Best Of Cyrillo

Page précédente

Electri-chien

Travaillant dans une entreprise d'électricité je fus appelé a intervenir dans les caves d'une cité
Problèmes multiples et variés liés à l'environnement
Cela ne me gênait pas étant moi même issu d'une de ces cités
Donc ce jour la je me dirigeais vers le bâtiment indiqué je pénétrais dans l'entrée passant au milieu de plusieurs mecs tuant le temps a cet endroit

Je descendais vers les caves et arrivé sur place commençais à étudier le problème
Effectivement l'installation était hors d'usage seul fonctionnaient les sorties de secours
Mais j'étais habitué à cette semi pénombre
Après un bon quart d'heure j'entendis des voix se rapprocher puis des formes se dessiner
Les gars de l'entrée avaient décidé de me rendre une petite visite
Je me retournais et me trouvais face à eux pris au piège dans un cul de sac

Le premier me dit alors petit travailleur tu vas être très sage avec nous et je compris a ce moment qu'ils avaient envies de se soulager
L'un des gars ouvrit une porte sur le coté et m'intima l'ordre de rentrer
Sur le sol gisait un matelas crasseux
Je les précédais puis la porte se referma
Ils étaient six mecs de toutes origines l'un d'eux me dit fout toi a poil
Je m'exécutais
Ma salopette bleue tomba et après avoir enlevé mon t-shirt je me retrouvais
Juste vêtu d'un string et bandant comme un bœuf ce qui le déformait
Mes six lascars commencèrent à sortir leurs queues et je m'agenouillais sans plus attendre
Passant de tige en tige il y en avait pour tous les gouts petites longues larges
Les lascars ne s'en laissaient pas compter certains s'embrassaient et se plotais
Sans vergogne une main vint se perdre entre mes fesses puis je fus basculé en avant
Une queue de belle facture se présenta et me pénétra sans plus de préliminaires
La ficelle de mon string me faisait mal je lui fis remarquer il saisit un cutter de ma caisse a outils et trancha le cordon puis a grands coups de reins se vida les couilles en moi
Un deuxième le remplaça j'avais le nez dans ce matelas poussiéreux
Il y alla franchement me défonçant le trou puis cracha sa semence
Ainsi je reçu cinq mecs dans le fion quel extase mais cela ne fut rien qu'en au dernier il me dit mes potes m'ont préparé le terrain maintenant tu vas te faire exploser et il présenta son gland énorme sur ma rondelle déjà bien dilatée

Je pouvais sentir la grandeur de ce gland il poussa et malgré le travail déjà fait je poussais un grand cri
Il réussit à entrer en moi sa queue était énorme et je sentais les contours de mon cul enserrant cette tige
J'étais je pense au maximum de mes possibilités
Il me lima avec force et mis plus de temps que ses potes à éjaculer

Enfin il m'inonda les entrailles déjà bien remplies et se retira
Je restais la le cul en l'air béant ils s'éclipsèrent sans rien toucher de mon matériel

Je repris mes esprits mais la queue toujours bandée quand après quelques minutes la porte s'ouvrit à nouveau et la un de mes hôtes seul me dit je veux que tu me baise

Il referma la porte et se mis nu me présenta son cul et je m'appliquais à lui défoncer le fion comme un dérater
Je ne tardais pas à lui envoyer ma semence et ainsi fatigué je me retirais il me posa un baiser sur la bouche et me remercia et disparu

Je retournais donc a mon électricité débarrassé de mon string et le fion ouvert comme jamais

Après une heure de réparation je quittais les lieux en traversant l'entrée ou les lascars toujours la m'ignorèrent
Je rentrais à la boite avec l'idée de revenir de temps en temps voir si l'électricité n'avait pas besoin d'être revue

Jype

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.