Page précédente

Épisode 1

Josh et Mike 2

Moi qui pensais que c'était fini... pas du tout ! Après plus de 3h de baise, ils allaient recommencer. Le plus jeune dansait, il était trop sexy, il dansait aussi bien qu'un danseur professionnel (j'parle de vrais danseurs qui font des spectacles, pas des gogo dancers...) Il a retiré ses fringues comme un pro, c'était trop sensuel. Son mec bandait comme un fou... et nous aussi !

Il était maintenant à poil et il bougeait toujours son corps comme une salope : Putain ce qu'il était bien foutu ce mec ! Un Apollon, une vraie bombe ! Il était bien musclé mais c'était naturel, il était très sec on voyait tous ses muscles dessinés : ses épaules, ses trapèzes, ses pecs, ses plaquettes, ses obliques formaient un v parfait (j'adore ça) c'était trop beau ! Et son cul (putain son cul !) bien bombé, des jambes et des bras bien musclés, athlétiques.... Un corps parfait, une belle petite gueule ce mec était vraiment beau et il nous excitait tous... En plus il avait vraiment la classe, il se tenait bien droit et il était très souple.

Quand il fini de danser, il descendit de l'estrade, il attira son mec vers lui et commença à le pomper : il était penché sur sa queue mais avait les jambes complètement tendues, légèrement écartés comme s'il posait (j'vous ai dit qu'il était souple) et nous on avait une vue plongeante sur son cul (mmmmh!) Il pompait son mec comme une vrai salope, une vorace : il lui bouffait la bite, l'enfonçait au fond de sa gorge, lui bouffait les couilles avec et son mec le tenait fermement par les cheveux et le tirait vers lui (d'ailleurs j'me demande s'il n'avait pas mal...) il prenait son pied. Au bout d'1/4 d'heure, son mec lui arracha la tête de sa bite par les cheveux pour la reposer sur le tapis de l'estrade. Il se leva et descendit lui aussi en lui écrasant le visage sur le tapis.

D'un coup de rein il le poussa violemment contre l'estrade, ses genoux ont cogné le bord, puis il l'encula à sec d'un coup : le jeune poussa un léger gémissement de douleur, il ne protestait pas (j'avais du mal à croire que c'était le même gars, celui que je n'aurais jamais imaginé dans une telle position 20min plus tôt) Il lui défonça le cul pendant une dizaine de minutes, puis il le releva et il se retournèrent vers l'assemblée: ils étaient tous les deux debout, toujours encastrés l'un dans l'autre.

Le plus vieux tenait son mec par la taille de son bras droit, sa main gauche caressait ses pecs et il nous regardait par dessus son épaule, le jeune avait un regard lubrique, les pupilles dilatées, les paupières fermées sur la moitié de ses iris comme s'il était défoncé, un sourire narquois sur le coin de sa bouche qui nous narguait, une vraie chienne en chaleur. J'avais pas vu qu'il avait un sourire aussi sexe, une dentition parfaite (putain qu'est ce qu'il était beau !) J'avais trop envi de le toucher, de l'embrasser et de le baiser moi aussi (et j'pense que je n'étais pas le seul) mais bizarrement, personne n'osait s'approcher d'eux, ils étaient super impressionnant.

Ils sont restés une minute à nous regarder comme s'ils s'étaient enfin rendu compte qu'ils n'étaient pas seuls puis le plus vieux attrapa la tête de son mec et le pencha en avant jusqu'à ce que sa tête cogne ses genoux, il avait toujours les jambes tendues et sa queue dans le cul (qu'est ce qu'il est souple!) C'était beau à voir, très esthétique. Ensuite, ils sont remontés sur le tapis et ont enchaîné des positions les plus improbables les unes que les autres : des trucs impossibles à faire mais eux avaient l'air d'avoir beaucoup de force et le jeune était très souple, vraiment très souple (il pouvait mettre ses jambes derrière sa tête, faire le grand écart, se plier en deux dans tous les sens...) J'ai cru qu'ils nous feraient tout le kamasutra. Tous leurs gestes étaient coordonnés, maîtrisés comme une chorégraphie : ils devaient être des sportifs de hauts niveaux, des vrais pros de la baise.

