Best Of Cyrillo

Page précédente

L'étalon du 13ème.

Un mail envoyé à un bomec de 40 piges, zobé largement 19 avec une bonne grosses paires de couilles toujours présentées cerclées d'un cockring d'acier.

je le suce régulièrement depuis 4 ans, et à chaque je me régale. Sa pine aussi !

Voici le dernier mail envoyé en remerciement, lorsqu'il est venu se faire traite la pine chez moi

..................................................................................

Salut boss.

Merci pour tes commentaires sur mon travail de zobasse.

J'y suis pas pour grand chose, c'est la faute à ta pine d'étalon de concours.
C'était de la provocation délibérée, cherche le coupable entre tes pattes. Ta tringle est gravement responsable!
Cette salope vient s'exposer devant moi, exhibe de façon arrogante ses grosses couilles, et repose peinarde sur ta cuisse, à peine planquée sous un slip déchiré. Une bonne grosse promesse épaisse et molle de succions à venir.
Me voilà prenant sans histoire ma place entre tes cuisses, sans penser à mal, et flattant la bête et mattant la viande sertie de métal.
Là dessus, y'a le gland qui sort la tête, le prep' encore à moitié caloté à la viande, histoire de voir si il a pas moyen de se faire du bien !

Que veux tu que je fasse???

J'exige une nouvelle confrontation pour déterminer qui a commencer dans la provoc'!

............

Je relis ton mail et je retrouve toutes les sensations :

Le plaisir bien sexe d'un plan très direct, en étant assuré de bouffer de la bite aussi longtemps que je le peux.

Jouer et biberonner un gros paquet, trop content de faire ma pute à zob devant le morceau qui se laisse faire, belle bête offerte à mes jeux.
Je sais que ton zob apprécie aussi ces moments, lorsque je viens le travailler en étouffant mes commentaires de chiennasse sur son gland et sa tige qui raidissent. J'approfondis ma suce, je profite du moment ou tu allumes ta clope pour me faire ma première traite profonde.

Après m'être chauffer les lèvres, je malaxe ta viande devant mes yeux, tire sur un pet en commentant le truc de Ouf qui s'expose trankil le gland décaloté et les couilles étalées. C'est le résulat de cette suce, qui me permet d'exhiber la tige complice de sa pute, fière d'elle et s'offrant à travers le slip déchiré (génial!) et cerclée de son cockring, je me complais à rentrer encore plus dans mon rôle de téteur.

Avec toi, je sais pouvoir être une bonne petite zobasse, sous ton contrôle de macho bienveillant, tu contrôles la séance en regardant ta teub jouer et disposer de la petite salope que tu lui mets à disposition.
Et ton zob et moi, je crois qu'on en redemande!

Tu lui en parles, et on se cale un rendez vous?

Chez toi cette fois, vers la deuxième moitié d'octobre, je suis en province avant.

Bien amicalement à toi, et passes le bonjour à ta teub en l'assurant de mon entier dévouement à sa satisfaction.

XXX.

---------------------------------------------------------------------------

manu20

paris20eme@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.