Best Of Cyrillo

Page précédente

La double peine de Kamel

Après le départ de ses deux violeurs, Kamel se retrouve seul, nu sur son lit, encore entravé, les mains attachées dans le dos.

Au téléphone, il explique à Kevin qu’il doit venir rapidement pour l’aider. Il ne souhaite pas donner de détails sur son besoin, blessé dans son orgueil de mâle baisé…

Kevin arrive rapidement. Mais il n’arrive pas seul. 3 copains l’accompagnent. Il les a fait venir car il était inquiet pour son copain.

Quand ils entrent dans l’appartement, Kamel est sur le lit. Il s’est endormi, épuisé par la double baise subie auparavant.

Ses copains le découvrent nu, attaché sur son lit, un gros PD tracé au feutre rouge sur son visage.

Kevin ne peut s’empêcher de mater la bite de son pote et remarque qu’il est intégralement rasé. La vue de ce sexe mou, sans poils l’excite. Une folle envie de le toucher le prend.

- Eh les mecs, vous avez vu comment il est dit Bachir, un jeune rebeu de 19 ans. On a l’impression qu’il a fait un truc de…comment qu’on dit … Salo maso…

- Sado Maso, ducon, rétorque David, un Céfran de 21 ans.

- Putain, ca me file la trique de le voir a oualpé comme ça, dit Kevin en rigolant.

- Mais qu’est ce qu’il fout comme ça ?

- Je dirais qu’il s’est fait niquer, répond Kevin.

Bachir a les yeux fixés sur le cul de Kamel. Il ne l’a jamais dit à ses potes mais il est puceau. Lui, c’est les mecs qui l’attirent, et Kamel ainsi sous ses yeux est un supplice. Il sent que son slip se remplit et se tend, et il tente de cacher la barre qui se dessine sous son jogging

Kevin lui aussi est excité par ce spectacle incongru. C’est la première fois qu’il voit un mec ainsi, totalement à la merci du premier venu.

Bachir involontairement, se caresse la braguette. David l’aperçoit.

- Eh Bachir, ca t’excite hein !!! vas y touche z’y le cul, profites en !!!

- Quoi ? QU’est ce que tu racontes ? Ca m’excite pas du tout, dit il en rougissant. Je suis pas un Pd comme toi, c’est toi qu’as la trique !!!

- Tiens ramène ton cul je vais te la faire sentir ma trique dans ton petit cul serré !!!

- Eh les mecs, ça va, fermez la, dit Kevin, qu’est ce qu’on fait ? on le réveille ?

- Non, on le baise !!!

Jonathan n’avait rien dit encore. Il était resté en retrait, regardant en silence le spectacle du corps offert de Kamel. C’est un mec de 23 ans, sportif, musclé, imberbe, et bi.

Les 3 autres se retournent vers lui, interloqués par sa réponse, et découvrent Jonathan la bite à la main en train de se masturber, la queue juste sortie par la braguette.

Bachir n’en croit pas ses yeux. La bite de Jonathan lui semble monstrueuse. Il est au supplice, car voir deux bites à la fois de deux de ses potes, c’est trop pour lui…

- Qu’est ce que tu fous Jonathan ? lui demande Kevin.

- Bah tu vois je me prépare la bite

- Mais t’es ouf, c’est notre pote, je disais ça pour déconner.

- Bah moi quand j’ai un trou à dispo pour ma bite, pote ou pas pote, j’en profite pour tirer un coup. Et vu qu’il a déjà été travaillé son trou, ça va être du beurre.

- Non on peut pas faire ça, c’est déguelasse

- Qu’est ce qui est dégueulasse ?

- Tu vas mettre ta bite dans son cul ? dit David

- Eh, regarde, y a pas grand-chose à craindre, on dirait que d’autres sont venus lui nettoyer le cul avant nous.

- Oui mais,

- Putain les mecs faites chier !!! j’ai envie de tirer un coup, je nique Kamel c’est tout, allez poussez vous de là. Bachir, aide-moi à lui redresser le cul, et après que je l’ai baisé, tu pourras te servir !

- Oh ta mère, j'suis pas PD

- T’es pas PD ? Mon cul oui, regarde ton fut, t’es tellement excité que tu mouilles et que ca transperce !!!

Bachir ne peut s’empêcher de regarder l’endroit désigné par Jonathan, et constate avec effroi et honte qu’effectivement, une tache plus sombre s’est formée sur le devant de son jogging déformé par son érection.