Dans la pièce, il y avait une atmosphère d'excitation générale, comme s'ils parvenaient à transmettre leur plaisir, on devait tous bander comme des porcs. Au fur et à mesure qu'ils baisaient, ça devenait de plus en plus chaud et violent. Le plus vieux commença à insulter son mec puis à lui foutre des beignes : "tiens prend ça grosse salope... t'es qu'une pute, une grosse chienne... t'es bonne qu'à te faire baiser... t'es qu'un trou à bite..." Le jeune disait rien, il avait toujours son regard de chienne qui devenait de plus en plus intense et il répondait par son sourire narquois ou en se mordillant les lèvres d'excitation. Le mec super viril, super masculin, dominant de tout à l'heure s'était révélé être une grosse salope !

A force de lui foutre des trempes dans la gueule, un léger filet de sang se mit à couler de son nez, il ne disait toujours rien. Le plus vieux était maintenant allongé sur le tapis son mec était empalé sa queue, dos à lui prenant appui sur les mains. Le plus vieux donnait des coups de reins pour enculer son mec et de sa main droite il caressait sa nuque. Ils s'embrassaient de temps en temps, le jeune était de plus en plus excité, il finit par se juter sur la gueule en poussant un léger gémissement (il était plutôt discret quand il prenait du plaisir et ce n'était pas plus mal, c'était beaucoup plus excitant en fait, comme s'il était toujours dans la retenu) Qu'est qu'il était beau quand il jouissait on aurait dit une divinité, un être surnaturel, il paraissait encore plus jeune, à peine 25ans. Son mec lui étala le sperme sur le visage et lui fourra ses doigts dans la bouche et lui fit bouffer sa semence mêlée au sang tout en continuant de l'enculer et ça avait l'air de l'exciter à mort car il ne débandait pas même après avoir éjaculé.

Ils se regardèrent avec complicité puis le plus vieux dit "je sais c'que tu veux salope ! Tu vas te faire défoncer la gueule..." Ils changèrent de position, ils étaient de nouveau debout, le plus vieux enculait son mec par derrière et le penchait en avant en le tenant par les cheveux. "Qui veux se faire sucer ?"
Tous les mecs se précipitèrent pour avoir la chance de se faire pomper par le coup du siècle, ils n'en sélectionnèrent que 3 ou 4, ceux qui avaient les plus gros calibres (et j'avoue que l'un d'eux avait un truc ENORME, j'avais jamais vu un truc pareil... un monstre ! Moi aussi j'aurais tout fais pour me faire sucer par ce dieu du sexe mais malheureusement je n'étais pas de taille, j'me contenterais de contempler les chanceux prendre leur pied... Et ils avaient l'air d'être aux anges, le mec leur bouffait la queue en entier (même le monstre... impressionnant !) et d'après leurs commentaires c'était vraiment une bonne suceuse. Les mecs lui tenaient la tête enfoncée pendant que son mec lui défonçait le cul.

Le défilé de pipe dura environ 20min, le temps que les chanceux lui décharge leur foutre dans la gueule (qu'il s'empressa d'avaler comme une bonne chienne) puis ils se remirent dans leur position précédente. Le jeune était empalé sur son mec et il bandait toujours comme un âne, sa grosse bite tapait sur ses abdos et il avait toujours son regard de chienne : il était complètement en transe, comme possédé. Un des mecs s'approcha de sa bouche pour se faire sucer mais son mec, protecteur, le repoussa violemment, la séance de pipe était terminée et personne n'avait le droit de le toucher à par lui. Ensuite, Il attrapa la ceinture accrochée à son jean posé un peu plus loin, et il la posa autour du cou du jeune puis la serra légèrement. Le jeune se tourna vers lui et sourit. Il continua à le limer en le tenant par le cou avec la ceinture. De temps en temps il la serrait un peu et le jeune prenait vraiment son pied à chaque fois. Puis il lui enleva la ceinture, il y avait à présent autour d'eux une sorte de halo d'énergie sexuelle, le jeune était complètement en transe, il regardait dans le vide comme s'il était ailleurs : Tout son corps tremblait de plaisir.

C'était fascinant de les voir comme ça, c'était magique, presque mystique... Personne ne disait rien, la salle était silencieuse, obnubilée par ce spectacle hors du commun.
Enfin, le plus vieux poussa un râle qui signifiait qu'il avait jouis, ce qui fit jouir son mec : dans un dernier moment d'extase, il lâcha 6 bonne giclées de sperme sur son torse en gémissant, Il tremblait toujours (C'était tellement puissant que moi aussi j'ai failli éjaculer dans mon fut). A la dernière giclée, il s'écroula sur son mec, inconscient. L'assemblée était figée, silencieuse : l'orgasme avait été si intense qu'il avait perdu connaissance... C'était beau !

