Best Of Cyrillo

Page précédente

fantasme

Alors que je ne savais pas quoi faire j'allais sur le site de Cyrillo et je lisais toutes les histoires gay qui s'y trouve, sa me faisais bandé surtout celle de lope91, qui sont les plus excitante, certaines mon bien fait jouir, mais, en les lissants je fut pris d'une envie de me faire dominé par un mec qui ferai de moi tout ce qu'il veut, ou il veut et quand il veut.

Ce désire grandissait tout en lisant les histoires de lope91 et j'espère qu'il y en aura d'autres, puis, ayant tout lu, je descendit jusqu'en bas de sont site super intéressant et je vis Cyrillo, je clique dessus, et je vois ses photos. Voulant en voir plus je fis le numéro et j'entrais le code qu'on me donna (dommage que c'est une durée limitée). Personnellement je n'étais pas déçu et sa en vaut la peine. J'ai regardé toutes les pics que Cyrillo et je regardais bien son visage, son corps et sa belle bite, sa me fit bandé de nouveau et je me suis mis a écrire une histoire avec lui. Eh oui encore une, j'y peu rien si je fantasme sur lui.

 Pour éviter tout drame avec son petit ami je tiens a précisé que c'est bien entendu pure fantasme.

Un soir je suis allée en boite et j'avais mis des vêtements simple, jock, survet et t-shirt, j'étais excité a mort et j'avais envie de bites et de jus surtout. A l'entré il y avait un mec qui était chargé de la sécurité il me retiens un moment en douceur puis mis sa main  en caressant mon corps puis mon paquet qui sentis bien dure.

- t'est cho toi

- très cho j'ai envie de me faire baisé

-  tu trouvera sûrement ce que tu veux

- toi ?

- pourquoi pas, t'est mignon et ta un beau ptit cul, mais, pas maintenant car je bosse si tu veux dans 2h

- je veux oui mais sa va être long

Il sourie a la dernière phrase, et au même moment je lui tâte sont paquet qui est énorme et bien dure, il bandait comme un taureau et j'avais envie que ce soit maintenant et pas dans 2h.

- elle te plaît ma queue ?

- putain oui j'espère que tu va m'enculer

- t'inquiète pas en attendant tu peux entrer et t'amuser. T'inquiète je te trouverais facilement et là je te promet une baise longue

- j'aime qu'on me baise sans capote si sa te gène pas ?

- aucunement tu avale je présume ?

- oui j'adore

- no soucis mec allez va préparé ton cul, fait toi enculer car ma queue fait 28cm alors va falloir te faire élargir le fion par des mecs si tu la veut jusqu'au couilles

- oui j'y vais alors n'oublie pas

- je vais pas t'oublier

des mecs avait entendu notre chaude conversation, et certains sont venu me voir, on a été dans un pièce et la il ma dit

- suce salope

je sortie sa queue et soupesa ses couilles qui était bien lourde, je me suis dit il a pas joui depuis longtemps, pendant que je suçais il entreprit de me déshabillé. Je me suis retiré puis il baissa mon froc et découvris mon jock, là il eu un grand sourire. Je savais ce qui allais se passé et repris de le sucer en m'appliquant et en le faisant lentement. Pendant ce temps avec ma main je lui caresse ses couilles ce qui le fit gémir de plus belle.

- tu suce bien salope...continue ainsi tu va avoir droit a ta récompense putain

je faisais mon petit jeu de langue sur son gland pendant que des mecs passait derrière nous, certains regardaient et repartais d'autres s'arrêtait et matais la scène et surtout mon cul. L'un deux me doigta le cul lequel entra sans difficulté puis il en mis deux puis 3. Il tenta avec sa main mai sa n'entrais pas, puis mon suceur s'adressa au mec

- vas y encule le il a envie de bites et de foutre alors te gène pas

- c'est ta pute ?

- non

le mec sortie sa queue et m'encula directe sans capote, j'avais maintenant deux queues l'une dans ma gueule prêt a décharger l'autre dans mon cul..

