Best Of Cyrillo

Page précédente

Mon fantasme .

Aujourd'hui je vais vous raconter mon fantasme. Vous me connaissez tous. Vous avez lu mes aventures et plusieurs d'entre vous m'ont écris qu'il se sont bien paluchés en lisant. Aujourd'hui je vais vous dire ce que j'aimerai.

J'aimerai que vous m'envoyer des adresses sur le net (ou le nom d'une revues spécialisée)  ou je peux lire gratuitement des annonces de mecs qui cherchent des mecs. J'aimerai bien entrer en contact avec un mec que je connais pas, par ce moyen.

Je m'imagine montant ses escaliers, la queue secouée par le désir, les couilles coincées dans mon fute, pleines d'envie de cracher leur sauce onctueuse. Je m'imagine devant une porte, je sonne et j'attends, la chemise grande ouverte sur mes pecs puissants et mes tétons tendus. J'entends des pas derrière la porte. Putain ! ça me fait bander rien qu'en écrivant ce fantasme.
La porte s'ouvre et je me trouve nez à nez avec un gars d'au moins 195 cm, 25-30 ans, en débardeur laissant admirer son torse sculpté et bardé de muscles sans poils. Il porte un bas de jogg qui laisse deviner la forme de sa queue au repos. Il me fait entrer.

Le fantasme est le suivant.

Il m'ignore et commence a se diriger vers la douche, il se dessape lentement tout en s'admirant dans son miroir il se touche les tétons et gémis, sa queue est lourde, ses couilles pendent  et sont rasées. Il se les malaxe, j'observe. Il fait comme si je suis pas là, comme un bon mec hétéro qui prends sa douche en se faisant du bien. Il se savonne et son corps musclé est luisant d'eau et de savon, ce qui met en valeur ses formes exceptionnelles. Il prends sa pine et se la masse avec son savon elle grossi, il grogne et soudain, il fait semblant de s'apercevoir de ma presence; il sort de la douche et vient vers moi avec une expression de colère.

"T'es entré comment connard?"

Je dis que je suis le plombier, il me tire dans le salon et me dit,

" J'ai un tuyau qui a besoin d'être vidangé"

 Et il me force à lui sucé son chibre épais et raide, il me fouille le trou du cul et m'insulte

"  Sale merde de connard !  Tu aimes ça hein? Me sucer la pine ça t 'excite petit con de pd de mes deux"

Et je suce, j'avale littéralement son chibre brûlant; il me relève et m'ordonne de me foutre a poils. Il me prends contre lui et me foure sa langue épaisse dans ma bouche, il me lave carrément les dent avec sa langue, sa bave coule sur mon menton, il me tire sur la pine. Il m'oblige a l'admirer, il veut que je lui  parle de sa beauté.

Alors je dis que j'ai jamais vu un homme aussi beau, aussi musclé et que ses bras m'impressionnent et que j'ai envie de les lécher comme une pute et de lécher ses dessous de bras, et lécher entre sa couille gauche et sa cuisse, j'ai envie de mettre sa queue et ses couilles en  entier dans ma bouche et qu'il se vide dans ma gorge et que j'avale son sirop épais de sexe chaud. Je lui dis que j'aime ses cuisses ciselées et ses épaules globuleuses, que je veux passer mes lèvres sur son anus et en aspirer le jus. Je veux qu'il me pisse dessus en me traitant de lope. Je suis sa chose. Je veux qu'il me bourre le fion avec sa grosse queue et qu'il m'oblige a me faire enculer par ses potes de gym et qu'il m'entraîne dehors, nu et qu'il me force a le sucer devant les passants,  qu'il m'humilie en me crachant dans la gueule.

Il aime visiblement entendre ce que je lui dis. Il me tends du poppers, on snif à mort; Il se masturbe et me dit

"Continue sale dégénéré de pd perverti"

Oui j'aime ça, etre humilié. Le poppers aidant la folie, soudain, il fait un truc fou, il  me jette sur le palier, nu. Et il referme la porte et gueule a travers la porte

" Branle toi salope!"

 J'ai peur que quelqu'un arrive. J'entends des pas dans les escaliers. Je me masturbe à mort, le poppers m'aide a être fou.

Il ouvre la porte et me regarde, un homme arrive sur le palier et nous regarde. Il a l'air stupéfait. Mon mec musclé lui dit méchamment:

"Alors grosse truie? T'as jamais vu ça ? Tu veux une photo? Si tu en parle je te mettrai mon morceau de viande raide dans le cul jusqu'à ce que tu jouisse sans même te toucher la pine. T'as compris sale connard ?"

 "Oui monsieur, mais....  est-ce que je peux encore regarder, je vous trouve beau tous les deux, si musclés, si beaux si nus, si masculins, si...."

"Arrête du con !  sort ta nouille et branle toi pendant que j'encule cette merde de plombier"

Il me retourne et m'enfonce violement sa pine dans le cul ; j'aime sentir une colonne  vivante en moi. Il me ramone, me lime, je sens mon cul qui mouille. Ca fait des bruits de sucions. Le mec se branle, il jouis et s'en mets sur son fute. Il  rentre son bazar et continue a monter l'escalier en nous remerciant. Le mec me jouis dans les tripes, il y a tellement de foutre que ça ressort et dégouline sur mes cuisse puissantes.

Voilà mon fantasme. Peux tu me donner un trucs pour lire sur le net ou passer des annonces pour rencontrer des garçons musclés et virils ? Merci  écris moi.

a+

Pascal le musclé

lpmuscle7a@aol.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.