Best Of Cyrillo

Page précédente

Franck

Bonjour

L'histoire que je vais vous raconter est véridique, et conditionne depuis 15 ans ma vie sexuelle. Je suis plutôt petit 1 m 75, assez dodu avec un super cul et petite bite de 13 cm.

J’étais en vacances avec mes parents sur la cote landaise, je venais d'avoir à peine 18 ans. Mes vacances étaient rythmés par de longues balades en VTT et des après midi à la plage.
Un matin je pars en Vtt seule, avec une serviette de bain, une bouteille d'eau et un flacon d'huile de bronzage dans le sac à dos. Je suis habillé de mon vieux short trop court et usé de part en part ainsi que d'un tee shirt.

Le long de la mer je trouve un tout petit sentier qui donne sur un petit parking où je peux garer mon vélo, je suis seule et sur le parking il n'y a qu'une voiture hollandaise avec un homme d'environ 55 ans.

Il est plutôt grand et costaud, il a un sac à dos et se dirige vers la plage.

Avant d'arriver à la plage il faut traverser une petite foret de pins et des dunes.
L'homme me suit d'assez prés et je sens que derrières ses lunettes de soleil, il m'observe.

J’arrive enfin sur la plage déserte, je m'installe en slip de bain, l'homme d'installe à environ 20 mètres et se met totalement nu. Il est situé au dessus de moi et j'ai une vue imprenable sur son anatomie. Il se met de huile de bronzage sur tout le corps en n’oubliant pas sa queue qui est relativement conséquente.

Je vais me baigner pour refroidir mon corps et mon esprit, en revenant à ma serviette je ne sais pourquoi je me débarrasse de mon slip de bain, et m'allonge sur ma serviette. Pendant deux heures je prends plaisir à être en plein soleil, je remarque que je suis que mon voisin passe le plus claire de son temps à me mater tout en caressant tranquillement sa queue qui cette fois ci a pris un volume important.

L'heure de repartir arrive, je me rhabille de mon tee shit et mon short tout oubliant de remettre mon caleçon. L'homme s"en aperçoit surement car il récupère ses affaires et m'emboîte le pas. Nous traversons les dunes en direction du parking, nous arrivons dans la petite foret de pins, le sentier passe sous des arbres bas, j'ai du mal à retrouver ce parking.

Une envie pressante me submerge, je m'arrête, rentre dans un petit sentier à l'abri des regards et commence à uriner, quand derrière moi je constate que l'homme m'a suivi sans un bruit. Il est placé à 2 m de moi, il me regarde, il vient de sortir sa grosse queue et se caresse tous doucement.

Nous sommes seul en pleine nature, au soleil, c'est une situation totalement nouvelle pour moi, j'ai bien sur quelques relations mais seulement avec des filles de mon age.
Il me contemple de derrière, et pendant se temps là, la situation commence franchement à m'exister, je me rendS compte que je peux faire bander un homme mure, mon coeur bat la chamade.

je commence à avoir terriblement chaud, j'ai envie que cette scène ne s'arrête pas, je suis toujours la queue à la main, et puis je décide de baisser mon short centimètre par centimètre, je regarde l'homme qui me fait signe de continuer, mon short tombe à mes chevilles, je lui tourne complément le dos et j'attends.

Tout d'un coup je sens sa présence, il pose ses mains sur mes épaules, descends vers mes tétons qu'il commence à caresser, il prend délicatement ma queue dans sa main et commence à me caresser, l'autre mains caresse mon cul et ma raie. Il me met un doigt dans le cul et me doigte doucement pendant qu'il me branle. Je ne résiste pas longtemps à ce traitement et éjacule à gros flots sur l'herbe.

Tout c'est passé sans que vois cet homme, et enfin il me fait me tourner vers lui, je me laisse tomber à ses pieds, j'ai sa queue au niveau de la bouche, j'ouvre la bouche afin de faire rentrer son gros gland, il est chaud et doux avec une odeur de pisse, de sueur, d'huile de bronzage, je fais de mon mieux pour bien le sucer, j'attrape les couilles que je caresse d'une main et le branle de l'autre. Il me fait signe qu'il va venir et je me recule il m'envoie la purée partout sur le corps, je reprend son membre en bouche pour le nettoyer.

On se rhabille rapidement, et on reprend se sentier direction mon vélo, les jambes toutes tremblantes, il est à 3 mètres de moi en arrière, pour lui laisser un bon souvenir de moi je remonte mon short bien haut dans la rais des fesses, il a donc une vue imprenable sur mon cul en nous quittant il me donne une petite fessée pour me remercier.

Depuis ce jour j'ai encore ce short que je remets quelques fois pour faire plaisir à une nouvelle rencontre, un homme plutôt âgé bien sur.

Si je récit vous a plu j'attends vos commentaires.

Franck

(Désolé mais Franck n'a pas laissé son mail dans le formulaire d'envoi)

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.