Page précédente

Épisode 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 -

inceste 3

Me voila de nouveau chez la copine de ma mère. Après le travail, elle arrive je ne suis même pas encore douché. Elle s'agenouille et prend ma bite en bouche, elle tète, je bande, elle me dit que ma bite lui a manqué, qu'elle s'est branlée tous les jours ! Je l'engueule et lui interdit de le faire quand je ne suis pas la.

Et pour la punir, je ne l'enfilerai pas ce jour la. Elle me supplie de lui bourrer la chatte puis elle me propose son cul direct sans préparation. Je lui dis non ! (je m'en fous, je vais me faire jean son fils qui est en train de nous mater !) je lui dis que puisqu'elle aime se branler, ce sera tout ce quelle aura ce samedi la. Elle me dit que je peux faire ce que je veux de son corps, je lui réponds que c'est ce que je fais en ne la sautant pas ! Elle me supplie, me propose d'augmenter mes prestations de jardinier, j'attends son nouveau chiffre puis lui dit non ! Elle finit de se branler et sort en pleurant.

Son fils déboule aussi tôt, se jette dans mes bras, met ses jambes autour de ma taille et son trou sur mon gland (ma bite n'avait pas débandé pendant l'humiliation de sa mère). Je prends une Kpote, la pose et il commence à enfoncer mon pieu dans son trou en soupirant de plaisir. Je lui dis que finalement je préfère ses cadeaux à un tarif unique ! Son petit cul aspire ma bite, il me dit que c'est ok et que avec sa carte bleue, sa posera pas de problème. Je continu a le limer sur les 20cm de ma bite. Il souffle je lui glisse a l'oreille que cette fois ca lui coutera un casque de moto que j'ai vu, un shoei x spirit (a 800€). Il dit ok pour que je le bourre à fond. Je lui demande si il a aime le spectacle de sa mère?, il me répond que c'est une sacrée salope, qu'il n'avait pas arrêté de bander en voyant son cul pendant qu'elle me suçait. Je lui propose qu'un jour pendant qu'elle me sucerait a genoux, je lui tiendrais bien la tête et alors qu'il pourrait la sauter.

Je lui raconterais alors que c'est un copain à moi qui est en train de l'enfiler et elle ne saura pas que c'est la petite bite de son fils. Il dit ok et en entendant ca il jouit et moi je me vide dans la kpote.

En partant en fin d'après midi, jean m'accompagne chercher mon casque et après avoir trouve la bonne taille règle mon achat.

Je rentre à la maison attendre marc qui doit venir me chercher.

Mes parents ne sont pas la, marc arrive, je saute dans la voiture avec mes quelques affaires et mon nouveau casque dans sa poche.

On se roule une pelle, il démarre et me demande ce que c'est que ce casque. Je lui dis qu'avec mes nouveaux tarif je viens de m'offrir un shoei, je le sors et lui montre le motif un dragon sur le cote, il me dit qu'il est superbe et que j'ai bien choisi.

Comme d'ab je prends mon collier de chien dans la boite a gant et le boucle autour du cou, puis je lui ouvre la braguette et suce sa bite qui enfle dans ma bouche, je tète jusqu'a sentir culer dans ma bouche son bon jus nourrissant. Heureusement que sa voiture est équipé d'un régulateur de vitesse ! Sinon on aurait fait une sacrée pointe de vitesse quand il a jouit !

Arrivés a la maison, on sort quelques paquets et on va les déposer dans la cuisine, la a peine mes paquets posés, il me pousse le torse sur la table, descend mon pantalon et je le sens retirer le plug (que je dois toujours porter quand il vient me chercher) et s'enfonce d'un seul mouvement jusqu'aux couilles. Je sens mon anus s'ouvrir au fur et a mesure de l'entrée des 22cm dans mon cul !

Il me prend les hanches et me sodomise violement, le manque peut être !

Je gicle sous la table quand il me rempli de foutre. Il me remet le plug pour que je muscle mon anneau en serrant bien dessus.

Il est déjà tard, diner puis dodo.

Dimanche matin, idem levé, dose de foutre pour ma gueule et footing. Les 10 Km sont de plus en plus faciles à faire.

