Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

Vacances 2

Dimanche matin (tard)

Nous enfourchons les motos pour aller à Royan voir les nouveautés de notre magasin de maillots de bain  préféré.
A la boutique Quicksilver, nous avons retrouvé Jérôme qui cette année encore y était vendeur.
Il nous prend en charge non sans mater Pierre qui nous accompagne. Marc lui demande de nous sortir toutes les nouveautés dans nos trois tailles.
Nous faisons un premier choix et partons aux cabines faire nos essayages. Enfilages, présentations, remarques, palpations de la part de notre vendeur histoire de tenter d’effacer les plis des tissus,  nouveaux essayages...
Nous finissons par nous fixer sur un shorty et un slip chacun. Au rayon drap de plage, nous en prenons trois identiques mais surtout de très grande taille.
Jérôme nous accompagne à nos moto et nous demande si il peut nous rejoindre le lendemain soir car il avait déjà un plan pour la soirée. Marc accepte et nous regagnons notre résidence pour tester nos nouveaux maillots dans la grande piscine.

Nous profitons de l’eau pendant une bonne heure avant que la faim se fasse sentir.
Sur la terrasse nous commandons une grande salade. Quand Manu vient nous servir, il nous demande comment nous avons trouvé le collègue qu’il nous avait envoyé la veille.
Marc le prévient qu’il finira dans notre lit. Manu rit et nous confirme que c’était bien dans cette intention qu’il nous l’avait envoyé. Cela faisait un mois qu’il l’observait et il était persuadé que c’était un homo qui n’avait pas encore franchi le pas.
Je lui confirmais que de nous voir en tenues minimum, il avait bandé ferme la totalité de ses 14cm dans son slip. Manu nous confirma que de ce coté là, effectivement il était plutôt monté petit.
Il nous promit de faire le service du soir avec lui.

L’après midi, nous partons à la plage. Après avoir laissé nos motos enchaînées, nous nous sommes enfoncés dans le bois de pins. A Pierre qui ne connaît pas la région, nous le prévenons que nous avons environ 2Km à faire à pieds.
Aux abords de la plage nous croisons un nombre de plus en plus important de « promeneurs ». nous nous faisons mater de tous les cotés !
Nous traversons les dunes et découvrons la mer, enfin !

Eparpillés sur les km de plage quelques serviettes de bains, par une ou plusieurs, vides ou occupées.
Nous choisissons un espace libre assez éloignés des voisins et collons nos trois nouveaux draps de bains. Vite nus, nous partons en courrant à l’océan.
Après un bon séchage mutuel, nous nous recouvrons de crème solaire. Même si les abords de notre piscine nous a préparé la peau, ici le soleil tape plus dur.
Et c’est bandés tous les trois que nous passons un bon moment à lézarder.
Comme Pierre est curieux et intrigué par les mecs qui quittent la plage pour rejoindre le bois et qui en reviennent qu’un bon moment plus tard, je décide de lui faire découvrir les activités annexes au bronzage.
Nous partons tous les deux en maillot (je préfère pas prendre de risques inutiles, la plage est nudiste et les abords ressembles à une backroom mais quand même !) et avec nos lunettes de soleil sur le nez.
Nous commençons par les bois. Sur les 100m qui bordent la dune, nous croisons pas mal de mec entre 40 et 50ans mais pas très affûtés physiquement, pas mal de bedaine et de gras !
Certains nous font des signes pour qu’on les suivent mais ça nous intéresse pas !
Au détour d’un gros pin, nous tombons sur un mec en train de se faire sucer la bite. nous matons 5mn puis continuons notre chemin. Je répond aux questions de Pierre sur le risque de se faire choper par les flics, sur comment ils se protègent…
Nous retombons un peu plus loin sur un spectacle identique aux protagonistes près. Là c’est un jeune mec qui se fait pomper par un vieux.
Je décide de rentrer par le haut de la dune histoire de voir avec un peu de hauteur.
La particularité de cette dune est d’être assez large et de comporter de nombreuses cuvettes propices au sexe.
Arrivés en haut, nous matons la population de la plage. 50% moins de 30ans et 50% plus. Quelques belles plastiques de mecs adeptes de sport, et pas mal de ventres mous chez les plus de 30ans.
Dans un des creux de la dune nous tombons sur un couple en train de faire l’amour. Nous passons et arrivons à un creux plus profond d’où monte des paroles explicites. Va s’y plus fort, encule moi hard, oui comme ça, … Je décide de nous approcher. Surprise, nous tombons sur Kev en train de « travailler ». Il sodomise un vieux à 4 pattes devant lui. Je lui fais un petit signe. Il nous aperçoit et nous fait signe de venir le voir.
Je lui fais la bise  et Pierre aussi sans qu’il ne se désaccouple et qu’il ne perde le rythme. Il nous demande depuis quand nous sommes arrivés etc. Le mec sous lui s’impatiente, il lui fait remarquer d’une vois acide que s’il lui a donné 200€, c’est pas pour qu’il fasse la conversation à des copains !
Je coupe court en lui précisant où il peut nous trouver sur la plage. Pierre est silencieux. Je le regarde, il a l’air troublé et quand je lui en demande la cause, il me dit avoir été surpris que Kev soit une pute. Je dédramatise et lui fait remarquer que moi aussi je me fais parfois payer et que c’est juste un échange de bons procédés. Il m’interroge du regard. Je lui explique que c’est un échange entre un mec plein de fric en manque de sexe et un jeune plein d’énergie sexuelle et avec des besoins d’argent.  J’ai quand même l’impression que le Kev de la partouze à la maison est tombé de son piédestal !

Nous retrouvons Marc et je lui relate nos rencontres. Plus tard nous voyons arriver Kev avec sa serviette et ses quelques affaires. Il est encore mouillé de son bain de mer et s’effondre sur sa serviette. Marc lui demande comment ça va et Kev lui dit en riant qu’il en était à son troisième client de la journée quand nous l’avons surpris.
Marc lui demande si la saison est bonne et Kev lui assure que si elle finit comme elle a commencée, il n’aura pas besoin de faire beaucoup d’ « extra » pendant le reste de l’année.
Nous lui faisons part que nous avons retrouvé Manu et Jérôme et que nous étions sur un petit nouveau collègue de Manu.
Il nous dit être pris toute la soirée et la nuit prochaine par un client mais promet de nous faire signe au plus vite. Je vois ses yeux fixer Pierre qui, déçu regarde la mer et l’horizon !
Kev reste avec nous le reste de l’après midi et tente quelques rapprochements vers Pierre, sans succès.
Nous allons régulièrement nous baigner et jouer dans l’eau.
Pierre se laisse quand même étaler de la crème par Kev alors que je m’occupe de Marc puis réciproque. Malgré sa rancune, Pierre ne peut éviter de protéger le sexe de Kev qui bande sous l’application de la protection solaire.
Sur la plage déambulent en permanence, les pieds dans 5cm d’eau de mer, un bon nombre de mec. Ils matent surtout ce qu’il y a sur la plage !

Notre quatuor attire de nombreux regards.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

suite

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.