Au bout de quelque seconde il reprit connaissance, son mec lui caressait le visage tendrement, amoureusement. Ils s'embrassèrent comme s'ils étaient seuls au monde. Personne ne bougeait dans la salle de peur de troubler cet instant. Puis tranquillement la salle commencer à se vider pour les laisser seuls, il y avait une atmosphère d'apaisement, toute la tension sexuelle était retombée et tous semblaient troublé par ce qui venait de se passer.

Quand je suis redescendu dans la grande salle, elle était encore pleine mais c'était calme. J'me remémorais ce que je venais de voir, impressionné par la performance. Il était déjà plus de 2h du mat : Ils avaient baisé pendant au moins 4h30, chacun aillant giclé au moins 8fois...

Je prenais un verre au bar quand ils sont descendus dans la salle, les mecs s'écartaient sur leur passage, impressionnés comme si c'était des dieux. Moi j'étais aussi intimidé qu'eux mais j'voulais vraiment leur parler alors j'me décidai à aller vers eux et les aborder. Je furent surpris par leur accessibilité, ils ne se la jouaient pas du tout et étaient plutôt cool en fait. J'ai discuté avec eux un moment. Ils n'étaient pas d'ici : l'un avait un accent américain, l'autre plutôt britannique. Et j'ai pu analyser leurs visages. Le plus jeune était vraiment beau, des beaux yeux bleus, très clair avec un liseré bleu nuit sur le bord de l'iris, son œil gauche retombait légèrement vers le bas : un petit défaut qui lui donnait un charme fou, un sourire trop craquant, parfais, les trait droits, fins. Mais il était plus vieux que j'pensais la trentaine facile. L'autre faisait bien 40ans mais il était pas mal avec ses cheveux grisonnant coupés très court, son visage était pas mal, commun. Ses traits était marqué par l'âge et les excès probablement : ça lui donnait un look de Bad boy assez séduisant je dois dire.

Mais en fait j'étais loin du compte : Le plus jeune s'appelait Josh, il avait 46ans (Putain de merde ! Je n'y crois pas. Si, à 27ans, j'pouvais être la moitié de ce qu'il était séduisant à 46ans !), l'autre s'appelait Mike, il avait 51ans. Ils étaient ensemble depuis 11ans, mariés depuis 6ans. C'était la première fois qu'ils faisaient un truc exhib comme ça, ils voulaient faire un truc excitant avant d'être trop vieux (la crise de la quarantaine m'ont il dit...) Ils vivent à Londres mais ils sont venus ici car personne ne les connait et puis ils sont potes avec le patron. (Eh beh putain !) Ils m'ont dit que l'expérience était intéressante et c'était nouveau pour eux : ils n'étaient pas spécialement branchés partouze et pour Josh c'était la première fois qu'il se faisait prendre par les 2trous, mais en tout cas, ils ont bien pris leur pied (et nous aussi j'ai envie de dire...) Ces mecs me tuent ! 46 et 51ans j'en reviens pas ils pètent la forme ! C'est quoi leur secret pour être aussi bien foutu ? Pour Josh : 4/5h de sport par jour : 1h/2h de footing ou de natation, 1h de échauffement et d'étirement, 1h de yoga, 1h d'entrainement aux sport de combat. Un peu de muscu de temps en temps, et toutes sorte de sport de loisir le weekend. Mike se contente d1h de muscu par jour... pffiuuuuuu!

Paulette

paulrugeau@yahoo.fr

PS : évidemment mon histoire est inventée (c'est impossible et pas très crédible je le sais). Elle se passe dans un futur hypothétique où le mariage gay serait autorisé en Angleterre et en France, les deux protagonistes sont nés en 1977 et 1982. En fait, moi je suis une fille, j'ai 22ans et je fantasme sur les homos depuis le lycée. Je m'imagine des scènes de cul mais évidement je n'ai rien vécu, je ne connais pas du tout le monde gay et je n'ai même pas d'amis homos. Mais j'ai une imagination débordante. Alors si mon histoire vous a plu, je pourrais vous raconter leur histoire d'amour (qui est longue et complexe) bien sur c'est très sentimental... (Après tout je suis une fille) mais ça ne manquera pas de cul !

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.