- Alors t’es pas PD mais tu mouilles quand t’as un mec à poil devant toi et un autre qui se branle ??? arrête ton char, man, aide-moi plutôt.

Jonathan s’approche du lit et sans ménagement place Kamel sur le ventre et lui relève le postérieur.

Ce mouvement réveille Kamel en sursaut. Il aperçoit Kevin.

- Ah mec t’es là, c’est cool !!! vas y détache moi…

- Dans 5 minutes mec, dans 5 minutes, pour l’instant, donne ton cul, dit Jonathan derrière lui.

Kamel tourne la tête et aperçoit Jonathan le froc et le slip baissés à mi cuisses, la queue raide derrière lui en train de se positionner face à son cul.

- Putain Jonathan, tu fais quoi là ? dit Kamel avec effroi.

- Bah tu vois, répond Jonathan en posant son gland sur la rondelle de Kamel, je t’encule, rajoute t’il en joignant le geste à la parole. Et d’un grand coup de rein, il pénètre Kamel à fond

Ce dernier hurle de surprise et de douleur. La bite de Jonathan le transperce et enfonce dans son ventre les 3 préservatifs laissés par Matthieu.

Jonathan sent aussitôt les morceaux de latex. Il décule et fourre deux doigts dans le trou de Kamel pour extirper les capotes souillées.

- Putain, les salauds, ils ont laissé leur matos dans sa chatte !!! c’est degueu !!!

Il sort les 3 capotes et les balance sur le sol.

- Voilà c’est mieux comme ça, allez, on y retourne, dit il en enculant de nouveau Kamel à fond

Deuxième cri de douleur. Le cul de Kamel, vierge avant cette soirée, souffre de ces assauts anaux répétés et non désirés.

Jonathan pousse un râle de plaisir en tapant le fond du cul de Kamel avec son gland.

- Humm putain, t’as un bon p’tit boule toi, j’aurais du te niquer plus souvent avant si j’avais su que t’aimais la bite…

Bachir glisse sa main dans son jogging puis dans son boxer. Il saisit sa verge vierge et commence à se masturber dans son boxer, le souffle court, l’oeil brillant d’excitation. C’et la 1ère fois qu’il assiste à un acte sexuel en live, et il ne perd pas un instant de ce spectacle inédit.

David regarde aussi son copain emboité dans le cul de son autre pote. Malgré lui, sa queue commence elle aussi à s’éveiller et à se tendre dans son slip.

Kevin, quand à lui, est partagé entre la volonté de mettre fin aux tortures de son ami et l’envie d’y participer. IL n’a pas oublié que Kamel lui avait un jour piqué sa copine, et il sent remonter en lui le ressentiment qu’il avait eu ce jour là.

- Putain Kevin, aide moi, et vous les autres, sortez le de mon cul, dit Kamel en grimaçant sous les coups de boutoir de Jonathan.

Celui-ci lime à grands coups de bite le cul de Kamel. Lui tenant fermement les hanches, il le pénètre à fond avant de ressortir entièrement sa queue, et de la replonger aussitôt dans le trou de Kamel.

Kamel est coincé. Une queue dans le ventre et trois copains, au regard lubrique, qui ne semblent pas décider à intervenir. Au contraire, il semble même qu’ils choisissent de participer à son second calvaire de la soirée.

En effet, il constate avec stupeur que Kevin commence à se dessaper. D’abord le haut, laissant apparaitre son torse poilu, puis le fut, et enfin le boxer qui libère la queue bandée et gluant de mouille.

Bachir, voyant Kevin se dessaper totalement, accélère sa masturbation dans son boxer. David le regarde puis s’approche de lui, et sans le prévenir, lui prend le visage entre les deux mains et lui roule une énorme pelle.

Surpris, Bachir bascule sur le lit, entrainant avec lui David qui s’étale contre son corps, torse à torse, bite contre bite. Bachir ouvre ses cuisses, accueille David entre elles. David se frotte le pantalon contre le sexe de Bachir dans un simulacre de coït.

Kamel n’en croit pas ses yeux. Il est en train de se faire ramoner le cul, deux de ses potes se roulent des pelles et s’astiquent la queue à ses cotés et Kevin, l’ami appelé à la rescousse, et à poil devant lui et se masturbe devant son visage.

- Eh Jonathan ! nique le par devant que je puisse lui foutre ma bite dans la bouche, dit Kevin en se branlant.

