Page précédente

Un joggeur pas timide

J'habite sur les quais de Seine en banlieue, et il y a des joggeurs en permanence. Un soir en rentrant, j'en croise un bien bâti, avec des cuisses énormes et un paquet bien moulé dans son short en lycra. Il doit avoir 30 ans, brun viril, mais certainement hétéro. Je ne peux pas m'empêcher de le matter. Il croise mon regard et se retourne en continuant à courir.
Quelques jours plus tard, je le recroise, là machinalement j'allume une cigarette, il s'arrête à ma hauteur et me demande une cigarette, "pour un sportif, pas terrible", je lui dit sur un ton humoristique. là il me sors "c'était juste pour te parler".

On continue d'avancer côteà côte, il me dit qu'il a remarqué mon regard insistant et qu'il ne s'est pas vidé depuis longtemps. Je fais l'étonné, là il me sors "je suis hétéro, mais ma femme ne me suce pas et toi visiblement t'en meure d'envie, alors voilà le deal, tu me suces une fois par semaine à la fin de mon jogging". Je ne sais pas quoi répondre mais j'aimerai vraiment. Là je lui dis que j'habite sur les quais à 3 minutes.
Il me suit. Arrivé chez moi, il me demande de l'eau.

Revenu de la cuisine avec un verre d'eau, il est torse nu et en train d'enlever son maillot. Il a des superbes cuisses musclée un zob de bonne envergure et un torse parfait un peu poilu, le type même que j'adore.

je m'assied à côté de lui sur le canapé et lui demande ce qu'il aime. Là il me dit "qu'il veut une salope qui suce en fond de gorge et qui avale, sans broncher". Il pose sa main sur ma nuque et appuis pour me diriger vers son sexe, je me met entre ses cuisses. Je prend son sexe entre mes lèvres et commence à téter en caressnt ses couilles, il sens la transpiration, mais c'est bon. là il pose sa main sur mes cheveux et appui un peu. Il a un sexe de 17cm, mais très épais. je descends jusqu'en bas et m'applique à lui faire une pipe magistrale. Il me meintient et donne des petits coups de bassin pour m'enfoncer plus profond son sexe dans la bouche. sans me prévénir sa queue se raidie et il m'envois plusieurs giclée de foutre très épais dans la bouche. J'avale tout jusqu'à la dernière goutte. Il se lève se rhabille et revioens vers moi en me disant même heure la semaine prochaine.

Je n'y crois pas trop, mais je me suis branler plusieus fois en pensant à lui. Le samedi arrive et là à 16h00 ça sonne, c'est lui. Il monte, à peine arriver dans l'entrée cette fois-ci, il baisse son froc et me dis " à genoux". je m'éxécute. je commence à le siucer il est plus entreprenant que la fois d'avant, il avance et e bloque la tête contre le mur en mettant sa main derrière ma tête. Là il commence un va et vient très fort et s'arrête toutes les 15 secondes pour que je respire, il me pillonne littéralement la bouche. C'est terriblement bon. Je bande comme un fou, il continu et là explose encore une fois dans ma bouche. Je vais à la cuisine quand je reviens, il s'apprête à partir et à me dire quelque chose, je lui coupe la parole pour lui dire "oui je sais même jour même heure même..." et là il me dis "ah non c'est pas ce que je voualis te dire, bien évidément tu vas continuer de me sucer, mais la prochaine je t'encule, j'en ai grave envie.

Je vous raconterai tout ça la prochaine fois

Sly

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.