Best Of Cyrillo

Page précédente

Un p’tit goût de r’venez-y !

Vous savez quand on va dans les saunas pour hommes seulement, il faut s’attendre à y faire des rencontres bien particulières. Justement, samedi soir dernier, je me rendais au sauna du centre ville. Il était passé minuit. En entrant dans l’établissement, j’ai payé pour une chambre car je comptais y passer la nuit. Ma clé, ma serviette et ops! je grimpais un escalier et j’arrivais devant la porte de ma chambrette. Chemin faisant, j’ai vite remarqué la présence d’une mutitude de gars bien roulés, serviette blanche autour de la taille. J’ai déverrouillée et refermée la porte derrière moi. Là, fébrile et impatient, je me suis dépouillé de tous mes vêtements et j’ai fait comme tout le monde : j’ai enroulé ma serviette autour de ma taille. J’ai quitté la chambre en vitesse pour aller me doucher. Je ne vous dis pas les beaux mecs que j’ai vu là, sous les jets d’eau en train de me mater pendant que je me lavais.

En sortant des douches, j’ai commencé à arpenter les couloirs. Les portes étaient à demi ouvertes, les gars se prélassaient nus sur leur couchette en se branlant la queue doucement ou en montrant leur joli postérieur. On m’invitait à tout moment à entrer mais, je n’étais pas pressé. J’aimais faire durer le plaisir et attendre une occasion spéciale pour me lancer. Elle ne se fit pas attendre…

Dans une chambre, par la porte entrouverte j’aperçus un type superbe qui me faisait signe d’entrer. Il devait avoir la trentaine, brun, un corps parfait mais sans être trop musclé… juste ce qu’il fallait. Je suis entré.

Je venais tout juste de refermer la porte qu’il m’a arrachée ma serviette et m’a jeté sur le lit.

-J’ai un jeu super cool à te faire connaître, m’a-t-il dit. Ça t’intéresse?

-Bien sûr. Que j’ai aussitôt répondu. Il était si beau.

Puis, il m’a avisé qu’il avait d’abord procédé sur lui-même à un lavement très minutieux. Tant mieux, que je me suis dit.

Plus qu’intrigué, à sa demande je me suis allongé sur le dos. Il a sortit un long dildo de son sac et il s’est approché de moi.

-Tu vas en mettre une extrémité dans ta bouche et le serrer fort entre tes dents, a-t-il ajouté.

Le dildo avait deux bouts arrondis et il mesurait au moins 12 pouces de longueur. J’ai obéit en introduisant l’un des bouts dans ma bouche, le coiçant entre mes mâchoires. Et là, le type a sorti des poppers.

-Commence d’abord par sniffer ça, qu’il m’a offert en avançant la bouteille sous mon nez. Ouf! c’était du Jungle Juice platinum amélioré. Je me suis retrouvé automatiquement dans les vapeurs. Le super beau mec a sniffé aussi, il est monté sur le lit et il s’est placé à califourchon sur mon torse. Son superbe cul se trouvait juste sous mon nez. Ensuite, le trou du cul bien lubrifié, il y a fait entrer l’autre extrémité du dildo. La longue masse ondulante a disparu complètement entre ses fesses charnues et, son trou juteux est venu se plaquer sur mes lèvres. Le vient et vient a commencé. Il chevauchait mon visage comme on chevauche un étalon. Le long dildo allait et venait dans son cul au rythme de ses foulées. Chaque fois que la masse disparaissait entre ses fesses, son anus de plus en plus juteux venait embrasser littéralement mes lèvres. Étourdi par les vapeurs des poppers, la musique techno diffusée dans les chambres ainsi que la pénombre, j’ai cru me trouver dans l’un des plus fabuleux manèges qui soit.

J’ai repris des poppers en bonne quantité et il a en fait de même. On a recommencé le manège. Bien vite, le jus s’est mit à glisser sur le dildo et à s’infiltrer dans ma bouche. Je tenais ses hanches à pleines mains en tirant vers moi quand il redescendait pour accentuer le choc de son cul sur ma bouche.

Je jubilais. C’était dément. C’est là que la porte s’est ouverte et qu’un autre mec est entré. Wow! me suis-je dit en piquant un œil par-dessus la cuisse de mon écuyer. Quel beau gars! Dans la pénombre, je pouvais distinguer nettement le contour de son corps sculpté, musclé, grand et solide. Quarante ans au moins mais, tellement top shape.

Celui-ci s’est emparé de la bouteille de poppers et en a sniffé une bonne dose puis, il s’est approché du lit et, d’un coup il a sorti le dildo du cul de mon complice. Il a rentré le joujou dans sa bouche. Il l’a léché sur toute sa longueur, l’a finalement retiré de sa bouche et m’a embrassé goulument.

-C’est à mon tour, a alors murmuré le nouveau venu en grimpant sur le petit lit. Tout comme l’autre, il s’est mis à califourchon sur mon torse, le cul devant ma face et il a rentré le dildo entre ses fesses.

-Reprends l’autre bout entre tes dents, qu’il m’a invité à faire. J’ai pris quelques secondes pour sniffer du jungle juice puis, je lui ai obéit.

L’autre mec restait là à nous observer. Le dildo géant a été vite englouti dans le cul gourmand et, l’anus est venu se déposer parfaitement sur mes lèvres. C’était fou! Pareil au premier, ce mec s’est mis à agiter frénétiquement son cul de haut en bas. Mais contrairement à l’autre, il faisait jaillir des tonnes de jus de son trou. Mon visage était inondé, j’avais peine à avaler tout ce qui rentrait dans ma bouche et glissait jusqu’à ma groge. Selon moi, ce gars venait de se faire baiser dans un gang-bang et, il devait avoir reçu dans le trou le jus d’une bonne dizaine de mecs.

Je me sentais privilégié de pouvoir me réglaler de tout ça. J’étais si excité que ma queue laissait couler du liquide sans arrêt. De temps en temps, l’autre type se penchait pour lécher le dildo, en longueur, remontant sa langue jusqu’au trou dégoulinant.

Tous mes sens étaient sollicités. Je goûtais des saveurs ennivrantes tout en me farcissant le regard de ce superbe cul qui s’écrasait sans cesse dans mon visage.

Enfin, le mec d’à-côté a eu la brillante idée de prendre ma queue dans sa bouche et de la sucer à fond. Il a suffit de quelques minutes pour que j’explose dans sa gorge. Il a tout avalé, le cochon. Le mec par-dessus moi a arrêté de me chauvaucher, il a offert son cul béant à l’autre qui s’est aussitôt empressé de lui rentrer sa grosse bite. Il l’a ramoné solidement pendant plusieurs minutes et puis, dans des grognements presque animaux le mec aux cheveux bruns a éjaculé.

-J’ai reçu 12 giclées dans le cul ce soir, nous a révélé le gars au trou juteux.

-Si t’as le goût de te vider à ton tour, lui a proposé l’autre gars, sers-toi.

Ce dernier, soit celui qui m’a accueilli le premier dans la chambre, a alors prêté son cul à l’autre qui l’a pistonné gaiement à son tour. Une fois de plus, l’explosion ne se fit pas attendre.

Tout le monde était satisfait et chacun regagna sa chambre respective. Moi, j’aillais récupérer un peu d’énergie, le temps de remettre ça. Qui sait, peut-être que j’allais dorénavant inclure ce nouveau jeu qu’on m’avait montré dans mes futurs ébats.

Glouton

penseur.3@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.