Best Of Cyrillo

Page précédente

Mon frère est une salope -1

Ça c’est passer en été 2008, à cette époque j’avais 25a et mon frère lui, en avais 18. Je ne suis pas homo lui non plus (enfin… c’est ce que je croyais…) sans me vanter je suis un mec plutôt beau gosse, musclé, imberbe. Quand à lui, il est plutôt du genre crevette.  Coté sex je suis très endurant avec une queue de 23cm bien large et juteuse, je peu baiser 3 fois de suite, parfois je peu aller jusqu'à 5 lorsque je suis en pleine forme. J’ai une très forte libido car je suis toujours en train de bander et comme je suis sans complexe j’aime bien mettre ma bite en valeur sous un boxer et un jeans moulant, j’avoue aussi être très macho et suis plutôt du genre très direct, lorsque j’ai envie de quelque chose je ne tourne pas autour du pot, alors que mon frère lui est plutôt du genre timide, faut dire aussi que j’abuse de mon physique et quand une meuf me plais je la regarde intensément en mettant ma main au paquet pour lui montrer que j’ai une grosse queue, un petit sourire, un clin d’œil et hop je ne met pas longtemps à la mettre au bout de ma bite, je dois avoir un bon flaire car généralement ce sont des chaudes, d’ailleurs c’est ce que je préfère comme ça je peu les traiter comme des bonnes salope.
Ce matin là après un rêve érotique je m’étais réveiller avec une gaule d’enfer et avais une putain envie de baiser. Sans faire trop de bruit pour ne pas réveiller mon frère (ah oui j’ai oublié de dire que je dormais dans sa chambre car la mienne était en travaux de rénovation) je soulevais la couette, enlevais mon caleçon  et commençais à jouer avec ma bite, comme je mouille grave j’aime bien faire coulisser mon prépuce sur mon gland, doucement je me décalotte à fond et comme ça glisse bien je le recouvre et ainsi de suite puis j’accélère le mouvement lorsque je sent que je vais jouir et justement je ne mit pas longtemps à juter si bien que, comme excité à mort j’ai eu une forte éjaculation et me suis envoyer une dose de foutre sur la figure. Par fainéantise au lieu d’aller à la salle de bain j’ouvris un placard pour prendre une serviette de bain affin de m’essuyer et en cherchant suis tombé sur une revue porno gay, je n’en revenais pas… putain ! Mon frère est un PD, je me suis alors assis en tailleur sur le lit à coté de lui et l’ai réveillé.
Les yeux encore à moitié fermer il me dit :
-     Quoi ? qu’est-ce qu’il y a ?
Alors en lui mettant le magazine sous le nez je lui répondis :
-     C’est quoi ça ?
Rouge de honte il commença à se mettre en colère
-     Ou t’as trouvé ça ? qu’est-ce t’as été fouillé dans mes affaires ?
-     Ho là frérot je crois pas que tu sois en position de gueuler là… un PD dans la famille je crois pas que c’est le genre de la maison si tu vois ce que je veux dire…
-     Ok, ok… tu veux quoi pour ne rien dire ?
-     Sais pas… qu’est-ce tu propose ?
-     Ben… sais pas… j’peu laver ta bagnole pendant un mois par exemple…
-     Bof…
-     Tu veux de la tune ?
-     Bof…
-     Tu veux quoi alors ???
Comme je l’ai dit je suis asse direct et quand j’ai envie de quelque chose je ne tourne pas autour du pot alors je lui répondis :
-     Et ben puisque tu à l’aire d’aimer la bite tu va me faire une petite gâterie…
-     Quoi ?  ça ne va pas non ? t’es mon frère…
-     Et ben justement comme ça, ça restera entre nous…
-     Putain non arête  pas ça…
-     Bon… comme tu veux… je crois que les parents vont être surpris quand ils vont l’apprendre…
-     NON !!! STP !!!...
Alors… détendant mes jambes sur le lit je lui montrais le magazine d’une main pendant que de l’autre je lui tendais ma bite.
-     Alors ? tu décide quoi ?
Comprenant que je ne plaisantais pas il se résigna, d’une main il prit alors ma bite, approcha sa bouche et enfonça sa langue dans mon prépuce pour aller titiller le bout du gland. Je me mis vite à rebander.
-     Hummm… putain ! tu t’y connais bien apparemment… c’est bien ça…
 Il me décalotta le gland et me lécha  la bite de haut en bas comme une glace s’arrêtant longuement sur le frein avec le bout de sa langue puis la faisant tourner tout autour du gland, cette sensation m’électrisa.
-     Putain !... t’es une vraie salope toi…. Vas-y frérot… lèche bien… ouai…. Comme ça…
Puis il me goba la queue entièrement et me branla avec sa bouche, putain ! Il était encore plus salope qu’une meuf le salop, je n’en revenais pas... malgré que j’avais déjà joui peu de temps avant sa bouche était si bonne que je ne tardais pas à venir et lui lâcha un bon flot de foutre dans sa bouche qui à ma grande surprise avala tout.
-     Et ben mon salop… toi qui faisait la fine bouche tout à l’heure t’as eu l’air d’aimer ça…
Il m’avoua alors que ça faisait longtemps qu’il en avait envie et qu’il se branlait devant ses magazines en pensant à moi puis timidement il me demanda si je voulais bien l’enculer.
-     Pas de PB frérot… vas-y refais moi bander avec ta bouche avant que je t’enfile…
Il se remit vite au boulot et me pompa la queue comme la reine des salopes
-     Ouai. . vas-y salope t’es trop bonne toi… hummm…. Putain qu’c’est bon…
Ma bite repris vite de la vigueur et lorsqu’elle fut encore bien raide.
-     Aller… allonge toi et écarte les cuisses j’vais t’éclaté ton p’tit cul…
Je lui relevai les jambes et enfonça mon pieu dans son trou. Malgré mes 23cm je n’eu aucun mal à rentré dans son cul.
-     Ho la vache !!! t’as la chatte bien large dis donc… apparemment c’est pas la 1ere fois que tu te fais enculer hein ?
-     Non… c’est trop bon… vas-y frère encule moi bien… défonce moi…
-     Han, han… tien… prend ça salope… putain t’es une vraie salope toi… tourne toi et met toi à 4 pattes…
Il se mit de suite à 4 pattes et je recommençais à le baiser.
-     C’est bon hein ma salope…
-     Oui, oui… c’est bon… vas-y baise moi comme une meuf. . hummm… oui….
Pendant au moins une bonne ½ heure je l’ai baisé dans toutes les positions possibles avant d’y décharger dedans.
Je me retirais de son cul mai je n’ai pas eu le temps de débander qu’il reprit ma bite dans sa bouche.
-     Woua ! putain t’es insatiable toi !!!
Il me pressa la queue pour en récolté les dernière gouttes de foutre et me re-pompa jusqu'à me refaire jouir.
Putain ! Moi qui avais une forte envie de baiser ce matin là j’étais servi et avais trouvé en mon frère une bonne salope.
Depuis, il me sert de meuf lorsque je n’en ai pas sous la main et c’est bien pratique.

bite en feu

ericm5@hotmail.com

suite ici

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.