Page précédente

Exhib en pleine nuit par David

J'habite en ville et l'idée de m'exhiber nu dans les rues me trottait dans la tête depuis pas mal de temps jusqu'au jour où je l'ai fait. Complètement, juste une paire de chaussure, je suis donc sorti de chez moi en pleine nuit... personne... pas une voiture, mais beaucoup d'immeuble d'où pourrait surgir quelqu'un.

Je me suis alors placé au milieu de la rue et ai commencé à me masturber. Ensuite, j'avance le long des rues et rejoint un banc. Lâchant mon plaisir, je n'ai alors qu'une envie, que quelqu'un me surprenne. Le banc se trouve à une centaine de mètres de la route principale. Une voiture passe, puis une seconde, mais les occupants ne semblent pas m'avoir vu.

Pourtant, un des véhicules repassent de l'autre côté de la rue et semble se diriger dans ma direction. A une trentaine de mètres, la voiture s'arrête et les occupants sortent, mais aucun signe qu'ils aient remarqué ma présence et surtout ma "tenue". Et soudain, j'entend quelques mots venant de la direction de la voiture. L'un des gars parle à son pote et lui dit "je rêve où le mec est à poil là bas sur le banc".

Sans me retourner, j'écoute leurs conversation et recommencent alors à me branler. Le groupe de mecs (ils sont quatre) s'approchent de moi. Ils se placent tous devant moi et ne semblent pas en croire leurs yeux. Le désir commencent alors à monter en moi. Il ne peut à présent plus redescendre... c'est trop tard... la machine est lancée.

Certains des mecs commencent par m'insulter "qu'est ce que tu fais là l'homo" ou alors "pourquoi tu vas pas te taper une pute". Mais, leurs commentaires ne font qu'augmenter mon plaisir. C'est alors qu'un des gars dit à ses potes "bah il veut peut être qu'on l'aide". Je lui répond alors que j'ai envie de leur donner à chacun du plaisir.

Les mecs uns par uns sortent leur queue et s'approchent de moi. L'un d'eux met sa queue contre mon visage et je sens alors l'odeur de son sexe. En même que j'attrape cette bite et commence à la branler, je place ma langue sur le gland. Les autres me regardent en se masturbant. Au bout de quelques minutes, tous ont un sexe bien dur et déjà humide. Celui que je tiens entre les mains est déjà sur le point de lâcher sa semence. Lorsque le sperme arrive, je garde le sexe dans ma bouche pour pouvoir avaler le sperme.

Ensuite, c'est un autre qui s'approche de moi : je commence alors à le branler. A ce moment, un autre me demande de me mettre à genou sur le banc. Un se place devant moi, couché sur le banc (il s'agit d'un blanc double) et un autre se met derrière moi. Pendant que je lèche celui de devant, mon doigt va s'introduire dans son anus, puis ma langue va rejoindre mon doigt pour goûter le cul du mec.

Le mec derrière moi me met un doigt dans le cul et m'insulte "t'aime çà te faire enculer hein ?!", je répondit par un gémissement de plaisir. Une fois mon cul bien chaud, le mec mec sa verge à l'entrée de mon anus et l'avance tout doucement puis donne des petits coups.

Chacun a alors pris mon cul et déverser son sperme à l'intérieur. Je repense aujourd'hui à tout çà et me dit que l'exhib à vraiment quelque chose de sympa. Et vous, çà vous tenterais une exhib vers chez moi ?!

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.