Best Of Cyrillo

Page précédente

La plage déserte.

Salut !! Je suis Bruno je sui Black 19ans.

Les plages sont parfois désertes en mai, je suis seul dans cette crique bordée de palmiers, allongé sur ma serviette, espérant l'improbable prince charmant.
Il ne m'a fallu que quelques minutes pour voir une puis deux silhouettes sortir de derrière les rochers et descendre sur la plage, encore très loin de moi.

Je pensais à un couple, mais je vis rapidement qu'il s'agissait de deux jeunes hommes en caleçons de bain de couleur très vive, un jaune citron, l'autre turquoise.

Ils marchaient sur le bord de la mer, côte à côte en se rapprochant de moi, mes yeux ne les quittaient plus et je vis qu'il s'agissait de très jeunes hommes, avec une peau cuivrée, cheveux très courts, corps imberbes, deux petits athlètes qui se chamaillaient parfois au bord de l'eau ! Arrivés à ma hauteur, ils s’arrêtèrent, me regardèrent rapidement et se jetèrent dans l'eau en  luttant comme deux enfants, je relevais mon corps sur mes avant-bras pour mieux les voir, ils ont du s'en rendre compte, ils se parlent tout en me regardant et sortent de l’eau, se dirigeant vers moi. Tout en parlant entre eux et en semblant me saluer, ils s'assoient sur le sable, un à ma droite, l'autre à gauche de moi.

Rapidement, ils me parlent (dans une langue que je ne connais pas), je ne comprends rien, ils rient, mais très vite leurs mains se promènent sur mes cuisses et me caressent en riant. Comme je ne résiste pas, l'un d'eux remonte très vite sa main à mon caleçon et me masse le sexe déjà en émoi.

Sans rien comprendre ni réagir, je me laisse faire, l'un me caresse la poitrine en m'embrassant goulûment, sa bouche est chaude, sa langue affamée fouille tous les recoins de ma bouche, pendant que je sens mes fesse se soulever et mon calebut glisser sous les mains de son comparse, me voila tout nu sur le sable, aux prises avec quatre mains envahissantes mais agréables. Bien entendu, je suis dans un état second, bandé comme un taureau, je sens d'ailleurs une chaleur s'emparer de mon sexe et L'envelopper au complet, il commence à me sucer gentiment, lentement, de bas en haut, léché mon prépuce, il me torture déjà avec soin et délicatesse pendant que l'autre s'est relevé et enlève son slip pour se mettre à genou devant mon visage. Il me sourit et me sert son penis au ras de la bouche, je m'empresse de l'enfourner et de lui donner a peu près ce que l'autre me fait subir.

Je suce ce sexe endiablé sans me faire prier, il se trémousse sous mes yeux, a genou devant moi, il se caresse le bas ventre et la poitrine de la main gauche pendant qu'il soutient ma tête pour mieux le sucer, il soutient même le va-et-vient et je le sens qui accélère en gémissant...

il ne souhaite pas attendre et force ma tête à accélérer le va-et-vient , je sens son sexe se raidir de plus en plus dans ma bouche et son souffle haletant jusqu'a ce que son sperme brûlant envahisse ma bouche et m'étouffe presque , il se retire puis replonge son penis baveux dans ma bouche comme pour me laisser respirer une seconde , et recommence le va-et-vient jusqu'a son dernier râle et gémissement, il se retire à nouveau , me regarde en souriant , ma bouche et mes lèvres sont pleines de sa semence encore tiède , je lui caresse les couilles encore fermes , mais je sens que l'autre gémit aussi pour jouir

Il se masturbe tout en continuant de me sucer allègrement , son mouvement est très régulier et je ne peux résister longtemps avant de succomber et de lui déverser tout mon sperme dans sa bouche , il se relève continue à me masturber lentement pour finir ma formidable jouissance tandis que son collègue se colle derrière lui , à genou aussi , il le masturbe et le fait jouir tout en lui caressant la poitrine de l'autre main par derrière, il crie très fort et jouit sur mon ventre pendant que son copain lui caresse la poitrine avec force et volupté. Les deux se relèvent ensemble et l'un me tend la main pour m'aider à me lever et me tirer vers la mer où nous nous jetons tous les trois dans un vacarme d'enfants excités.

Nous lavons mutuellement nos corps du sperme et du sable qui le souillait et l'un d'eux m'embrasse tendrement et nous restons longtemps comme ça , avec de l'eau jusqu'aux genoux , et je sens l'autre dans mon dos qui me caresse les fesses et les écarte pour y entrer sa main , et je sens son doigt chercher mon anus et le chatouiller puis l'ouvrir doucement en tournant son doigt , puis il pose sa main dans mon dos et me pousse un peu en avant et me fait comprendre de me pencher puis ses mains font écarter mes cuisses légèrement , me voila lui offrant mon arrière train comme une vitrine , je me retourne et je le vois qui se masturbe juste derrière mes fesses , il replonge alors son doigt gauche dans mon anus et l'ouvre à nouveau , tout en se masturbant de la main droite . Je me retourne à nouveau vers l'autre qui me redonne sa bouche et nous nous masturbons aussi dans un baiser sans fin.

Alors je sens la bite de l'autre s'approcher de mon cul, le frôler et il me pénètre sauvagement en me prenant les hanches et en faisant un va-et-vient violent et saccadé, il jouit très vite en moi et je sens son sperme bouillant et plus liquide dans mon cul, comme une huile chaude et il ressort son sexe le rentre nouveau tout en jouissant, l'autre et moi, excité par lui, jouissons aussi à nouveau dans cette mer accueillante. On patauge à nouveau pour se laver, sur le sable, seulement une serviette et 3 caleçons de bains décorent la plage tranquille....

Bruno

BoysBlack@aol.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.