- Oui si tu veux, pas de souci, de toute façon après, il faudra qu’il me nettoie la bite.

Jonathan décule, et retourne Kamel sur le dos. Les bras toujours attaché, celui-ci ne peut rien faire et doit subir de nouveau les assauts rectaux de Jonathan qui vient de lui écarter et relever les cuisses sans ménagement.

Nouvelle pénétration sans précaution. Malgré le limage en règle, la bite de Jonathan semble faite de fer rouge, et un nouveau cri sort de la gorge de Kamel.

Kevin lui glisse alors la bite dans la bouche et le son s’étouffe dans la gorge désormais pleine de Kamel.

La bite de Kevin s’enfonce à son tour entre les lèvres de Kamel qui ne peut plus rien dire ou faire.

Jonathan, tout en sodomisant Kamel, se penche vers Kevin et l’embrasse, alors que Kevin fait coulisser sa queue dans la bouche de Kamel.

David et Bachir regardent leurs deux potes profiter de tous les trous du 3ème. Bachir a du mal à se contrôler. Ses mains courent partout sur le corps de David, pinçant ses tétons, malaxant ses fesses, pelotant le paquet moulé dans le fut de son amant du soir.

David se redresse, relève un peu Bachir et lui enlève son T-shirt. Puis le saisissant à la ceinture, il tire d’un coup sec sur le jogging, entrainant avec le boxer détrempé de Bachir.

Bachir se retrouve à poil en moins d’une minute. Son sexe raide vient claque sur ses tablettes de chocolat. Les trois autres potes découvrent le sexe de leur ami et n’en reviennent pas. 23 cm de queue pour un mec aussi mince et fluet !!! Sa bite est énorme et donnerait presque des complexes aux autres.

Bachir rougit de sa situation. C’est la première fois qu’il se présente nu et bandant devant ses potes. Sa gêne est évidente, mais on lit aussi de la fierté dans son regard quand Jonathan, qui se pensait le mieux membré de tous, le flatte sur sa queue.

- Putain, mais tu nous avais caché ça mec, petit gabarit mais grosse, très grosse bite. Kamel, tu as de la chance, tu vas avoir droit à un ramonage à fond !!!!

Kamel ne peut rien dire, la bouche envahie par le sexe de Kevin.

Jonathan sent déjà monter les signaux de l’orgasme. Il accélère sa sodomie, faisant claquer ses couilles contre Kamel.

David se dessape à son tour. Kevin, Bachir, Kamel et lui sont désormais totalement à poil.

Il saisit le sexe de Bachir pour l’enfourner dans sa bouche.

Ce premier contact sexuel bande tous les muscles de Bachir à l’extrême. Pour un dépucelage, c’est un scénario de rêve. Il est sucé, assiste à un bel enculage et une belle pipe. Il caresse avec fébrilité le corps de David d’une main et de l’autre, saisit la bite molle de Kamel. Il commence à le masturber, et malgré sa douleur anale, la queue de Kevin dans sa bouche et son humiliation, Kamel ne peut s’empêcher de bander et de mouiller.

David s’active sur la verge de Bachir, le nez dans sa touffe brune ; Bachir branle Kamel ; Kamel suce Kevin, Jonathan encule Kamel. Le studio commence sérieusement à sentir le mâle en rut et en action.

Jonathan, dans un grand cri, lâche sa purée sur le ventre de Kamel, inondant les doigts de Bachir de son sperme épais et chaud.

- Ah la vie de sa mère, quel cul tu as mon petit Kamel !!! J’ai jamais pris mon pied comme ça !!! Allez Bachir, à toi, viens tremper ta bite dans son trou !!!

Bachir relâche la queue baveuse de Kamel. Doucement, il invite David à relâcher son étreinte buccale sur son sexe affolé par tant de nouveaux plaisirs et se redresse.

Il se sent nerveux, stressé. Ca va être sa première fois, sa première pénétration, il va enfin savoir !!!

Jonathan se dessape rapidement pour être à poil comme ses potes. Sa queue se ramollit et de son gland suinte les dernières gouttes de sperme.

Kevin est remplacé par David dans la bouche de Kamel, qui découvre à quel point la bite de son ami est épaisse, pas très longue mais large avec un gros gland qui lui tape la glotte.