- baise le bien il va se faire le videur

- ah ouais, alors ont va te l'élarfire ton fion pour que tu te prenne bien sa queue

un des mecs qui regardait vit mes vêtements sur le sol et me les pris en partant avec, je me retrouvais avec mon jock. Celui que je suce finis par me juter de longue rasade de jus dans ma gueule et resta un moment, je ne pouvais tout avaler alors une partie coulais sur mon menton. il s'en alla l'air satisfait. Ma bouche ne resta pas inactive longtemps et une nouvelle bite se présenta. Le mec qui m'enculais gémissais et continua ses vas et viens lorsqu'un mec avec un marqueur écrivis sur mon dos "vide couilles" et s'en alla. Personne ne l'avait empêché et mon enculeur se vida dans mon cul un bon moment, il me donna une claque sur les fesses et partie.

Le suceur se retira de ma bouche et fourra sa teub dans mon cul qui n'attendait que cela, là il entrepris de me défoncer le fion qui s'ouvrais au fure et a mesure de ses coups de queue. Il continua ainsi pendant 10 mn et me joui dans le cul. Je me suis retourné et je l'est sucé ce qui nettoya sa queue.

- t'est une bonne salope toi

- si tu veux te faire le videur ta intérêt a te faire enculer ou tu va dégusté

- recommence alors

il partit me laissant ainsi, j'étais pour prendre mes vêtements quand je vis qu'il n'était plus là. A poil (ou presque) mon voleur n'aurais rien trouvé dans mes poches, car peu d'argent 5 euros environ et pleins de capotes. Mais j'avais attraper soif alors je me rendis en jock au bar là pleins de mecs me mattait, une fois au bar je demandais un jus de fruit au serveur qui me donna en peu de temps, mais, me dit que sa fait 2 euros. Je lui explique qu'on a volé mes vêtements pendant qu'on me baisais et je lui demande si on peu pas s'arranger.

- tourne toi !

en me tournant il vit le sperme dégouliné de mon cul et l'inscription vide couilles. Je me retournais vers lui et attendis sa réponse.

- désolé mec mais c'est avec capote moi sans j'encule pas

- ton cul est pleins de foutre soit tu paye ta boisson soit tu va te faire sauté et peut-être qu'un mec te donnera du fric.

Des mecs se trouvait au bars et avait vu ce qui dégoulinait de mon cul et "vide couilles", je n'avais pas remarqué le mec a ma gauche qui pouvait voir tout cela. le servir alla voir un client qui lui servis de la bière. Moi mort de soif le mec de gauche s'adressa a moi ?

- tu sais quand tu te fais baisé met tes vêtements a un endroit que tu peux les voir

- ta soif ? tu bois quoi je t'offre le vert

- ce serait sympa, mais, je pense pas que ce soit gratis ?

- non en effet, ta l'air d'une bonne salope et d'après ce que je vois tu t'est bien fait remplir le fion, t'aime le foutre. sa te dit une touze en échange je donne de quoi te payé toutes les boissons que tu veux

- ok mais tu peux me payé un verre stp et je ferais ce que tu veux

il m'offrit un jus de fruit dans un grand verre et pendant ce temps un de ses potes se trouvais derrière moi, il me mis un doigt dans mon fion pendant que je buvais sa me fit bandé de suite, les mecs s'en aperçusse.

- t'aime sa salope

- oui

- finis ton verre et ensuite penche toi ta compris putain

- oui donne moi ta queue et remplis moi

- t'inquiète pas pour cela chienne

je finis le verre me penche et le mec m'encule au bar, les autres regardaient la scène serveurs compris et le videur qui était pas loin regardait. Il fit signe au serveur lequel vint le rejoindre

- présente lui ta queue et qu'il te suce et ensuite encule le au bars

- tu sait bien que je fais avec capote

- pour une fois fait le sans et si t'accèpte tu pourras me demandé ce que tu veux

ne  pouvant refusé il revint vers le bar, sortie sa bite, me la présenta et je le suçais, le sucé donna un ciseau a mon enculeur et coupa mon jock je me retrouvais a poil entrain de me faire baisé devant tout le monde.  Je le suçais tellement bien qu'il se laissait faire et mon enculeur regardais en disant

- t'aime la bonne teub salope t'aime avalé tu vas avoir ce que tu veux

 

il se retourna en regardant les autres mecs

 

