Page précédente

Lendemain de fête.

Il est vrai que quand on va en boite de nuit, on dépasse parfois ces limites, voir même un peu trop. Voici ce qui m'est arrivé, il y a peu de temps encore. Avec quelques amis nous avons décidé de passer une soirée entre copains, pour dire d'échapper à notre vie rythmée par le boulot. Nous sommes tout naturellement allé en boite ; mais c'est surtout le lendemain que les événements se sont déroulés et un peu précipités. La soirée avait été plutôt bien arrosée, et un ami qui n'était pas en état de rentrer chez lui resta dormi, je lui montre donc la chambre et je lui dis bonsoir, il commence à me faire la bise. Je lui dis, calme toi, sinon dans deux secondes tu vas te mettre à m'embrasser, je n'ai même pas eu le temps de finir ma phrase qu'il m'embrasse et tombe de sommeil sur le lit. Moi je vais me coucher sur le divan.

Le lendemain, je me réveille en 1er et je vais prendre ma douche. Je sors de la salle de bain, en maillot caleçon, et il attend lui devant pour y aller à son tour. Je lui dis bonjour, et lui demande s'il a bien dormi, il me dit que oui, mais qu'il a fait un drôle de rêve. Je lui dis lequel, il me dit tu vas rire, mais j'ai eu l'impression que je t'ai embrassé. Je lui dis non, avant qu'on aille se coucher, tu m'a embrassé, là il passe par plusieurs couleurs de visage pour expliquer sa gêne, et il me dit qu'il est désolé, je lui dis c'est pas grave, tu étais disons dans un état avancé de..

Là il entre dans la salle de bain et j'entends couler l'eau de la douche, il me dit, matt, je ne trouve pas le gel douche, je lui dis si il est dans le meuble à droite, il me dit non. Je lui dis alors là je sais pas ou il est, il me dit entre et aide moi à le trouver, je lui dis quoi ? Il me dit viens m'aider à le chercher, je lui dis ok. Il est là en dehors de la douche une serviette autour de sa taille plutôt sportive et me dit regarde tu vois qu'il est pas là. Je lui dis attends, il est peut être sous la colonne, je lui dis tiens regarde tu vois qu'il est là ; il me dit alors quand on a pas de tête, on fait avec. Sur ce moment je lui donne le flacon de gel douche, et sa serviette tombe sur le bord de ses chevilles et laisse paraître un corps à en faire pâlir plus d'un.

Cela se voit tout de suite que l'on est gêné autant l'un que l'autre, et là me dit tu n'as qu'à me frotter le dos, je lui dis oui, biensur, il me dit si, je suis sérieux, je lui dis ok. Il s'assoit dans la baignoire, et actionne la douche, se mouille le corps et me tend alors le gant de toilette pour que je lui nettoie le dos ; je peux vous dire que plus d'une fois j'avais rêver de ce moment, mais n'avait jamais osé le dire. Il me dit, wow, tu peux pas savoir ce que cela me fait du bien et pose sa main sur ma main, me regardant avec un large sourire. Il perçoit ma gêne du moment et me dit tu n'as pas à avoir honte, je sais bien ce que tu ressens pour moi, je lui dis quoi ? , tu serais pas encore entrain de te remettre de ta soirée toi ?

Il me dit, non, je sais que tu ressens quelque chose pour moi et c'est la même chose vis à vis de mon côté. Je tombe de haut, même très haut. Là il se relève et me dit j'ai envie de t'embrasser, ce qu'il fait sans que j'oppose la moindre résistance, voulant avoir ce moment depuis que je le connaissais. Alors il me pose sa main sur mon maillot, et commence à l'enlever, et me fait glisser en caleçon dans la baignoire et commence à venir au dessus de moi me disant, j'ai un cadeau pour toi, là je ne sais trop comment, je me retrouve entrain de lui faire une fellation, qui me ravit intérieurement. Je me retire sentant qu'il risque de jouir à un moment ou un autre, il me dit, hmmmmm ce que ça fait du bien, je vais te rendre ton plaisir multiplié par mille mon cher, et là, il s'abaisse, prend on sexe dans sa bouche et commence un doux va et vient, tendre et voluptueux, je sens sa bouche montrer et descendre sur ma verge cette sensation, est si agréable que à peine quelques minutes après cette douce sensation, je lui prends la tête entre mes mains, et vient lui poser un doux baiser.

Nous nous embrassons fougueusement pendant plusieurs minutes, il me dit alors, j'ai envie de te sentir en moi, je lui dis d'accord, mais pas sans capote, c'est totalement hors de question, il me dit je suis d'accord, et nous nous dirigeons, trempé de la tête au pied vers ma chambre, et là il s'allonge sur le lit et me dit vient me sécher, alors je saisis une capote au passage et lui dit tu es sur de vouloir ça, alors il ne répond même pas, et relève légèrement ses jambes pour me donner ma réponse, alors j'approche ma verge de son anus encore humide de notre douche et y entre tout en douceur, je vois son visage légèrement contracté par la douleur, mais cette apparence se change vite en visage empli de bonheur.

