Page précédente

HOT SPORT

Je me présente, je m'appel Julien j'ai 21ans.
Je ne sais pas pourquoi je vous raconte cela mais je dois le faire car j'ai personne d'autre à qui me confier. Ça c'est déroulé lors de ma première année au lycée agricole de ma région. C'était un mercredi de novembre dans les vestiaires du gymnase. Cette après midi était consacrée aux activités sportives comme le foot, le rugby, le volley et le basket.

J'avais choisi le dernier car on devait y jouer à l'intérieur. On accède au terrain en passant devant les toilettes sur la gauche et en traversant le vestiaire où se trouve les douches également sur la gauche. On trouve la même position des lieus de l'autre coté du bâtiment qui est réservé au filles. Je me retrouve devant la porte, des perles de sueur coulent le long de mon front pour glisser le long de mon cou. J'ai quelque minutes de retard dut a une foule massive au self. J'ouvre. Je me retrouve nez à nez ou plutôt nez à torse avec des terms. Ils me dévisagent tous du regard !

J'aperçois leurs sourires sur leurs lèvres avant de plonger dans mon sac de sport. J'en connais quelques un, des mecs plutôt cool que j'ai déjà rencontré dans les couloirs pendant les pauses. Leurs noms me sont inconnu. Je mets un t-shirt et mon short vert, en me lançant les chaussures j'aperçoit leurs entres jambes poilues et bien membrées. Quelque chose en moi frémis et je m'imagine déjà dans un corps en corps avec eux sur le terrain. Pas de profs ni de surveillants à l'horizons seulement une vingtaine de types et autant de ballon qui rebondissent contre les murs. Après la répartition en 2 équipes on commence à jouer. Je suis plutôt doué dans ce sport là et mes coéquipiers l'ont remarqué. On a un très net avantage sur l'autre équipe. Le temps passe, la température s'élève ainsi que notre score qui devait être de 30 à 10.

La fin de séance sonne. Lorsque j'arrive dans les vestiaires ils sont déjà nus et se dirigent vers les douches, leur corps ruisselant de sueur me font rêver. Je suis trop timide, je me remets dans mon coin pour pouvoir me changer. Je me fais discret. Il ne reste plus que 4 types avec moi. L'un vint s'asseoir près de moi, pose sa main sur ma jambe et me complimente sur mes nombreux paniers. Je ne pense plus qu'a sa main sur ma jambe bouillante. Il remarque mon état mais n'enlève pas sa main au contraire elle remonte sur mon corps passant sur mon boxer qui laisser apparaître une belle bosse. Je sens ses lèvres humides dans mon cou pendant que ses doigts s'emparent de ma bite. Nos regards se croisent, nos lèvres se touchent, nos langues s'enlacent et je sens quelque chose frôler ma joue. Les autres nous ont rejoins bites en main. Sans attendre je me suis mis en genoux, ils formèrent un cercle autour de moi leurs sexes dressés vers moi. J'englouti une première et commençais en branler une dans chaque main le dernier s'occupe de la mienne sortit de sa prison de tissu. J'ai sucé chaque une de leurs bites au maximum, ma salive coulait le long de leur pieu pour se perdre dans leurs forets de poil.

 

Mes mouvements étaient rythmés par leurs coups de hanche. Ils me mirent en cheval sur un des gars hum il a une bite monstrueuses tbm d'environ 23cm sur 7. J’étais tellement excité qu'il est rentré en moi facilement. On était face à face. On me présenta de nouveau deux bites à sucer. Je sentais la langue du quatrième autour de mon trou et sur la bite de mon assaillant. Je compris très vite son idée. Il posa son gland contre la base de l'autre et poussa.

 

Mes cris s'étouffèrent par la présence de deux glands entre mes lèvres. Je les sentait bouger en moi c'était si merveilleux si bon que je voulais que cela dure toute l'après midi. Puis ils échangeraient leurs places avec les deux autres mecs. J'étais devenu une chienne entre leurs mains. J'étais en présent sur le dos avec un qui me défonce le cul et les 3 autres qui se laisse sucer par mes soins. Un commença a jouir sur moi et les autres suivirent une pluie de sperme tomba sur mon visage et ma bouche grande ouverte. Ensuite sous la douche ils me caressèrent puis l'un après l'autre me sucèrent jusqu'à que je jouisse à mon tour. On se rhabilla chacun de son coté, puis ils sortirent sans m'adresser la parole. Jamais j'ai eu l'occasion de refaire un plan en tout cas pas avec eux  ;).

iacouti

iacouti053@hotmail.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.