Best Of Cyrillo

Page précédente

Ma première expérience homosexuelle

Elle s'est déroulée dans un pensionnat pour garçons j'avais alors que treize ans.

Lorsque nous attendions notre tour pour  prendre une douche nous étions en slip et torse nu, un jour, en attendant que notre petit copain sorte de sa douche, nous étions trois à  quatre, à attendre mais comme c'était long, il y en avait un  qui a sorti son sexe  pour nous la montrer.

Elle était  petite avec peu de poil mais avais de belles couilles.

Puis un autre a sorti  sa bite  plus grosse et plus longue.

Puis nous nous sommes amusés à comparer nos sexes celui qui avait le plus gros le plus long le plus poilu et surtout celui qui avait le sexe le plus bizarre, tordu ou gland décolleté ou une grosse bite qui était mon cas.

Au début en ce comparer les sexes et par la suite nous nous tripotons pour mieux comparer notre sexe.

Il y avait beaucoup de monde qui voulait voir et toucher ma bite, bien sur part la suite ça s'est transformée en concours de branlette.

Mais au fil du temps les concours de branlette se sont passés dans nos chambres et nous   nous sommes amusés à nous masturber mutuellement, à celui qui jouissait le premier et surtout celui qui avait le plus de sperme.

Moi j'aimais bien toucher et branler les sexes de mes copains surtout lorsque j'avais un sexe dans chaque main.

Par la suite souvent les soirs, nous nous  amusions à faire des concours de branlette, jusque un jour des plus grands que nous âgés de 15 et 16 ans participer à nos soirées.

Ils avaient des sexes plus gros et qu'ils avaient plus d'audace, le premier m’a sucé le sexe et j'ai joui dans sa bouche, moi j'étais tout gêné. Mais lui a bien aimé ça il a fait un patin pour partager mon peu de sperme à Roland mon voisin de chambre.

Moi j'aime bien aussi faire une branlette en commun. C’est-à-dire de joindre 3 à 4 sexes pour les masturber en même temps. À chaque fois qu'il il y avait quelqu'un qui jouissait un autre prenait le relais  pour masturbe les 3 ou 4 sexes à la fin, il y avait tous les sexes souillés de sperme de chacun et une odeur de phoques dans la chambre.

Les premières sodomies été tout a fait involontaire. C’est qu'il il y avait un garçon couché sur moi frottant son sexe contre mon cul et il a involontairement introduit son sexe dans mon rectum.

C’était la première fois qu'on me sodomiser sur le coup je n'ai pas réalisé car le garçon avait un petit sexe mais par la suite j’essayais de me faire sodomiser par un garçon plus âgé et surtout un sexe beaucoup plus volumineux.

Ca a été très difficile et très douloureux.

La première fois nous avons inversé les rôles.

À mon âge, que 13 14 ans, j'avais un sexe bien calibré je les sodomisais d'une simplicité et d'une facilité surprenante, ils avaient déjà été sodomisé par les plus grands et au fil des années, nous observions nos changements et attendant les nouveaux pensionnaires pour savoir ce qu'il avait dans le slip.

Il y avait toujours une résistance au début et par la suite du participer comme pratiquement tout le monde.

Mais le lendemain tout le monde prenait sa place dans le pensionnat et tout a été oublié jusqu'à la partouse suivante.

JP

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.