Best Of Cyrillo

Page précédente

formation

Je viens juste d’avoir 18 ans et avec mes potes de formation, nous effectuons, en car, un voyage organisé en autobus.

Je suis assis sur la banquette du fond, contre la vitre.

Le directeur, Monsieur Jean est venu s’asseoir à côté de moi et à son côté, l’animateur en informatique, Monsieur Daniel, suivis par d’autres jeunes.

Pour faire de la place à un dernier arrivant, nous avons du nous serrer.

Je m’appelle Marc, je ne suis pas très grand (1m72) mais assez musclé.

Il fait beau et nous avons un peu chaud. Monsieur Jean, qui a ôté sa veste depuis un moment, a remonté les manches de sa chemise et a fini par déboutonner le haut, laissant apparaître une toison abondante.

C’est un bel homme dans la cinquantaine, brun de poil, bis de peau.

Au rythme des chaos de la route, le genou de Monsieur Jean, se frotte au mien. Je suis collé à lui, mais cela ne me déplait pas.

Pour le moment il lit son journal.

S’adressant à Monsieur Daniel, il se plaint de la chaleur.

Nous avons pris du retard et la nuit commence à tomber, enveloppant le bus dans la pénombre.

Monsieur Jean déboutonne complètement sa chemise. Il a maintenant le journal posé sur ses genoux et sa main gauche caresse doucement son entre jambes. Tout en regardant droit devant lui, je sens sa main caresser ma cuisse. Le bout de mes doigts se posent sur elle et cette main m’attrape fermement la mienne, tandis qu’à présent il me regarde droit dans les yeux.

Je me laisse faire et il me guide sur sa braguette.

De l’autre main il dégrafe son pantalon et baisse la tirette.

Monsieur Daniel qui a vu le manège sourit béatement.

Il a pris le journal l’a ouvert et le tien de manière à ce que ses voisins ne peuvent rien voir. D’ailleurs bon nombre sommeillent déjà.

Sous mes doigts je sens quelque chose de doux et mou mais d’énorme.

Je caresse du bout des doigts.

La bête se gonfle et durci.

Le long prépuce se retrousse et je sens un gland humide et gigantesque apparaître.

C’est fabuleux !

Le gland est plus gros qu’un œuf de poule et le manche doit faire 26 cms.

Monsieur Jean, me dit doucement, mets toi à genoux et suce moi, qui tu veux finir tes études et que tout se passe bien.

J’hésite et il met sa main droite derrière ma nuque et fermement il appui.

Je me glisse donc à genoux, entre les cuisses de Monsieur Jean.

Le monstre que j’ai à présent sous le nez, me nargue et coule abondamment.

« Léche ! » dit-il doucement.  Je m’exécute à petit coups de langue.

« Embrasse l’objet de ta vénération ! » Là aussi j’embrasse.

«  Gobe ! » Je regarde d’un air circonspect ce gros gland et cette queue majestueuse et épaisse.

«  J’ai dit, gobe ! » J’ouvre la bouche en grand et le gland s’enfonce. J’étouffe. Je suçote le gros bonbon tout en caressant et en soupesant les grosses valoches qui pendent derrière. De mon autre main, je fais monter et descendre la peau tout le long du manche.

Du coin je vois que Monsieur se caresse tout en matant.

Au bout d’un moment Monsieur Jean raidit ses jambes. Je sens sa queue vibrer entre mes lèvres et je reçois en 7 ou 8 jets abondants le fruit de sa jouissance. Je ne peux pas me dégager et je suis obligé d’avaler comme je peux. Tu jus coule à la commissure de mes lèvres Monsieur Jean le ramasse du bout du doigt.

A présent j’ai toujours cette superbe queue dans la bouche. Elle ne coule plus et commence à se dégonfler Monsieur Jean la retire de ma bouche et la laisse mollement couchée sur sa cuisse.

Avant que je me relève, Monsieur Jean me dit de baisser mon froc et mon slip et de m’asseoir sur sa main, qu’il pose à ma place.

Je m’exécute et je sens le médius de Monsieur Jean chercher un passage entre mes fesses et s’insinuer dans mon anus.

A présent sa queue s’est recouverte de son prépuce.

Je dois avoir les yeux qui brillent et je bande à mort.

Au bout d’un long moment, Monsieur Jean me demande de me rhabiller car nous allons arriver au centre d’hébergement.

Rolex59

Si vous désirez me demander la suite :

rolex59@club-internet.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.