Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

formation -6

Le Docteur me désinfecte, puis me passe longuement une pommade qui me soulage, tout en pelotant les fesses et en les écartant de temps en temps. Puis il me demande de m’allonger. Il me dit qu’il va devoir m’attacher et me faire une petite injection pour me calmer et me détendre.

Je proteste ! « Mais pourquoi m’attachez vous ? Vous allez encore m’endormir ? ».
Le Docteur répond : « Non Marc, détend toi, je t’assure c’est pour ton bien ! ».
Monsieur Aimé vient près de moi et me serre la main. Une fois attaché, poignet et cheville, le Docteur le fait la piqure. Effectivement je ne m’endors pas, mais je me sens reposé.

Le Docteur prend une boite sur une étagère. Je vois qu’il en sort des objets métalliques. Il choisi un anneau approprié dans lequel il passe mes couilles. Puis une espèce de tuyau dans lequel il passe ma verge. Brusquement je comprends ce qu’il se passe et j’essaie de me débattre. Monsieur Aimé essaie de me calmer.


Il me caresse les cheveux, puis se penche sur moi et m’embrasse sur la bouche. Je réponds à son baiser. Ses lèvres sont douces. Sa langue envahit ma bouche, nos langues se mélanges. J’entends un clique.
« Voilà ! » dit le Docteur Alexandre en me détachant les chevilles tandis que Monsieur Aimé s’occupe de mes poignets.
Je me lève et je regarde. On vient de me poser une cage de chasteté, et je crie : « mais c’est horrible !!!! Que m’avez-vous fait ??? Je n’ai que 18 ans !!! Je n’ai connu que la sexualité orale !!!! ».
« En plus comment je vais faire pour pisser ??? C’est ignoble ! ».
Le Docteur Alexandre me répond : « il y a un trou à l’extrémité, prévu pour cela. Il te faudra seulement uriner assis sur la cuvette, comme les filles, sinon tu vas en mettre partout ! ».
Monsieur Aimé me prend dans ses bras. « Calme-toi petit !!! Ca va aller Tu as fait le mauvais choix ! Mais ca va aller ! ».
Le Docteur Alexandre me dit : « tu sais petit, ca aurait pu être bien pire que ça ! ».
Je lui demande ce qu’il entend par là et il me demande : « as-tu déjà entendu parler des eunuques ? ».
Monsieur Aimé me tend un pantalon ample serré aux chevilles et une paire de sandale, qu’il me demande de passer. Il me dit que je serai plus à l’aise avec ça.  Puis il me raccompagne dans mes appartements. Le Docteur Alexandre lui donne une boite de pilules et lui recommande de m’en donner une toutes les heures.

Il entre avec moi. Je constate qu’une bibliothèque a été installée, remplie pour moitié de livres et pour l’autre de Dvd, un téléviseur et des jeux vidéo également. Il me recommande d’aller m’allonger, ce que je fais et Monsieur Aimé vient s’asseoir à côté de moi. Il me prend la main et me dit qu’il a été sensible à ma beauté, à ma jeunesse et qu’il veut s’occuper de moi. Malheureusement il ne peut pas me soustraire à la volonté de Monsieur Jean, mais il va tout faire, avec le Docteur Alexandre pour que mon avenir soit plus doux.
Je lui dis que je ne suis pas insensible à son charme, et lui demande si nous nous reverrons à ma sortie de formation. Il ne me répond pas et je vois une larme poindre dans le coin de son œil.

Je vais te quitter Marc un moment, repose toi je reviens dans une heure avec un personne que je dois te présenter. Monsieur Aimé voit que je m’affole et il me demande de me calmer. A peine la porte refermée, je m’endors.

Je me réveil car j’ai envie de pisser. Je me souviens qu’il faut que je le fasse assis. C’est dur de ne plus pouvoir tenir sa queue. Mes couilles comprimées par l’anneau sont proéminentes.

La porte s’ouvre et Monsieur Aimé entre, suivi d’un jeune maghrébin, environ 22, 23 ans, crane rasé, fine moustache noire, sourcils broussailleux et d’immenses yeux verts. Il est habillé à l’orientale. Boléro brodé, ouvert sur un torse finement velu. Il porte un sarouel et des babouches.
Je remarque qu’il n’a pas de braguette. Son sexe assez long et épais pend à l’extérieur. A l’extrémité de son gland circoncis  il y a un anneau, dans lequel est passé une chainette qui passe entre ses fesses.
Il a les yeux baissés.
Monsieur Aimé, me dit : « Marc je te présente ton majordome. Il s’appel Youssouf ! C’est lui qui va s’occuper de toi ! ».
Mais et vous Monsieur Aimé ? Je ne vous verrai plus ? ».
Mais si Marc, mais j’ai mon travail et je suis au service de Monsieur Jean ! ».

Je demande à Monsieur Aimé si cet anneau lui fait mal et à quoi il sert.

Il m’explique que l’anneau n’est pas douloureux et que la chainette l’empêche de bander.
A départ Monsieur Jean lui avait posé, également, une cage de chasteté et comme il a été raisonnable il lui a enlevé et la remplacée par ce système, mais il faut dire qu’avec le temps Youssouf, ne doit plus pouvoir bander.

Il lui demande de se retourner et de se pencher en avant.
Youssouf s’exécute et Monsieur Aimé lui baisse son sarouel.
Je me rends compte qu’une ceinture métallique entoure sa taille et que la chainette y est attachée.
Entre ses fesses pend un cadenas.
Je demande à Monsieur Aimé de quoi il s’agit.
Monsieur Aimé écarte ses fesses et je vois la base que quelque chose munie de deux tiges, le tout en métal.
Il m’explique qu’il s’agit d’un butplug dilatable, munis d’un cadenas dont Monsieur Jean détient, seul, la clé. Ainsi la virginité de son cul est assurée.
« Sais tu que jusqu’à ce jour Youssouf était attaché à la personne de Monsieur Jean. C’est un grand honneur que ce dernier te fait de le mettre à ton service ! ».

Puis Monsieur Aimé m’explique que Youssouf, va s’occuper de faire le ménage, ma toilette, de me servir mes repas, de me faire la lecture, de me tenir compagnie, qu’il dormira dans ma chambre etc… !
« Et vous Monsieur Aimé je ne vous verrai plus ? ».
« Je te promets que tu me verras au minium une fois par jour ! ».
Je demande s’il parle le français et Monsieur Aimé me répond que oui, mais qu’il est très discret et qu’il ne dira, ni ne fera, rien de contraire à ses consignes.

Youssouf qui s’est absenté revient avec un chariot plein de vêtements et de chaussures.

Pour la première fois j’entends sa voix. Il me dit : « je dois vous raser le crâne Monsieur ! ».

Rolex59

Si vous désirez me demander la suite :
rolex59@club-internet.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.