Bachir vient se placer entre les cuisses de Kamel. Il lui relève doucement les cuisses. Et là découvre l’anus ouvert de Kamel. Ce trou brun foncé l’appelle, l’invite à venir le pénétrer. Il avance son corps vers Kamel. Ses genoux tremblent d’excitation et d’appréhension. Sa verge, encore humide de la salive de David, vibre toute seule. Son gland suinte de mouille.

Il saisit les cuisses de Kamel pour les tenir bien écartées et pointe son bas ventre en avant, faisant de son gland le fer de lance de cette nouvelle conquête.

Il veut pénétrer Kamel sans guider son sexe de ses mains. Il pos son gland sur l’orifice qui se referme peu à peu et pousse. Son gland dérape, vient taper sur les couilles de Kamel. Il se repositionne, pousse de nouveau et glisse encore.

Il ferme les yeux, respire un grand coup. Il est nerveux, empressé de pénétrer ce cul, trop pressé peut être. Il replace une 3ème fois son gland, modifie un peu l’angle de pénétration. Son méat se cale dans le petit orifice resté ouvert sur la rondelle de Kamel. Avec une poussé progressive, il appuie sur la rondelle. Son gland s’écrase un peu puis se durcit. La lutte entre le gland et la rondelle a commencé.

Bachir accentue sa pression. Il sent que son gland va encore s’échapper. Il bouge un peu pour se replacer rapidement et pousse à nouveau. Et enfin, il sent puis voit son gland lentement disparaitre dans les plis anaux de Kamel. Millimètre par millimètre, son gros gland entre dans le cul de Kamel.

Puis c’est un, deux, cinq centimètres qui s’enfoncent et d’un coup, la rondelle s’avoue vaincue, et de guerre lasse, s’ouvre pour laisser pénétrer son vainqueur.

Le gland de Bachir s’enfonce jusqu’à l’ourlet. Surpris d’être enfin en Kamel, Bachir stoppe sa poussée et découvre les premières sensations de la pénétration.

La chaleur. La moiteur. La douceur. Le contact du gland sur la paroi anale. Les palpitations du cul de Kamel. Le sang qui tape dans sa verge. La douce caresse du sexe contre le boyau. Tout cela, il le ressent à la fois séparément et en même temps. Une explosion de sensations nouvelles lui ravage le ventre et le sexe et il aime ça.

David, Jonathan et Kevin se sont arrêtés dans leurs différentes activités avec Kamel pour le regarder. Inconsciemment, ils sentent que c’est un moment crucial dans la vie de Bachir, car la palette d’émotions qui animent son visage et son corps trahit l’aspect crucial de cet instant où Bachir cesse d’être un ado et devient un homme.

Bachir, lui, reste concentré sur sa pénétration. Ses sens se sont habitués à ces premières émotions d’homme. Il pousse un peu plus avant son chibre dans le ventre de Kamel. Son gland s’enfonce dans le ventre chaud et humide de Kamel. Peu à peu, tout son sexe disparait et glisse dans le cul de son ami. Il veut une pénétration lente, inoubliable, profiter de chaque sensation que lui transmet chaque cm² de son sexe.

Enfin, son pubis vient s’appuyer contre Kamel. Sa touffe brune vient se coller aux couilles de Kamel. Il pousse encore un peu, arrachant à Kamel un soupir de contentement. Ce dernier a aimé cette pénétration car pour la 1ère fois de la soirée, le pénis qui l’a pénétré l’a fait en douceur. Et les 23cm de Bachir n’ont rien à voir avec la bite du mec qui l’a violé ce soir.

Bachir n’ose pas bouger. Mais il sent en lui que de nouvelles sensations vont venir avec le va et vient qu’il va donner à son sexe.

Il ressort peu à peu son sexe, puis son gland, et replonge délicatement dans le ventre de Kamel. Ressort, rentre, ressort, rentre, ressort, rentre. Peu à peu, le rythme s’accélère. La queue glisse de plus en plus vite dans l’anus de Kamel. L’excitation monte au même rythme. Les sensations se multiplient. Le chatouillement du gland, le picotement de la verge, le contact sec des couilles de Bachir sur les fesses de Kamel, tout cela incite Bachir à aller toujours plus loin, toujours plus vite.

Il sent déjà monter l’orgasme en lui. Mais contrairement à celui provoqué par ses branlettes, c’est une lame de fond qui arrive du plus profond de son ventre. Il sent son ventre qui se prépare à expulser sa semence d’un coup.

