Page précédente

Exhibe en forêt

C’était un soir d’été, j’avais envie de me faire un plan exhibe, je me suis donc rendu dans cette forêt où je me rend de temps en temps qui est en fait un endroit où lorsqu’il fait beau des familles viennent la journée pour y faire un barbecue mais qui est aussi un lieu de drague  a la nuit tombante : j’arrive sur les lieux, il y a encore un petit peu de monde qui finissent leur pique nique et vais donc me garer plus loin qui est une impasse et tout près du bois. Il n’y a personne, je coupe le moteur et éteint mes feux.

J’allais commencer à descendre de voiture lorsque j’eu une idée, ayant une envie d’exhibe je me suis dit autant commencer maintenant, alors je me suis dessaper dans la voiture, pris mon petit sac a dos (que je prends toujours avec moi où il y a un Plug, un god, du gel, du poppers, un bandeau, une serviette de bain… enfin tout un attirail qui peu servir pour des bon plans…) je sort de la voiture complètement a poil ne gardant que mes baskets en laissant mes affaires a l’intérieur. Il  fait frais mais bon dehors et le fait de sortir de la voiture a poil m’excite, je commence à bander, je m’enfonce lentement dans le bois afin que mes yeux s’habitue au noir et me ballade ainsi sur des petits chemins qui part vers toute sorte de direction. L’excitation devient de plus en plus forte à l’idée de rencontrer quelqu’un  par hasard sans avoir l’occasion de pouvoir me rhabillé et je bande de plus en plus, je décide alors de me mettre mon Plug, je m’enduis le cul de gel et me le met en place puis je continu a m’avancer dans ce bois la queue maintenant raide. Je ne rencontre personne pendant une bonne 10ene de mn lorsque j’entends un bruit, j’aperçois une silhouette s’avancer sur le même petit chemin, sans me démonter je continu a marcher, j’arrive a sa hauteur, le mec me regarde et on se croise, je m’arrête et me retourne, le mec fait demi-tour et reviens vers moi.

-     T’as envie de quoi ? me dit-il
-     N’importe… suce et autre…et toi ?
-     Ok suce moi alors…

Ni une ni deux je me mets à genoux, le mec sort sa teub, il ne bande pas mais je la fait grossir dans ma bouche, il n’est pas très expressif mais je l’entends quand même gémir, pendant que je le suce je m’amuse  avec mon Plug en le faisant sortir et rentrée dans mon cul en me disant que peut-être il aurais envie de ma baiser mais non le mec se retire de ma bouche, se branle et éjacule sur mon torse, il remballe sa bite et s’en va. Je me relève et continu mon chemin laissant le sperm dégouliner le long de mon ventre. Soudain sans savoir ou j’étais réellement je quitte le petit chemin et me retrouve face a un endroit plus vaste avec une table de pique nique en bois, avant de sortir du chemin je scrute les alentours, il n’y a personne, je m’avance vers cette table et m’imagine que je me fait baiser dessus comme une salope, cette idée me fait tellement tripé que j’en oublie l’espace qu’il y a autour, je sort alors ma serviette et me couche dessus, pour pimenter encore plus mon trip je prend mon god et me bande les yeux, je retire le Plug, me graisse le cul, relèves mes cuisses et m’enfile le gode, excité a mort, j’en oublie que quelqu’un pouvais me voir ainsi, en train de me faire défoncé le fion couinant comme une salope, (ce qui arriva car lors d’une petite pose), je repose mes pieds sur la table en gardant mes cuisses bien écarter tout en continuant a faire aller et venir mon god dans le cul lorsque j’entends du bruit, je fait mine de ne pas avoir entendu et continu mon godage, une main me stoppa prenant la situation, je me laisse faire, je relève mes cuisses en les bloquants avec mes bras afin de bien m’ouvrir. Putain !!! C’est bon…

Je me fais goder en couinant comme une petite femelle afin de faire comprendre a cet inconnu que j’aime ça.
-     Humm… t’aime ça salope ?...
-     Ouiii…humm…c’est bon…
Il me gode pendant un petit moment puis me demande de m’assoir dessus, je me redresse et m’assois sur la table mes pieds reposant sur le ban, le mec monte sur le ban, j’entends le bruit de sa braguette.
-     Ouvre la bouche…
J’ouvre et il me fourre sa bite bien raide dedans, je le suce comme une chienne en chaleur.
-     Humm… oui vas-y… suce salope…ouai… c’est bon…humm putain c’est bon…t’es une bonne salope toi !...arrête… j’ai envie de t’enculer…rallonge toi…
Je me rallonge, il enlève le god et y introduit sa bite à la place, il me défonce comme un taureau en rut.
-     Han…han…putain de salope… t’as un bon cul…je vois que t’aime la bite toi…humm ouai… c’est bon…
Il m’encule à fond, accélères ses mouvements puis d’un seul coup s’arrête au fond de mon cul et dans un grand gémissement il se vide dedans.
-     Harggggg !!!…. Ouiiiiiii….

Il reste un moment en moi reprenant son souffle et se retire.
Je l’entends de rhabillé et repartir, je reste là dans la même position les cuisses écarté et me caresse l’anus, je sens son sperm sortir de mon cul, j’y rentre un doigt, je suis tellement dilaté que j’en rentre 2 autres d’un coup, je me doigte et mon cul est encore en chaleur, je soulève mon bandeau, cherche mon god et me l’enfonce, je m’accroupis et m’empale dessus comme si c’était une bite  en me branlant, je me lime le fion à fond et ne tarde pas a jouir sur la table. Je remballe mes petites affaire dans mon sac et rejoins ma voiture, une voiture est garer elle aussi mais je ne vois pas si il y a quelqu’un a l’intérieure, peut-être mon inconnu…

je me suis rhabillé et suis rentrée chez moi plutôt contents de mon trip et soulager

Rick.Lope

rick.lope@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.