Best Of Cyrillo

Page précédente

Enterrement de vie de garçon

Cela s’est passé à la soirée d’enterrement de vie de garçon d’un pote.
Nous devions faire la fête sur 3 jours, dans un terrain loin des habitations du village.
Tout était prévu pour rester sur place : toile de tente, nourriture et alcool a foison !!.
Le soir du 2eme jour, après le passage de la strip-teaseuse qui nous avais bien excité, et après une soirée bien arrosé nous sommes partit nous coucher.

Ce soir la je partageais ma tente avec Fabien, bogoss de 25ans 1m65, 55kg brun yeux vert. J avais déjà craqué sur lui de nombreuses fois et avais déjà eu l’occasion de le masturber et même sucer après des soirées mais c était pendant notre adolescence.
Maintenant nous avons notre vie de famille et tout est différent (enfin je croyais).

Une fois couché dans nos sacs de couchage respectifs, je commençais à sombrer quand je sentis qu’il se rapprochait de moi.
J ouvris les yeux et le regardais, il dormait. Sous les effets de l’alcool peu être, je passai ma main dans son duvet, et descendis vers son sexe. Il était en caleçon, et le sexe déjà tendu.
Je caressai un peu son pieu tendu et décida d’ouvrir son duvet. J approchais ma tète de son entrejambe et la posa sur ses cuisses.

Ne sentant rien bouger j entrepris d’ouvrir le caleçon et le fit glisser au cheville. Sa queue était maintenant tendue à 10cm de ma bouche. Je commençais à le sucer doucement quand il se mit à râler. Je voulu me relever mais il me bloqua la tete et j entendis :
- Maintenant que t’as commencé, tu finis.

Je suis resté bête, mais je continuais. Ma langue parcourait son gland comme pendant notre adolescence et je commençais à me branler en même temps. Au bout d’un moment, je vis une lueur s approcher de la tente. Surement un pote à nous qui venait voir si on dormait. Je me suis retourné, faisant semblant de dormir et fabien s’est recouvert. Je commençais sérieusement à maudire de gars qui arrivait. Puis la lumière disparue. Je voulu attendre un peu pour recommencer a m occuper de fabien quand je sentis une main me fouiller les fesses et chercher ma queue.

Je me mis sur le dos et fis semblant de m être endormis. Il ouvrit mon duvet chercha ma bite se mis à me sucer. Je restais perplexe car étant ado il était plutôt actif et hétéro. Je me laissais faire. Il me suça un bon moment puis il se leva pour fermer entièrement la tente car jusqu'à présent, seul ma moustiquaire était fermée. J ouvris les yeux et le vis nu. Il se recoucha mais en 69 en me présentant sa queue. Je ne me fis pas prier et la goba. Lui fit de même et nous voila en train de nous pomper. Il chercha mon trou, je fis de même et on se doigta un long moment. Quand je sentis mon éjaculation arriver, le pris sa tète, est la repoussa. Il comprit.

Pour la première fois nos yeux se croisèrent dans se moment intime et excitant et il me souri. Il se coucha sur moi et viens frotter son cul contre ma bite. Il me regarde et me dit : j ai envie de te prendre, tu veux ? Je voulus refuser mais le son « oui » sortis de ma bouche. Il me retourna et posa son sexe de 16cm contre son anus, il poussa légèrement en me bâillonnant avec sa main pour que personne ne m’entende. Sa queue était assez fine mais elle me faisait mal, c’était la première fois. Il s immobilisa et repris les mouvements de va et vient quand il sentit que je me décontractais. La douleur laissa la place au plaisir et il me lima en me caressant les couilles et la queue.

L’impensable arriva quand il me dit : a toi, prend moi. Laisse tomber fabien ca passera jamais, je fais te faire trop mal, lui répondis je. Il est vrai que fabien est tout mince et gringalet alors que moi je suis plus trapus et avec une bite de 18cm et 6cm de diamètre. Essaye me dit t il. Il se mit a 4 pattes, je me pose derrière lui et commence à lui lécher l anus, ce qui le fait gémir. Je pose ensuite mon gland sur son trou et commence à le pénétrer. Il se mit à gémir et j’arrête pour ne pas lui faire mal.

Je pousse un peu plus loin et je sentis mon gland entrer dans son corps chaud. Humm un pur bonheur. Il gémissait de plus en plus quand je commença à limer a nouveau. Mais il était encore puceau et me demanda d’arrêter. Je sortis, me mis a genoux et il prit ma queue pour me pomper. Il passait sa langue tellement bien autour de mon gland que je ne tardais pas à éjaculer. Je me laissais aller et balança la sauce au fond de sa gorge.

Il eu un temps de recul, mais avala en faisant la grimace. Je décidai de lui rendre la pareil. Je pris sa queue et le suça tout en le doigtant. Humm toujours expert a ce que je vois me dit t il. En guise de réponse j’accélérai et je sentis qu’il commençait à ce contracter. Je sentis une première giclée m’inonder la gorge puis une deuxième que j’avalai goulument.

Apres ce plan torride nous nous sommes endormis heureux de s’être vider ensemble

Christophe

christiteuf26@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.