Page précédente

Fan-Fiction

Cette histoire est une fanfic. Donc, elle ne remet pas en compte la sexualité des acteurs ou des personnages qu’elle met en scène.
Cette fanfic parle des personnages de la série Dark Angel : Alec et Logan.

Le jeune homme pédalait vaillamment sur son vélo de Jam Poney la société de livraison à domicile pour laquelle il travaillait. À côté de lui, évoluait Max, l’une de ses meilleures amies. Mais depuis peu, il était mal à l’aise quand il la voyait. D’une part parce qu’elle était malheureuse à cause du virus qui l’empêchait de vivre son amour avec Logan mais pire encore, à cause de ses propres sentiments pour lui. Il avait toujours caché ses préférences pour les hommes en se forgeant aux yeux de tous, une image de playboy irrésistible aux innombrables conquêtes, féminines évidement. Malgré son amitié pour Max, il ne pouvait s’empêcher d’être inlassablement attiré pas le mystérieux logan. Il l’avait longtemps évité, mais c’était plus fort que lui. Et il s’était résolu à en parler à Logan, ou plutôt il avait décidé de le séduire. Et il le ferait ce soir même, profitant de l’absence de Max : elle partait en mission d’infiltration.

Le soir, Alec se présenta comme si de rien était à la porte de Logan, prétextant qu’il fuyait une petite amie trop envahissante. Il savait que cela ferait appel au schéma classique que Logan affectionnait : celui du sauveur. Ils s’assirent dans le salon pour parler et prendre un verre. Les sens surdéveloppés d’Alec lui indiquaient un certain trouble chez son hôte. Son cœur battait un peu trop vite, et son corps était un peu trop chaud. Il en connaissait la raison : Les phéromones félines qu’il émettait sciemment en quantité importante dans l’atmosphère de la salle, et ils commençaient à faire leur effet. Alec pensa que c’était le moment de passer à l’action. Il se rapprocha doucement de Logan et engagea la conversation :
« Vraiment, je ne sais pas comment tu fais pour être si patient.
- Comment ça ?
- Et bien Max et toi, vous ne pouvez même pas vous toucher et un homme a des besoins, j’en sais quelque chose.
- Je dois t’avouer que c’est extrêmement difficile et ces derniers temps, j’ai limité mes contacts avec elle pour ne pas craquer.
- Tu n’as jamais pensé à des compromis ? ( Alec avait maintenant saturé l’atmosphère de la pièce en phéromones et Logan était troublé au plus haut point. )
- De quoi est ce que tu veux parler Alec ?
- Je ne sais pas, il y a plusieurs solution, dit-il en se rapprochant furtivement de Logan.
- Et est-ce que tu aurais quelque chose à me proposer ? »
Alec laissa un blanc. Il ne s’attendait pas vraiment à cette réponse.
Logan se leva de son fauteuil et posa tendrement sa main sur la joue d’Alec, l’effleurant des doigts. Puis il dit : « Je ne m’attendais pas à ce que tu te décides aussi vite à venir me voir.
- Quoi ? Alec recula. De quoi est ce que tu parles ?
- Pourquoi crois-tu que j’ai envoyé Max pour une mission aussi longue ? simplement pour te laisser le temps de te décider à venir. Tu sais, je ne suis pas aveugle et encore moins stupide. J’ai bien compris que j’étais loin de te laisser indifférent.
- Mais…
- Laisse moi finir. Je dois t’avouer que j’ai toujours voulu rester fidèle à Max, mais cela fait tellement longtemps qu’il ne s’est rien passé dans ma vie. Et en temps normal j’ai tout de même un appétit sexuel assez développé.
La petite histoire est que quand j’ai compris que tu t’intéressais a moi je me suis dit que cela pourrait être une occasion de faire d’une pierre deux coups. Avec un autre homme ce n’est pas vraiment tromper Max. En plus de cela je suis quelqu’un d’assez curieux et j’ai toujours voulu savoir ce que cela pouvait donner avec un autre homme.
