Best Of Cyrillo

Page précédente

Ceci est une histoire vraie qui m’est arrivée...

Depuis ma plus tendre enfance dans la région Nantaise, j’ai toujours été attiré par les hommes et surtout par ce que nous avons entre les jambes. Malgré cette attirance, je n’ai quasiment eu aucun rapport avec un homme hormis certains attouchements avec un copain pendant mon adolescence.

J’ai actuellement 30 ans, je suis brun, 180 69 kg 18x5.

Au fil des jours, en cette fin d’année, l’envi de découvrir de nouveau ce plaisir de manière plus intense m’excitait de jour un jour. J’ai commencé à consulter internet ainsi que différents réseaux téléphoniques pour une branlette au téléphone.
Seulement, à un moment donné, l’envi de passer à l’étape supérieure est devenu trop forte. Je suis allé un soir sur une aire de repos de la région réputée pour cela, pour pouvoir y rencontrer un homme qui réponde à mes attentes.

Au départ, j’étais seul…
Puis, deux voitures sont arrivées successivement. Comme il faisait très sombre, je n’ai pas pu voir le visage des personnes qui en sont descendus.
Je suis alors descendu à mon tour, et j’ai rejoint le bloc sanitaire.
Le premier homme était assez âgé (environ 55 ans). Pour une première sodomie, je rêvais d’un jeune homme bien proportionné. J’ai donc contourné le bloc sanitaire pour pouvoir découvrir la deuxième personne. Je l’ai aperçu de dos dans un premier temps. Je me suis donc approché de lui dans l’espoir qu’il soit ici dans le même but que moi. Nos regards se sont croisés puis il est immédiatement rentré dans le bloc wc en laissant la porte ouverte.
Je l’ai donc suivi.

Après quelques échanges, j’ai su qu’il était de Luçon et qu’il avait 25 ans. Au départ, je tremblais un peu à l’idée d’entreprendre cet échange avec un inconnu. Nous nous sommes longuement embrassé. Je savourais ces lèvres qui me caressaient le visage. Je bandais autant que lui. Nous nous sommes caressés mutuellement, puis il m’a sucé comme un Dieu. Ce fut un plaisir énorme. Je lui ai ensuite demandé ce qu’il voulait me faire. Il m’a tout de suite dit qu’il voulait me prendre. Je lui répondu OK à conditions qu’il me prépare bien le cul.

Il me retourna et commença à me passer la main dans la raie. Puis il m’enfonça délicatement un doigt. Je me suis détendu pour qu’il puisse y mettre deux doigts. Ensuite, je lui ai demandé de me lécher le cul avant de me pénétrer. Il s’est ainsi agenouillé derrière moi pour me lécher la rondelle avec rage.
Quel plaisir !!!! Je sentais sa langue forcée l’entrée puis il y arriva. Il prit ensuite une capote et du gel pour me défoncer. Mon appréhension commençait à monter.
Au départ, il fit cela délicatement puis il me pénétra d’un seul coup. Quelle douleur. Je lui demanda de sortir ; ce qu’il fit immédiatement. Mais l’envie de me faire défoncer était trop grande.

J’avais lu sur des histoires que la douleur laissait place au plaisir après un certain temps. Je pris donc sa bite en main et me l’enfonça délicatement. Puis au fur et à mesure, qu’il me défonçait, le plaisir apparu. Je me penchais pour pouvoir le sentir encore plus profondément. Il me caressait en même temps. Il prenait plaisir à me donner des grands coups de queue.
Quel bonheur.

Puis, je l’entendis poussé un cri pour marquer qu’il venait de me jouir dans le cul. Il continuait malgré tout son va-et-vient.
Voyant que j’allais bientôt jouir à mon tour, je lui demandai s’il avalait.
Il me répondit avec un grand oui. Je me retourna donc et lui présenta de nouveau ma bite à la bouche ainsi que mes couilles. Il me suçait le tout comme un dieu et pris tout mon sperme en bouche. Il me regarda et avala ce jus avec plaisir.

Nous sommes ensuite partis chacun de notre côté. Dans la voiture, je me remémorais ce que je venais de vivre et j’en bandais de nouveau.

tom85cool@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay d'internautes