Après la douche, je lui dis que j'ai envie de tester mon nouveau casque de moto. Il dit ok et enfile sa combinaison, (nu dessous !), moi j'enfile un short coupé, puis les chaps en cuir un blouson sur mon torse nu et mon casque.

Bien serre dans mes bras, nous roulons sur les petites routes de campagne.

Mes mains glissent sur la bosse que fait son sexe sous la combi en cuir, je masse, presse et sent sa queue se déployer derrière la barrière du cuir.

Il prend alors le premier chemin de traverse, trouve un vieux sentier et s'arrête au milieu. Il met le X11 sur la béquille centrale, on descend, il me dit de rester casqué et de monter devant. J'enfourche la moto attrape le guidon et cambre mes reins, ca fait ressortir mon cul et entrouvrir la fente du short.

Je le sens grimper derrière moi, dézipper sa combi et placer son gland sur mon trou. Je m'accroche au guidon, il pose les mains sur ma peau sous le blouson et m'enfile d'un grand coup ! Je gueule mon cri est étouffé par le casque, je comprends alors pourquoi je ne devais pas l'enlever !

Je bande avec douleur, ma bite ne pouvant se déployer dans mon short !

Il me lime à fond et je finis par juter dans mon short faisant une grosse auréole quand il se vide en moi. Je serre mon sphincter quand il decule afin de pas salir la selle. On descend de moto, enlevons nos casques pour s'embrasser passionnément.

Je lui dis que j'aime sa bite et ses coups de reins ! (je n'ai pas osé lui dire que je l'aime !) il me dit apprécier aussi mon petit cul.

À la fin du we il me ramène chez moi, je suis triste de le quitter, j'ai l'impression que lui aussi. On se dit à vendredi prochain. C'est ce we la qu'il doit me présenter a son pote moniteur de moto. Il me dit de bien lui obéir jusque la, c a d bien porter mon plug 3 a 4 h par jour et bien faire mes exercices de musculation du sphincter. C'est efficace car malgré ses 22 x 6 et les godes, mon trou reste bien serré.

(À suivre)

Me voila de nouveau chez la copine de ma mère. Après le travail, elle arrive je ne suis même pas encore douché. Elle s'agenouille et prend ma bite en bouche, elle tète, je bande, elle me dit que ma bite lui a manqué, qu'elle s'est branlée tous les jours ! Je l'engueule et lui interdit de le faire quand je ne suis pas la. Et pour la punir, je ne l'enfilerai pas ce jour la.

Elle me supplie de lui bourrer la chatte puis elle me propose son cul direct sans préparation. Je lui dis non ! (je m'en fous, je vais me faire jean son fils qui est en train de nous mater !) je lui dis que puisqu'elle aime se branler, ce sera tout ce quelle aura ce samedi la. Elle me dit que je peux faire ce que je veux de son corps, je lui réponds que c'est ce que je fais en ne la sautant pas ! Elle me supplie, me propose d'augmenter mes prestations de jardinier, j'attends son nouveau chiffre puis lui dit non ! Elle finit de se branler et sort en pleurant.

Son fils déboule aussi tôt, se jette dans mes bras, met ses jambes autour de ma taille et son trou sur mon gland (ma bite n'avait pas débandé pendant l'humiliation de sa mère). Je prends une Kpote, la pose et il commence à enfoncer mon pieu dans son trou en soupirant de plaisir. Je lui dis que finalement je préfère ses cadeaux à un tarif unique ! Son petit cul aspire ma bite, il me dit que c'est ok et que avec sa carte bleue, sa posera pas de problème. Je continu a le limer sur les 20cm de ma bite.

Il souffle je lui glisse a l'oreille que cette fois ca lui coutera un casque de moto que j'ai vu, un shoei x spirit (a 800€). Il dit ok pour que je le bourre à fond. Je lui demande si il a aime le spectacle de sa mère?, il me répond que c'est une sacrée salope, qu'il n'avait pas arrêté de bander en voyant son cul pendant qu'elle me suçait. Je lui propose qu'un jour pendant qu'elle me sucerait a genoux, je lui tiendrais bien la tête et alors qu'il pourrait la sauter. Je lui raconterais alors que c'est un copain à moi qui est en train de l'enfiler et elle ne saura pas que c'est la petite bite de son fils. Il dit ok et en entendant ca il jouit et moi je me vide dans la kpote.