Si je comprends bien, résuma Alec, c’était une sorte de piège pour m’attirer dans tes filets. Et moi qui pensais te séduire…
- Une chose est sûre, dit Logan, personne ne devra jamais le savoir. Donc je vais aller prendre une douche
- Je ne vois pas le rapport, répondit Alec complètement déboussolé par ce que venait de lui dire Logan.
- Juste que dans la salle de bain, il n’y a pas de baies vitrées comme dans le salon et que tu es parfaitement libre de m’y rejoindre. » il se leva fit quelques pas vers le couloir, retourna légèrement la tête pour lancer un sourire malicieux au jeune homme toujours assis dans le fauteuil, puis repartit.
Alec était soufflé et déstabilisé. Il n’était pas habitué être manipulé de la sorte. Bien qu’il n’ait rien contre tout compte fait, mais cela avait toujours été lui le séducteur, le chasseur même. Et là…
Il se leva, pensant qu’il était peut-être plus sage de ne pas laisser trop de temps à Logan pour changer d’avis et alla jusqu'à la salle de bain, ouvrit la porte. Logan était déjà sous la douche, baignant dans l’eau et la vapeur qui maintenait son corps caché des yeux du jeune homme.
« Maïs et Max dans cette histoire ? demanda-t-il
- Elle n’a pas besoin de savoir, et puis c’est juste…
- Juste une histoire sans lendemain. Finit Alec
- Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire, en fait, cela dépendra de la façon dont cette douche va se passer. »
Alors Logan ouvrit la porte de la cabine de douche et en sortit, s’exposant enfin aux regards d’Alec. Il était vraiment bien foutu. Il avait des bras puissants, un torse de même recouvert d’un fin duvet. Alec retint ses yeux sur la partie haute du corps. Il brûlait de découvrir le reste, mais il sentait ses joues s’empourprer Logan marcha vers lui et le plaqua contre le mur, et l’embrassa. Ce baiser avait quelque chose d’à la foi tendre et bestial. Soudain, Alec sentit quelque chose contre sa cuisse. Il n’osa pas baisser les yeux sachant pertinemment ce que c’était. Ils séparèrent leurs lèvres et Logan sourit et commença à lui caresser le torse, puis descendit les mains pour lui enlever son tee-shirt. Logan se recula un peu pour contempler d’un œil gourmand ce qu’il avait devant lui. Il se mit à genoux et défit le bouton de son jean et lui enleva doucement. En dessous, apparut un boxer noir dans lequel Alec commençait sérieusement à se sentir à l’étroit. Sa respiration s’était accélérée et le contact de Logan l’excitait énormément. Un fois complètement déshabillé, Logan entraîna Alec sous le jet d’eau où ils entamèrent leur étreinte langoureuse, découvrant de leurs mains chacun le corps de l’autre. Mais vite, Alec n’en pu plus et il se mit à genoux. Enfin il avait l’objet de ses désirs sous les yeux et il dépassait toutes ses attentes. La virilité de Logan était pour le moins imposante. Une vingtaine de centimètres de pur plaisir. Alec ferma les yeux et ouvrit la bouche pour l’enserrer de ses lèvres pulpeuses la première sussions arracha à Logan un gémissement qui rassura Alec sur ses techniques. Son regret était qu’il avait du mal à avaler tout le membre
« Alec je me demande où tu as pu apprendre à faire cela aussi bien. » Mais il n’eut pas de réponse. Et il en fut bien content. Qu’Alec s’arrête en si bon chemin eut vraiment été dommage. Le va et viens de ses lèvres, le jeu de sa langue contre sa peau, si sensible a cet endroit, étaient tout simplement divins. Et l’eau chaude qui caressait leurs deux corps accroissait leurs sensations.
« Vas-y molo s’il te plaît Alec, je n’ai pas eu droit à ce genre de chose depuis des mois, je ne vais pas pouvoir me retenir longtemps ! » réussit à articuler Logan entre deux gémissements.
