Best Of Cyrillo

Page précédente

Il mâte mes muscles

Je suis au resto, je mange tranquille.
J'ai une faim de loup. Je viens de m'entrainer deux heures et la douche a fini de me mettre en appétit.

Je suis en short lycra et débardeur moulant. un type d'environ 25 ans se met à la table en face et m'esquisse un sourire un peu con. Je hoche de la tête pour dire un bonjours à la con. Je continue de manger, mais je m'aperçois que le mec regarde mes bras. Tout en mangeant, il ne quitte pas mes bras des yeux. Il a un regard fixe. Je fais semblant de rien. Je suis un peu habitué que les gens mâtent mes muscles. Mais lui, il commence à être gênant.

Alors, pour lui en foutre plein la vue je lève mon bras droit et je me gratte la nuque ce qui a pour effet de bander mon biceps à mort. Il suis mon geste avec beaucoup d'attention. Je souris. Je suis sur qu'il aimerai bien me toucher. Mais je fais durer le plaisir. Je prends un dessert, puis un café. Puis je regarde mes mails sur mon phone. Puis, je paye l'addition.

Il suis chacun de mes gestes. Je sens son regard me frôler et ça m'excite un peu. Je sens ma pine qui se durcit un peu dans mon lycra. Je me lève et je me tire. En passant à côté de lui, je touche légèrement son coude avec ma main. Je marche dans la rue. Je décide de m'arrêter dans l'encoignure d'une porte pour voir s'il va sortir du resto. J'ai pas attendu longtemps, à peine 15 seconde.

Le mec regarde partout pour voir si je suis pas trop loin. Il me vois, j'entre dans l'immeuble. La porte se referme sur moi. Je vais à gauche et j'attends dans une petit entrée, devant des escalier de bois. J'entends la porte qui s'ouvre. Elle se referme et je vois mon mec qui avance et passe devant l'endroit où je me planque. Il ne m'a pas vu?. Il croit que je suis aller au fond de la coure. Je me mets torse nu et je baisse mon short jusque sur mes cheville. Je sors de ma cachette et je me plante au milieu du couloir d'entrée de l'immeuble, face à lui. Il me tourne le dos, il ne m'a pas encore vu. Il regarde en l'air. Il fini par se retourner et il a comme un choc.

Je suis nu, complètement nu, exilant mon torse, mon sexe a moitié tendu et mes cuisses ciselée devant ses yeux ronds. je me titille le téton droit, je sens ma teub se tendre. Il est comme tétanisé, il ne bouge pas. Je commence une masturbation lente.

Et je lui fais signe de s'approcher. Il vient, il est à un mètre de moi. Il a sa main droite dans sa poche et je vois qu'il se branle. Je lui souri et dis
-fais moi ce que tu veux, je suis ta chose.
Que m'aurais tu fais si tu avais été à sa place? Ecris le moi, je pose mes lèvres pulpeuse sur les tiennes et je te roule un patin. A plus,

Pascal

pascalsport@orange.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.