Best Of Cyrillo

Page précédente

Il A 18 ANS !!!

Épisode 2 (Épisode 1 ici)

Il est passé avec Bérang, et je l'ai trouvé un peu distant. Je suis déçu, mais la présence de Bérang n'arrange pas les choses.

Aujourd'hui samedi, il doit fêter son anniversaire avec ses ami(e)s chez Bérang. Je n'y vais pas, je suis trop vieux !

La date officielle est demain dimanche 28.

Lundi 05 février : je n'ai pas le moral. Je suis levé depuis 4h00 du mat' .
De plus à 9h00 j'ai eu une mauvaise nouvelle par téléphone.
Je passe la matinée entre coups de téléphones , mail ..
Et je fatigue. Je m'allonge vers midi, en me disant qu'une petite sieste me fera du bien.
Mais vers 12h30 coup de sonnettes .. Je réponds et j'ouvre (putain, qui viens me faire chier !)  . Et là.. Surprise. MON DEAN tout seul !!! (je suis content !).

Sur le canapé, on parle, et lui se met bien à l'aise. Je vois tout de suite que son pantalon (toujours trop large) est descendu jusqu'au niveau de son pubis et que la braguette de son jean est descendue ! Mais bien sur il y a le caleçon qui recouvre toute la beauté que j'ai envie de voir.  Ma main a envie de le frôler, de le toucher, mais je résiste. Il se lève, se serre un verre et m'en sert un (il est gentil !) et se réinstalle sur le canapé.
Il prends de plus en plus son aise, et soulève le haut de son pull pour me laisser voir son petit ventre. Là je ne peux m'empêcher de lui faire un bisou juste au niveau du nombril. Lui tout de suite me tient la tête ! Je me redresse, me reprends une cigarette !
Nous buvons doucement nos verres, et la paume de ma main ne peut s'empêcher de se pauser sur son ventre.

Je descend pour toucher ses petits poils pubiens qui sont lissent et doux, et touche son sexe .. Qui ne demandait que ça ! Il était recourbé sur ses petites testicules, mais déjà ferme. Je le mets en place le long de son ventre pour le laisser suivre son évolution !
Je me penche sur lui, le respire, le sens à pleins poumons. Il remet sa main sur ma tête et me guide comme pour me dire qu'il faut que je lui fasse plaisir.
Il enlève le bouton qui retenait son jean, pour me permettre de mieux explorer du regard ce que personne n'a jamais vu avant moi.
Doucement et tendrement je baisse un peu son caleçon et laisse dépasser le bout de son prépuce.  Que c'est beau de découvrir juste un petit bout de ce qui va être un paradis !
Ma main droite caresse le creux de ses reins, effleure le sillon de son dos, je m'arrête sur chaque muscle.

Après plusieurs minutes de tendres baisers, et de caresses, Dean baisse son caleçon pour libérer son sexe bien tendu. Je lui fais des bisous tout le long, sur ses petites testicules, sur son pubis. je le mets dans ma bouche et commence doucement a remuer ma langue. Il aime et s'allonge encore plus sur le canapé.
Cette fois-ci, je veux tout voir ! Tout caresser et pas au travers du tissus. Je prends mes deux mains et descend son pantalon jusqu'au niveau de ses chevilles. (il m'aide en soulevant son bassin). Là enfin je vois son ventre, son sexe très tendu, ses jambes musclées et imberbes, et ses mollets un p'tit peu poilu.

Je contemple et caresse le tout, doucement, tranquillement, tendrement. Je ne veux pas précipiter les choses car je l'aime et lui aussi (un petit peu !). Je pose un baiser sur son prépuce qui laisse découvrir le bout de son gland. J'y pose la langue et la fait tourner tout doucement. Il frétille. Il me prends la tête et « m'oblige » à gober sa longue bite. Je ne me fais pas prier et commence à faire des allées et venues tout le long de cette tige magnifique.
Je le laisse me guider. Avec sa main il me fait aller et venir doucement. Je caresse en même temps ses jambes, son entre cuisses, ses coucougnettes. J'entends des petits gémissements et je sens ses muscles et son corps vibrer.

Par moment j'arrête (10 secondes) et lève la tête : je le vois qu'il regarde mon méticuleux travail. Mais lorsque mon regard croise le sien, il détourne la tête. C'est sûr, il à honte, il aime, il adore même, mais il à honte. Il est comme tout adolescent qui se cherche.
Ses mains m'ordonnent de continuer. Donc je continue .... Il laisse une main sur ma tête et l'autre me caresse la nuque. J'adore !

Et là le mouvement s'accélère, il me prend la main et me guide dans la masturbation qu'il veut que je lui fasse, tout en me faisant garder le bout de son sexe dans la bouche. Il me fait accélérer, accélérer ...  Je sens sa bite se gonfler encore plus, ses muscles se contracter, son souffle prendre un rythme infernale ... Et il explose et me fait avaler son doux jus de fruit. Je déguste, je savoure jusqu'à la dernière goutte.
Il est content, heureux ( moi aussi !). il  se relève pour remettre son pantalon. Je découvre alors pour la première fois son merveilleux fessier . Ce sont deux merveilleux ballons jumelés,  très fermes, sans aucun poil ce qui lui confère une douceur extrême qu'il m'autorise à caresser voluptueusement. J'approche mon visage, et il me laisse y déposer un tendre baiser.
Il doit partir rejoindre son pote Bérang. Je le raccompagne et là j'ai le droit aussi à lui faire un bisou juste au coin de sa lèvre.

J'attends la suite. Et j'espère que la prochaine fois on s'allongera sur mon lit et que je puisse sentir son sexe à l'entrée de mon petit trou qui n'attend que ça ! Mais bon, il ne faut pas précipiter les choses. Je pense que ça viendra tout seul, car je crois qu'avec moi il essaye de faire son éducation ou sa maturation sexuelle.

tof

totof51@aol.com

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.