En partant en fin d'après midi, jean m'accompagne chercher mon casque et après avoir trouve la bonne taille règle mon achat.

Je rentre à la maison attendre marc qui doit venir me chercher.

Mes parents ne sont pas la, marc arrive, je saute dans la voiture avec mes quelques affaires et mon nouveau casque dans sa poche.

On se roule une pelle, il démarre et me demande ce que c'est que ce casque. Je lui dis qu'avec mes nouveaux tarif je viens de m'offrir un shoei, je le sors et lui montre le motif un dragon sur le cote, il me dit qu'il est superbe et que j'ai bien choisi.

Comme d'ab je prends mon collier de chien dans la boite a gant et le boucle autour du cou, puis je lui ouvre la braguette et suce sa bite qui enfle dans ma bouche, je tète jusqu'a sentir culer dans ma bouche son bon jus nourrissant. Heureusement que sa voiture est équipé d'un régulateur de vitesse ! Sinon on aurait fait une sacrée pointe de vitesse quand il a jouit !

Arrivés a la maison, on sort quelques paquets et on va les déposer dans la cuisine, la a peine mes paquets posés, il me pousse le torse sur la table, descend mon pantalon et je le sens retirer le plug (que je dois toujours porter quand il vient me chercher) et s'enfonce d'un seul mouvement jusqu'aux couilles. Je sens mon anus s'ouvrir au fur et a mesure de l'entrée des 22cm dans mon cul !

Il me prend les hanches et me sodomise violement, le manque peut être !

Je gicle sous la table quand il me rempli de foutre. Il me remet le plug pour que je muscle mon anneau en serrant bien dessus.

Il est déjà tard, diner puis dodo.

Dimanche matin, idem levé, dose de foutre pour ma gueule et footing. Les 10 Km sont de plus en plus faciles à faire.

Après la douche, je lui dis que j'ai envie de tester mon nouveau casque de moto. Il dit ok et enfile sa combinaison, (nu dessous !), moi j'enfile un short coupé, puis les chaps en cuir un blouson sur mon torse nu et mon casque.

Bien serre dans mes bras, nous roulons sur les petites routes de campagne.

Mes mains glissent sur la bosse que fait son sexe sous la combi en cuir, je masse, presse et sent sa queue se déployer derrière la barrière du cuir.

Il prend alors le premier chemin de traverse, trouve un vieux sentier et s'arrête au milieu. Il met le X11 sur la béquille centrale, on descend, il me dit de rester casqué et de monter devant. J'enfourche la moto attrape le guidon et cambre mes reins, ca fait ressortir mon cul et entrouvrir la fente du short.

Je le sens grimper derrière moi, dézipper sa combi et placer son gland sur mon trou. Je m'accroche au guidon, il pose les mains sur ma peau sous le blouson et m'enfile d'un grand coup ! Je gueule mon cri est étouffé par le casque, je comprends alors pourquoi je ne devais pas l'enlever !

Je bande avec douleur, ma bite ne pouvant se déployer dans mon short !

Il me lime à fond et je finis par juter dans mon short faisant une grosse auréole quand il se vide en moi. Je serre mon sphincter quand il decule afin de pas salir la selle. On descend de moto, enlevons nos casques pour s'embrasser passionnément.

Je lui dis que j'aime sa bite et ses coups de reins ! (je n'ai pas osé lui dire que je l'aime !) il me dit apprécier aussi mon petit cul.

À la fin du we il me ramène chez moi, je suis triste de le quitter, j'ai l'impression que lui aussi. On se dit à vendredi prochain. C'est ce we la qu'il doit me présenter a son pote moniteur de moto. Il me dit de bien lui obéir jusque la, c a d bien porter mon plug 3 a 4 h par jour et bien faire mes exercices de musculation du sphincter. C'est efficace car malgré ses 22 x 6 et les godes, mon trou reste bien serré.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.