plus tu en pince pour moi. Je ne veux pas que tu sois malheureux.

 

Clark fut touché au plus profond de son être, par les paroles de Whitney. Ce dernier déposa un baiser sur les lèvres de son ami. Clark sentit qu’il allait défaillir suite à ce baiser, il comprit alors qu’il pouvait tenter sa chance avec le beau blond. Il se jeta sur lui et lui roula une pelle monumentale. La langue de Clark alla pétrir celle de Whitney. Ce baiser dura de longues minutes, il marquait le début d’une passion brûlante. Clark laissa tomber ses mains sur le cul bombé de son ami. Clark se retira rapidement de l’étreinte de son ami car d’autres joueurs venait d’entrer dans les vestiaires. Les deux amants quittèrent les douches ensemble, Clark lança un sourire ravageur à Whitney qui le lui renvoya. Clark dit discrètement à Whitney :

-          Je t’attends ce soir vers 20h00 chez moi, je serais seul on pourra continuer.

-          Avec plaisir Clark, j’ai hâte d’y être.

 

Nos deux apollons se séchèrent et s’habillèrent rapidement, la soirée s’annonçait très chaude. Clark se dépêchas de rentrer chez lui, afin que cette soirée soit la plus réussite possible. Une fois rentré chez lui il décida de s’habiller le plus sexy possible : Clark enfila un sublime boxer blanc qui moula à la perfection sa queue et son beau petit cul, un t-shirt rouge qui met en valeur sa plastique de rêve pour finir, il enfila un splendide jeans Levis moulant. Un regard dans le miroir et Clark était prêt à accueillir Whitney.

 

Clark ne tenait plus en place, il était de plus en plus excité. Son attente fut très vite écourtée car Whitney venait d’arriver. Il alla ouvrir à son ami :

-          « Je suis content que tu sois là. »

-          « J’ai beaucoup aimé le courage dont tu as fais preuve tout à l’heure et puis comment aurais-je pus refuser une telle offre ! »

-          « Merci mais vas-y entre »

-          « Tu es vraiment beau ce soir. » Lança Clark

-          « Toi aussi Clark. »

 

Clark prit Whitney par la main et l’emmena dans sa chambre. Une fois dans la chambre, Clark ferma la porte. Il plaqua Whitney contre et lui roula une pelle monumentale. Avec passion il alla pétrir la langue de son ami avec la sienne. Il s’écarta un bref instant pour ôter le t-shirt de Whitney qui était très moulant, une fois son ami torse nu, Clark s’extasia sur la beauté de la musculature de Whitney. Ce beau corps d’Apollon lui appartenait enfin. Clark couvrit ce torse imberbe de baisers passionnés, il se mit à sucer les tétons de Whitney. Sa langue caressa ses magnifiques abdos. Whitney gémissait de plaisir, sous les caresses de son ami.

 

Clark et Whitney se dirigèrent vers le lit. Whitney vira son jean pour se retrouver avec un joli boxer noir moulant à souhait, qui laissait deviner une bosse de taille importante. A la vue de cette bosse proéminente, Clark lança son fameux sourire ravageur à son ami qui le lui rendit.

-              « Tu m’as l’air en pleine forme. » Lança Clark

-              « J’ai attendu ce moment depuis pas mal de temps. » Lui répondit Whitney en se caressant le paquet à travers son boxer.

-              « Il faut dire que tu m’excite grave et que je… »

-              « Arrête de parler bel apollon et viens profiter de mon corps. »

 

Ces quelques mots enflammèrent Clark Il se déshabilla rapidement : son t-shirt et son jean tombèrent rapidement par terre. Son boxer blanc ne trahissait pas l’excitation extrême dans laquelle il était.

-              « Maintenant beau blond, apprête-toi à vivre une nuit de plaisir total. »

Il descendit vers le boxer de Whitney et le fit glisser avec une extrême douceur. Il fut émerveillé devant la queue en pleine forme de Whitney. Clark s’approcha du sexe circoncis tant convoité de son ami, il mesurait bien 20 cm. Pour Clark c’est 20 cm de plaisir. Il prit en main cet objet désir, donna quelque coup de langue sur son gland, et enfourna la queue de Whitney dans sa bouche. Il se mit à la sucer lentement mais avec application pour que le plaisir dur le plus longtemps possible.