Mais il veut encore profiter de cette sodomie. Il est trop tôt pour jouir. Alors, il module le rythme de ses allées et venues, temporise quand il sent que son ventre va exploser, accélère pour retrouver ces sensations uniques et fugaces.

Occupé à apprendre à limer et à durer, il ne voit pas Kevin qui vient se placer derrière lui, la verge bandée au maximum. Le spectacle du dépucelage de Bachir lui a chauffé tous les sens au rouge, et lui aussi, il veut ressentir ce que ressent Bachir dans le cul de Kamel, et il veut le vivre dans un trou vierge, serré, intact. Il veut le cul de Bachir.

Alors que celui-ci est dans une phase plus calme, Kevin se penche sur son dos et lui murmure à l’oreille :

- Bachir, je vais t’enculer pendant que tu encules Kamel.

Bachir a l’esprit embrumé, totalement concentré sur son sexe. Il répond :

- Oui Kevin encule moi.

Celui-ci récupère le tube de gel gisant au sol, et étale une grosse dose sur l’anus de Bachir, qui frémit et gémit, à la fois à cause du plaisir ressenti par sa queue, mais aussi parce que les doigts de Kevin, explorant et déflorant sa rondelle, génèrent de leur côté un flot de sensations nouvelles.

Kevin travaille le cul de Bachir au rythme des allées et venues de ce dernier dans le cul de Kamel. Un puis deux doigts travaillent le muscle vierge. Quand la rondelle est bien souple, prête a priori à accueillir sa saillie, Kevin enduit son gland de gel, immobilise d’une main entre les omoplates Bachir, enfoncé à fond dans le cul de Kamel, et pousse son gland dans le celui de Bachir.

La rondelle de Bachir s’ouvre sans problème, accueillant volontiers le sexe fin de Kevin qui s’enfonce totalement et d’un coup dans le ventre. Bachir se raidit sous cette pénétration et enfonce encore plus loin son propre sexe dans le cul de Kamel.

Kamel gémit sous ce nouvel assaut. Le gland de Bachir pousse tellement fort qu’il a l’impression qu’il va tout arracher sur son passage.

Les poils pubiens de Kevin viennent chatouiller la raie de Bachir. Il commence à coulisser peu à peu, et accrochant les hanches de Bachir, il l’entraine dans son mouvement et dans son rythme.

Peu à peu, les deux amis coordonnent leurs mouvements et quand Kevin pénètre Bachir, Bachir pénètre Kamel.

Les 3 amants sont unis par le même mouvement. Des gémissements, des cris de plaisir ponctuent les allers-retours, et c’est en parfaite osmose qu’ils font l’amour.

Jonathan et David regardent avec envie le trio sodomite. David place alors sa queue devant la bouche de Kamel qui volontairement vient le sucer.

Jonathan empoigne le sexe ramolli de Kamel et le masturbe de nouveau, tout en essayant de redonner vigueur à son propre sexe.

Pris dans son élan, Kevin fait déculer Bachir. Kamel en profite alors pour demander à être détaché, ce que Jonathan fait aussitôt.

Retrouvant sa liberté de mouvement, Kamel en profite pour se positionner de façon plus confortable, et rappelle Bachir, toujours sodomisé par Kevin, à lui reprendre le cul.

Bachir s’exécute sans se faire prier et le trio se reforme.

Kamel, les mains libres, saisit d’une le sexe de David pour mieux le guider dans sa bouche et de l’autre, masturbe la bite de Jonathan qui se redresse peu à peu, ce dernier continuant de masturber Kamel.

Les cinq jeunes mâles sont maintenant dans une parfaite harmonie sexuelle. Pas un sexe n’est oublié, pas un trou.

La pipe de Kamel sur le sexe de David finit par faire son effet. Dans un ultime réflexe, il sort son chibre juste avant d’éjaculer 5 jets de foutre sur le visage et le torse de Kamel.

Jonathan a retrouvé toute sa raideur et la main experte et très active de Kamel déclenche à nouveau sa jouissance et son jus vient se mêler à celui de David sur le torse de Kamel.

En jouissant, Jonathan a contracté ses doigts autour du sexe raide de Kamel. Sous l’action conjuguée de cette pression et d’un coup de bite appuyé de Bachir dans son ventre, Kamel vide ses couilles d’un coup, et s’inonde le ventre de son jus épais.

