Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

formation -11

La camionnette se met en route. Youssouf et Mustafa sont sereins. Moi je suis inquiet et j’ai une barre dans le ventre.
Après avoir roulé un bon moment, nous nous imaginons quelle manœuvre fait la camionnette car  nous roulons doucement en marche arrière.
Nous entendons une porte se fermer.

La porte du fourgon s’ouvre et on nous fait descendre. Nous sommes dans un grand garage.

Monsieur Jean embrasse un mec, qu’il appelle Antoine. Il est de taille moyenne, 45 ans environ, brun, les cheveux bouclés tombant au niveau de ses épaules, un bouc court et une moustache. Il a un torse un « V », moulé dans un tee-shirt collant, de gros pectoraux, une taille fine, des cuisses puissantes comme ses biceps. Il porte un jockstrap dont l’avant, ouvert, laisse pendre un sexe appréciable et deux grosses couilles pendantes, en forme de poire.

Monsieur Jean nous dit : « je vous présente mon ami Antoine tatoueur et pierceur ! ».
Nous entrons dans l’atelier de Monsieur Antoine. Monsieur Jean nous demande à tous les trois d’enlever le bas ! Il nous libère les mains.

Monsieur Antoine nous fait passer dans une autre pièce.
Un jeune homme nous accueille et Monsieur Jean demande à Youssouf de s’installer sur la table, les pieds  dans les étriers.
« Je veux une épilation intégrale et définitive ! » dit-il en s’adressant à Monsieur Antoine.
« C’est ton ami Gatien ? Il est mignon ! » ajouta-t-il.
« C’est une bonne acquisition ? Tu sais que j’ai entrepris une autre formation !!!! Ah, Ah, Ah !!!! Les pauvres cons, mais dans le lot il y en a au moins trois qui feront l’affaire ! », dit encore Monsieur Jean. « Les autres seront bons pour l’étranger ! ».
Monsieur Antoine lui répond qu’il pense que prochainement son ami Jean va faire des affaires.

Après Youssouf et, Mustafa mon tour est arrivé de passer dans les mains de Gatien. A chaque fois Monsieur Jean démenottait l’un pour rattacher l’autre.

Je sors enfin du cabinet, et Monsieur Jean, dit à Monsieur Aimé que c’est son tour.
Ce dernier soulève un sourcil interrogateur, mais se déculotte sans dire un mot et, entre se mettre entre les mains de Gatien.
Quand enfin Monsieur Aimé sort Monsieur Jean dit : « Antoine quand les séances seront terminées nous n’oublierons pas ta promotion ! Lequel voudrais-tu pour cette opération ? ».
Monsieur Antoine, répond que, comme la dernière fois il a eu Youssouf, il me choisirait.
« En attendant, je te propose de l’essayer tout de suite ! » lui répond Monsieur Jean.
Monsieur Jean me demande de me mettre à genoux.
Monsieur Antoine me tend sa queue qui mesemble encore plus grosse et noueuse. Il est circoncis. Ses couilles grosses également pendent extraordinairement bas. Il les prend dans sa main et me les frotte sur le visage. Je remarque, qu’il n’a pas de poils mais un tatouage entour son sexe, allant du pubis, passant sur ses cuisses au dessus et en dessous. Puis il me tend son gland. Le méat est fendu jusqu’au frein. J’ai un moment de répulsion devant cette chose étrange, mais il me dit : « prend la bien en bouche et n’oublie pas de nettoyer l’intérieur de mon gland avec ta langue, je viens de baiser Gatien juste avant votre arrivée ! ».




Une forte odeur de mâle s’exhale de cette queue. J’ai un moment d’hésitation et Monsieur Jean gueule « Marc !!!!! ». J’ouvre donc la bouche et reçois le membre de Monsieur Antoine. Ma langue explore ce gland aussi loin qu’elle peut entrer. Je reçois un jet de mouille gluante. La queue de Monsieur Antoine gonfle. Son gland, à présent, envahit ma bouche et me donne de la mouille en abondance. « Prend les valoches dans tes mains et tire dessus ! » me dit-il, ce que je fais. Au bout d’un moment, il me demande de me relever, me retourne et me fait me pencher sur sa table d’examen.

Je remarque que Monsieur Jean a sorti sa queue et se branle doucement.
Il demande à Monsieur Antoine d’attendre. Il me libère de mon plug et Monsieur Antoine pénètre en moi en une seule poussée.
« Mustafa à genoux ! Toi Aimé approche toi, et toi Youssouf suce Monsieur Aimé ! ». Je vois Mustafa sucer Monsieur Jean tandis que ce dernier roule des pelles à Monsieur Aimé pendant que Youssouf  s’exécute.
Monsieur Antoine sort plusieurs fois de mon cul pour y replonger aussi vite. Ses couilles claques derrière mes cuisses.
Il n’en finit pas de me baiser quand tout à coup, il me pince à la taille essaie de s’enfoncer encore plus loin et me lâche tout son jus en tremblant de tout son corps.
Il se retire brusquement et vient prendre appuie sur la table à côté de moi. Monsieur Jean se dégage de la bouche de Mustafa et s’enfourne dans Monsieur Antoine qu’il fini par remplir dans un rugissement sonore. A ce moment là, Monsieur Aimé se vide dans la bouche de Youssouf qui avale tout. Monsieur Jean me remet mon plug.
Monsieur Antoine remercie Monsieur Jean qui lui répond qu’il lui doit bien ça et le félicite de ma prestation.
Ils s’embrassent et disent qu’ils se reverront la semaine prochaine. Monsieur Antoine dit à Monsieur Jean qu’il pourra s’amuser avec Gatien.
Monsieur Aimé nous fait monter dans la camionnette et avant qu’il ne referme la porte, Monsieur Jean lui dit : « Aimé, à partir de ce soir Marc dormira avec moi et vous coucherez avec Youssouf et Mustafa. Je veux que vous les baisiez tous les deux chaque nuit !».
Monsieur Aimé, lui répond : « Bien Monsieur ! ».

En chemin, Mustafa s’assoupi et Youssouf qui est assis à côté de moi me murmure à l’oreille : « Je ne sais pas ce que Monsieur Jean a en tête mais il doit se méfier. Il doit avoir des soupçons, mais je vous jure à tous les deux que je n’ai rien dit ! ».

Le reste du voyage se passe en silence.
Arrivé au centre Monsieur Jean demande à Youssouf de passer à son bureau.
Pendant l’absence de ce dernier j’entends la porte d’entrée s’ouvrir et se refermer, mais je ne vois personne entrer dans ma chambre. Je me rends dans l’antichambre Monsieur Aimé est dans un coin et me fait signe de m’approcher.
« Nous sommes dans un angle mort. Voilà Monsieur Jean m’a questionné à propos des vidéos durant son absence. Je pense qu’il a des doutes, mais aucune certitude. Toujours est-il que nous risquons de ne plus nous voir mon amour. Sois fort ! Car nous ne nous croiseront sans doute plus que dans les couloirs ou les transports. Sois confiant, car je te promets que je nous sortirais de là ! ».

Vers vingt heures c’est Monsieur Jean qui entre dans ma chambre pour m’enlever le plug.  Il demande à Youssouf de m’appliquer un long lavement et lui dit qu’il viendra me chercher vers 22h.

Rolex59

Si vous désirez me demander la suite :
rolex59@club-internet.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.