- n'est ce pas les mecs qu'on va baisé cette pute comme il faut

Un ouais général se fit entendre, pendant ce temps le sucé jouis dans ma gueule et vin la queue raide derrière mon cul. Le mec qui m'encula se retira puis s'allongea sur le sol je me suis empalé directe sur sa teub et je me suis penché afin de prendre celle du serveur, un autre mec vint vers moi et me donna sa queue a sucé. Je la pris entière dans ma bouche. Toute la soirée fut une grande partouze, quand le dernier vint me remplir les 2 trous, un autre mec s'approcha et m'aida a me relevé il vit que j'étais naze et que je n'étais pas en état de renté seul.

- viens avec moi je vaist'enmené chez moi

- sa va allé je te dit

- ouais mon oeil tu tiens pas sur tes jambes, j'te rends tes fringues t'en aura besoin

- c'est toi qui me les a piqués ?

- oui et c'est moi qui est écrit vide couilles

- c'est bien ce que tu voulais, une méga touze pour te faire élargir le fion ?

- oui mais aussi avec toi

- on verra sa demain, t'est hs pour ce soir

Il m'aida a m'habillé puis a monté dans sa caisse, au bout d'une heure ont arriva chez lui, j'ai du faire encore un effort pour monter les escaliers car pas d'ascenseur. Quand on arriva devant sa porte je trébuchais et ma main toucha ses couilles il bandait a mort.

- tu les auras pas ce soir mec t'est pas en forme, demain oui

- maintenant je pète la forme j'te dis

- ouais c'est ça alors que t'est incapable de te tenir debout

on entra et il m'emmena dans sa chambre il me déshabilla et mis une couverture sur moi lui se déshabilla et dormis avec moi.  Je me suis approché de lui et en posant ma tête sur son corps je caressais sa queue est ses couilles ce qui l'excitait

 - arrête demain je te dis et dors maintenant

Sur cette phrase je m'endormis en laissant ma main sur sa queue, il ne la retira pas et avant de s'endormie il mis ses doigts dans mon trou. Il était tellement large que sa entra sans me réveillé, puis s'endormis a son tour. Il était 11h quand je me suis réveillé et apparemment il dormait encore, je m'aperçu que ma main toucha sa queue et que celle-ci avait débandé, n'ayant pas eu ce que je voulais hier je décidais de l'avoir maintenant et entrepris de le sucé en douceur. Il se réveilla 20mn tout doucement et vis que je m'occupais de lui.

- putain tu perds pas le nord toi, continue

- un réveille comme cela tout les matins j'aimerais bien tu suce trop bien

j'en profitais pour lui sucer le gland doucement puis léchais ses couilles en les caressant avec ma main constatant qu'il était pleins et que j'allais avoir ce que je désirais tant. Pendant que je le suçais la porte s'ouvris et le mec entra sans dire quoi que ce soit si ce n'est de venir maté. Il était dans la chambre regardais la scène et vis un cul bien large, sa le fit bandé de suite, se déshabilla et bandais a mort.

Le videur se nomme Eric et son colocataire Cyrillo celui qui m'avait offert un verre hier et qui m'avais enculer au bar.

- Cyrillo prends ma place il suce trop bien je vais l'enculer

- tu la pas fait hier ?

- non il était hs mais encore très cho

Puis il me pénétra et me défonça en entendant mes gémissements, quant a moi je suçais cyrillo gémissais de plaisir. Eric avec ses vas et viens me mis toute sa bite dans mon cul, je sentait ses grosses couilles cogné contre mon fion qui ne demandait pas mieux. Il me remplis au bout de 10mn de traitement intensif de mon cul. Mais je resserrais autour de sa queue ce qui je pense la aidé a jouir plus vite. Cyrillo me remplis la bouche. Puis ils changeai de place toute la journée je du sucé et me faire enculer jusqu'au soir 20h car a 21h il bossait, Cyrillo non alors il m'encula jusqu'a minuit, je mis ma main sur sa bite et ma tête sur son torse et ont s'endormis. Mon fantasme sur Cyrillo est bien plus grand qu'il peu pensé car si l'histoire est fictive mes pensées et mon désir sont différent.

Gaymen

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.