 

De temps en temps il s’arrêtait, le branlait avec sa main se remis à lui prodiguer une pipe dans les règles de l’art. Il accélérât le mouvement lorsque Whitney lui dit, entre deux cris de plaisir intense.

-          «  Pas si vite j’ai envie de voir si ton cul est aussi accueillant avec ma queue quelle ne l’a été avec ta bouche. »

-          « Comme tu veux, mais dépêche toi j’ai le feu au cul et je veux que tu me baise à fond. »

-          « Ne t’inquiète pas tu en auras plein le cul. Ca te dérange si je lâche quelque mots un peu cru ? »

-          « Pas du tout. Viens vite défoncer mon petit cul de salope. Mais je tiens à ce que tu utilise une capote.»

-          « Ok petite pute. »

 

Clark était une vrai salope, toujours prêt à se faire défoncer le cul, par n’importe qui, mais pas n’importe comment. Clark tenait à ce que ses partenaires ait toujours une capote sur leurs pilons quand ils venaient explorer son cul. Le plaisir oui, mais la sécurité avant tout.

 

Clark se mit sur le dos et releva ses jambes, pendant ce temps Whitney avait été cherché un préservatif dans la poche de son jean. Il l’enfila avec attention le long de sa queue qui se dressait avec force. Ensuite il commença par mettre un doigt dans le cul de Clark qui poussa quelques petits gémissements et Whitney en mit un deuxième, puis un troisième et en fin un quatrième quand il jugea avoir assez préparé l’orifice. Il présenta sa queue devant le cul de Clark, ce dernier posa ses jambes sur les épaules de Whitney qui rentra d’un coup sec et rapide son gros calibre. La préparation qu’il avait subit avait atténué la douleur, mais une grimace de douleur s’afficha sur le visage de Clark qui se transforma vite en plaisir quand Whitney commença à le pilonner.
Clark criait de plaisir sous les coups de queue de Whitney. Il aimait la passion mêlée à la force avec laquelle Whitney l’avait enculé.

 

Après plusieurs minutes de pilonnage intensif Whitney sentit qu’il allait jouir, il enleva la capote pour aller jouir dans la bouche de Clark. Ce dernier avala en entier la semence de son ami. Whitney épuisé, se coucha au coté de Clark, heureux d’avoir été défoncé comme une véritable chienne, il adorait ça !

-          « Alors comment à été l’accueil de ta queue par mon cul ? »

-          « Parfait j’ai adoré te  baisé comme une salope, je te savais pas aussi chaud du cul. »

-          «  J’ai donc rempli mon rôle de pute à la perfection si je comprends bien ? »

-          «  Dans le mille beau gosse. Je n’ais pas trop été dur ?»

-          « Non pas du tout, j’ai adoré la force que tu as mis à l’ouvrage. »

 

Whitney donna un baiser fougueux à Clark et lui dit :

-          « J’ai envie à présent de te donner le même plaisir que tu m’as donné. »

 

Whitney n’attendit pas son approbation et embrassa le corps si musclé et si bandant de Clark.
Jamais il n’avait ressentit une telle passion pour personne d’autre. Il couvrit de baisers les pectoraux proéminents et les abdos saillants de Clark, les heures de musculation intensive avait rendues le corps de Clark terriblement bandant. Mais ce que voulait Whitney par-dessus tout c’est de pouvoir sucer cette queue qu’il voulait plus que tout. Il arriva devant cet objet de désir et commença par une petite branlette puis il enfourna cette queue directement dans sa bouche. Il suçait tellement bien Clark que celui-ci poussait de longs râles de plaisir. Il adorait cette bouche experte en la matière, lui donner un tel plaisir. Quand Clark sentit qu’il allait jouir, il avertit Whitney qui continua de plus belle. Il le suça jusqu'à la jouissance, dans des longs cris de plaisir de Clark, il avala jusqu'à la dernière goutte de sperme. Trop heureux de cet instant magique, les deux amants se roulèrent une pelle monumentale, leurs langues se mêlèrent avec une extrême sensualité.
 