Mais le jeune homme continuait de plus belle son affaire. Cessa juste quelques secondes pour dire : « De toute façon, on a toute la nuit pour rattraper ce gâchis. » Et recommença. C’était incroyable, la différence qu’il y avait quand un autre homme faisait cela. Contrairement aux filles avec qui Logan avait couché, Alec savait exactement quoi faire et à quel moment pour que le plaisir soit immense et dure le plus longtemps possible. Mais toutes les choses ont une fin (et quelle fin dans ce cas précis) ! Dans un râle Logan se cambra. Alec su immédiatement ce qu’il se passait et un instant plus tard, le liquide chaud qu’il attendait envahissait sa bouche. Il en avala une partit car le flux était trop grand pour qu’il garde tout en bouche pour en savourer la saveur. Il se releva et embrassa Logan, faisant couler sa propre semence dans sa bouche. Ce dernier fur surpris car c’était une expérience vraiment nouvelle, mais pas désagréable et d’un érotisme incroyable pour lui à ce moment-là. Alec allait quitter la douche pour se remettre lui-même de ce qu’il venait de vivre quand Logan le retint. « Quand je t’ai dit que je voulais savoir ce que cela donnait avec un autre mec, je voulais dire que je voulais tout essayer. Par contre je ne l’ai jamais sucé quelqu’un donc je ne sais pas si je vais bien m’y prendre. » En entendant ces paroles, Alec crut s’envoler. Mais ce n’était rien par rapport à ce qu’il ressentit quand Logan ; à son tour se baisa pour lui rendre ce qu’il venait de lui offrir. Sa queue était un peu moins impressionnante que celle de Logan, mais ses dix huit centimètres semblaient déjà beaucoup pour Logan qui n’était pas du tout initié à ce genre de pratiques. Mais s’il était novice, cela ne l’empêcha pas de mettre du cœur à l’ouvrage. Il joua un peu avec le gland d’Alec avec le bout de sa langue. Puis lécha tout le membre avant de le prendre en bouche. C’était une sensation encore une foi nouvelle pour lui, avoir cela dans sa bouche, mais il y prenait plaisir, lui aussi en voyant les frémissements d’Alec et en entendant les râles d’extase. Alors que sa bouche était occupée, ses mains courraient sur les jambes, le torse et les fesses bombées de son amant. Il s’y attarda. Elles étaient douces et fermes à la fois. Il s’en servait pour attirer plus profondément le membre d’Alec entre ses lèvres, mais pas trop non plus, il avait peur qu’une fellation trop profonde ne lui provoque une nausée et tout devait être parfait. Le jeune homme le prévint : « Je vais jouir ! » mais Logan voulu prouver qu’il était aussi bien capable qu’Alec de faire cela. Le liquide chaud se déversa en jets dans sa bouche, il manqua de s’étouffer, il se recula. Deux jets supplémentaires lui atterrirent sur le visage. Alec coupa soudain l’eau. Logan ne comprit pas pourquoi. Il allait essuyer sa joue d’un revers de la main mais Alec l’arrêta, le releva et approcha son visage du sien. Et lécha tendrement le liquide crémeux qui commençait à couler. L’excitation de Logan qui avait baissé pour laisser place à la concentration alors qu’il suçait revint, accompagnée évidement d’une nouvelle érection. Soudain une pensée lui vint. « On aurait dû se protéger !
- Ne t’inquiète pas quand on m’a créé à Manticore, on m’a immunisé contre tout. »
(Comme ce n’est pas le cas pour vous, enfin je suppose, n’oubliez pas de vous couvrir)
- C’est au moins un truc bien qu’ils auront fait. Dit Logan en riant.
- Bon passons aux choses sérieuses, dit Alec en se retournant et en se cabrant.
Le spectacle était magnifique. Comme il s’en doutait le cul du jeun homme était superbe. Logan se baissa pour le préparer, mais Alec lui dit :"Je vais pas avoir la patience, je te veux tout de suite"