Kevin lime avec ardeur maintenant le cul de Bachir. Il regarde tous ses potes jouir et par mimétisme, et parce que le cul de Bachir l’a amené aux portes du bonheur, il décule et se précipite pour jouir dans un ultime mouvement de branle manuelle sur le ventre de Kamel.

Les jus blancs et chaud des 4 amis se mêlent. Bachir sent ce parfum de sperme lui envahir les narines et dans un dernier coup de rein, enfonce son sexe le plus loin physiquement possible dans le cul de Kamel.

Il accepte enfin de libérer l’orage orgasmique qui se préparait dans son ventre. La Vague intérieure est monstrueuse et submerge tous ses sens.

Elle arrive au gland au moment où Bachir ressort sa verge, et telle une bouteille de champagne qui explose sous la pression, son sperme jaillit du méat avec une force insoupçonnée. Un long jet blanc s’élève au dessus de Kamel, puis s’écrase sur le torse en éclaboussant tous les comparses. 4 autres jets surgissent du gland, noyant de foutre le ventre, puis la bite, ensuite les couilles et enfin le trou encore béant de Kamel.

Totalement tétanisé par le plaisir et l’orgasme exceptionnel qu’il vient de vivre, Bachir sent tous ses muscles se bander pendant l’éjaculation. Et juste après, tout se relâche et Bachir s’effondre sur Kamel, étalant les 5 spermes entre son corps et celui de Kamel.

Pendant plusieurs minutes, le temps semble suspendu. Seules les respirations haletantes des 5 amants troublent le silence.

Puis peu à peu, chacun reprend ses esprits, se redresse, se relève.

Ils récupèrent leurs slips, leurs boxers et se rhabillent en silence.

Seul Kamel reste nu, le corps maculé de sperme.

Les 4 amis sont maintenant rhabillés et contemplent Kamel, et aucun n’ose parler. Au-delà du plaisir qu’ils viennent de partager, ils se sentent néanmoins coupables d’avoir abusé de la position de faiblesse dans laquelle ils avaient trouvé leur ami.

C’est Kamel qui rompt le silence :

- Vous êtes tous des ordures !!! vous n’avez pas hésité à me baiser le cul alors que je ne pouvais pas me défendre, bande de salauds !!! je me suis fait violer par 2 mecs et je me refais niquer par 4 potes !!! bravo les mecs !!!

- Ecoute Kamel, commence Kevin …

- - Ta gueule, je n’ai pas fini !!! je devrais tous vous buter avec un coup de flingue dans le cul.

- Kamel…

- Ferme la, Jonathan !!!

- …

- Fermez la tous !!!

- …

- Mais putain que la baise de Bachir était bonne !!! et rien que pour avoir vécu ça, je vais vous pardonner, et Bachir….

- Oui Kamel, répond Bachir tout penaud.

- Quand tu veux tu reviens me baiser !!!

- …

- C’était le pied !!!!

- Merci Kamel.

- Maintenant Cassez vous, et un conseil aux trois autres, une fois que j’aurai trouvé un autre appart, prenez garde à votre cul, parce qu’à un moment ou à un autre, je vais vous le transpercer de ma queue, et vous allez gueuler, sauf toi Bachir, tu seras le seul qui pourra m’enculer !!!

Les 4 comparses se regardent confus après ce sermon !!! Puis Bachir s’avance et dépose un baiser sur les lèvres de Kamel avant de sortir du studio suivi des 3 autres.

Kamel, se retrouve seul, nu, le corps couvert de sperme, dans un appartement sentant la sueur et le sexe.

Il retrouve un vieux paquet de cigarettes, lève un store, allume sa clope et s’accoude à la balustrade, totalement nu, se détachant dans la lumière de son appartement par la fenêtre.

- Putain !!! quelle journée !!! 6 mecs pour moi !!! mon record je crois !!!

A la fenêtre en face de chez lui, un jeune homme l’observe avec assiduité. Kamel le remarque. Il est aussi totalement nu. Fin, bien fait et dessiné, brun, il doit avoir 18 ans. Et il est en érection. Kamel sourit.

- Non, en fait, je crois que je vais battre mon record ce soir !!!

D’un signe de la main, il invite son voisin à le rejoindre.

Trois minutes plus tard, la sonnette de l’interphone retentit :

- Bonsoir, c’est Arnault.

- 1er étage…

Kamel raccroche le combiné.

- Et c’est reparti pour un tour, dit-il en ouvrant la porte à son nouvel amant…

A suivre…

Romain

romainjm@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.