 

Les deux amants passèrent le reste de la nuit l’un contre l’autre, dans le plus simple appareil.
Le lendemain matin, Clark et Whitney se séparèrent sur un tendre baiser. Clark eut un petit pincement au cœur quand il vit Whitney partir, mais il sentit au fond de lui que quelque chose allait changer sa vie dans un futur proche.

 

La vie reprit son cours normal et les jours passèrent. Mais un jour Whitney, donna rendez-vous à Clark, chez lui pour lui parler de quelque chose d’important. Clark se rendit donc chez Whitney, il était nerveux et angoissé. Quand Clark arriva chez son ami, Whitney l’attendait sur le perron. Les deux amants s’embrassèrent fougueusement, puis Whitney se retira et dit à Clark :

-          « Viens Clark on va aller dans le jardin, on sera mieux pour parler. »

-          « Ok »

 

Whitney conduisit Clark dans le jardin et s’assirent sur la balancelle.

-          « Si je t’ai fais venir aujourd’hui, c’est parce que j’ai beaucoup pensé à ce que l’on a fait l’autre jour. »

-          « Tu regrette quelque chose ? Moi je n’ai rien regretté »

-          « C’était formidable au contraire j’ai adoré partagé un tel moment avec toi. »

-          « C’est génial, mais de quoi voulais-tu me parler ? »

 

Avant de se lancer dans le vif du sujet, il prit les mains de Clark et les serras dans les siennes comme pour se donner du courage. Il regarda Clark et lui dit :

-          « Je me lance. Voilà Clark je vais bientôt déménager de chez moi à la fin de l’année. Ca fait longtemps que je voulais prendre mon indépendance, je vais m’installer dans un petit appartement en ville. Et je me suis dis que si tu étais d’accord, tu pourrais venir vivre avec moi. C’est peut être un peu rapide et je comprendrais que tu refuse. Mais je suis fou de toi j’ai envie de vivre avec toi et finir mes jours à tes cotés. En acceptant, tu feras de moi le plus heureux des hommes et tant pis pour les mauvaises langues. Je t’aime Clark. »

Clark avait les larmes aux yeux, il fut touché en plein cœur par la déclaration de Whitney. Mais il réussit à répondre à son ami.

-          « Ma réponse est OUI. Je veux vivre à tes cotés. Je t’aime Whitney, mon amour.»

 

Sur cette réponse simple et sincère, le visage de Whitney s’illumina comme un soleil au zénith.
Il embrassa fougueusement Clark, ce dernier le lui rendit comme pour seller cette union naissante. Ils étaient désormais liés par des liens tellement forts que personne ne pourrait les détruire.

-          « Maintenant mon amour, il va falloir le dire à nos parents. J’ai peur de leurs réactions. »

-          « N’ais pas peur Whitney, je serais avec toi et puis nos parents sont compréhensifs.
Ils comprendront notre choix. J’ai hâte de vivre avec toi. Je te jure fidélité mon amour. »

-          « C’est vrai ? »

-          « Bien sur que c’est vrai, je suis à toi et uniquement à toi. »

-          « Moi aussi je promets de t’être fidèle. Mon corps est à toi pour toujours. »

 

 

Sur cette promesse solennelle de fidélité, le soir même Clark et Whitney allèrent main dans la main annoncer non seulement leur homosexualité, à leurs parents respectifs mais aussi leur choix concernant leurs vœux de vivrent ensemble. La réaction des Kent et des Fordman fut compréhensive, ils comprirent avec un peu de recul que rien ne pourrait détruire l’amour qui unissait leurs fils. Ils les ont donc soutenus quand ils osèrent affiché en public leur homosexualité et leur amour, certes il y eut certaines mauvaises langues et quelques filles déçues de voir ces deux apollons ensemble. Mais ce ne fut qu’une question de temps avant que ça se tasse et que nos deux amoureux puisse vivre pleinement leur amour. Depuis ce jour important Clark et Whitney vive ensemble dans leur appartement et de sacrés moments chauds sont en perspective. Mais ceci est une autre histoire.

Merci de me faire parvenir tous vos commentaires, conseils et critiques positives ou négatives
à cette adresse :  nickos42300@yahoo.fr

Merci d’avance. Nico

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay d'internautes