- Je vais y aller doucement alors, dit tendrement Logan.
Il s’avança alors et commença à exercer une légère pression sur l’orifice pour ne pas lui faire mal. Il sentit les chairs s’ouvrir doucement pour le laisser entrer. Alors, Alec l’agrippa par les fesses et l’attira contre lui d’un coup sec. Logan était terrorisé de lui avoir fait mal.
« Oh mon dieu ce que ça peut être bon ! Lâcha Alec
- Tu m’as dit que t’étais impatient mais je ne me doutais pas que ce soit à ce point ! »
Logan attendit quand même quelques instants avant de faire le moindre mouvement. Il était à l’étroit dans Alec, ce qui promettait des sensations fortes. Il commença à accomplir un va et vient dont il augmentait à chaque foi l’amplitude. Alec semblait en transe et pour lui il n’en était pas loin.
En effet Alec était en transe. Sentir Logan enfin en lui était en soi un plaisir énorme, mais quand il avait commencé à évoluer en lui, il s’était envolé dans une nouvelle sphère de perception. Il avait l’impression que le membre qu’il avait en lui était en contact avec tout le reste de son corps. Les allés et venues lascives au début s’étaient changées au fur et à mesure en coups de butoirs intenses. Alec ralluma la douche et durant les vingt minutes suivantes qui s’écoulèrent et qui parurent une éternité les gémissements et les râles de plaisirs envahirent l’air autant que la vapeur de la douche. Logan sortait de temps en temps de ses chairs pour mieux y pénétrer. Quand Alec sentit que la fin approchait, il tourna la tête et susurra à l’oreille de Logan « Je veux que tu viennes en moi »
Ce denier n’eut pas à se faire prier. Et quelques instants plus tard, il expulsait sa semence chaude dans les entrailles en flammes de son amant tout en continuant de bouger en lui.
Pour Alec c’était le paradis. Il sentait Logan continuer à évoluer dans son propre sperme.
Quand Logan se retira Alec ne bougea pas, il en était incapable. Soudain il sentit encore quelque chose entre ses fesses, mais ce n’était pas le membre de Logan, c’était sa langue qui récupérait ce que sa queue avait laissé à l’intérieur. Quand Logan se releva, il avait une nouvelle fois le visage recouvert de sperme, qu’il rinça sous le jet de la douche toujours en marche.
« Je veux que tu me prennes, mais pas maintenant dit Logan, je suis trop épuisé. Voyant l’érection d’Alec, mais je ne peux pas te laisser dans cet était tout de même. Et je crois, en fait que je ne vais pas avoir la patience, moi non plus. »
Malgré tout Alec le prépara un peu en le léchant. Il enfonça un doigt dans le cul de Logan qui gémit. Il en rajouta un autre et quand il jugea qu’il était prêt, il commença à enfoncer son membre, doucement, tout doucement. Il n’avait pas oublié que, de ce côté-là, il était vierge. Le visage de Logan se crispa légèrement. Alec continuait à entrer, faisant parfois quelques poses pour le laisser un peu s’habituer. Quand il fut entièrement en lui, il attendit. « Ça va ? Lui demanda-t-il.
- C’est incroyable comme c’est bon.
- Attends la suite ! dit Alec dans un soupir.
Il lui faisait l’amour de façon tendre, lascive. Logan éjacula une nouvelle fois, sans qu’il ne se soit touché pourtant et les contractions vinrent à bout de la retenue d’Alec qui jouit, lui aussi.

Ils sortirent de la douche après être restés deux heures et allèrent se coucher sans se rendre compte d’une présence dans l’appartement, une présence discrète masculine et qui avait vraiment apprécié le spectacle que venaient de lui offrir ces deux magnifiques mâles.
...
A plus tard pour une éventuelle suite

gabrieldarko

juliennumeo@voila.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.