Je commence alors un long et doux va et vient ce qui nous procure un immense moment intense. Sentant que j'allais jouir, je me retire, et viens m'allonger sur lui, lui roulant au passage un baiser qu'il n'a pas encore oublier. Il me dit alors, tu m'as donné tellement de plaisir, que j'ai envie de t'en donner à mon tour, et me présente une capote, pour toutes réponses de ma part, je lui donne un baiser et m'allonge sur le lit, cette fois ci, c'est moi qui relève mes jambes et me laisse pénétrer en douceur, ce qui me donne un plaisir fou ; il commence alors son va et vient, et au bout d'un moment vient m'embrasser par la même occasion. Il finit par se retirer, et commence à se masturber au dessus de moi, il jouit, et frotte avec sa main sa douce semence sur mon torse. Il redescend, prend ma verge dans sa bouche, et me suce jusqu'à ce que je ne puisse plus me retenir, et jouit sur sa joue.

Nous nous endormons dans les bras l'un de l'autre. Lorsque nous nous revoyons pour fêter le week end, nous nous arrangeons à chaque pour qu'il vienne dormir chez moi.

          --------------------------------

 

Une histoire plutôt mouillée.

Un ami et moi nous arrivions sur notre lieu de villégiature, sous un pluie battante qui venait de commencer deux secondes auparavant, et qui finissa aussitôt. Nous descendons de voiture pour découvrir la villa que nous avions eu à prêter par un ami. Il me dit, et ben dis donc, ton copain est plutôt sympa, et en plus il s'est pas moqué de nous regarde la maison qu'il nous laisse et en plus gratuitement pour les vacances. Il est vrai que c'était plutôt une belle maison avec un carrelage marbré blanc, ce qui n'était pas pour déplaire.

Nous posons nos bagages dans le hall d'entrée et commençons à visiter un peu les lieux. On arrive au jardin  et quelle surprise quand on y est arrivé non seulement on avait une piscine digne de compétition internationale, mais aussi une vue imprenable sur le centre ville. Remis de nos émotions, on est allez faire un tour en ville, avons pris un bon repas pour dire de nous remettre de notre voyage en avion. Revenu le soir, après un bon repas, nous nous sommes promener dans la petite crique qui était situé pas loin. Nous avons été surpris par un orage, et sommes rentré en catastrophe à la villa. Juste rentré, l'orage était passé. Nous sommes donc aller nous essuyé, et sommes aller nous coucher chacun de notre chambre respective.

Le lendemain, à peine réveiller je le vois entrain de nager dans la piscine. Je m'assoies sur le rebord, lui arrive et me tire dans la piscine, je lui ça tu vas me le payer, et je lui « cours » après. Au bout de quelques minutes, je finis par le rattraper, nous chahutons quelque peu et puis nos lèvres se frôlent, ce qui nous donnes l'occasion d'échanger un doux baiser dans la piscine. Je sors de la piscine, et ce qu'il fait aussi, me soulève, pour me prendre dans ses bras et me porte jusqu'au lit. Là il commence à m'embrasser, tendrement, puis un peu plus fougueusement.

Il me soulève les jambes, pour embrasser et titiller quelque peu mon anus, ce qui me procure un moment de plaisir intense. Pendant ce temps là, une de ses mains, va trifouiller dans le tiroir pour en ressortir un capote, je n'ai pas le temps de dire quelque chose, qu'il l'enfile et me demande s'il peut aller plus loin, je lui dis donne moi tout le plaisir du monde, alors je sens sa verge entrer doucement en moi, comme elle est plutôt épaisse, il a un peu de résistance à l'entrée, mais très vite sa verge est avalée. Il commence alors un doux va et vient tendre, tout en me caressant, alors il ressort au bout d'un moment et vient me jouir sur le torse. Remis de son effort, il prend ma verge dans sa main, et commence à me masturber, en douceur, puis de plus en plus rapidement pour me faire jouir sur son bas ventre.

Essoufflé quelque peu, et légèrement en sueur, nous décidons d'aller prendre une douche, je lui dis vas y en 1er , et il me dit, on n'a qu'à prendre notre douche ensemble, je lui dis d'accord. Alors je le suis jusqu'à la salle de bain, nous entrons dans la baignoire, il commence à me frictionner le dos, t là, nous avons recommencer nos ébats, mais cette fois ci avec une variante, je suis devenu actif / passif, d'abord passif, je lui ai dit, que je souhaitais lui donner du plaisir. Il me dit, tu sais jusqu'à maintenant je n'ai été qu'actif avec les mecs. Je lui dis, c'est pas grave, il faut un début à tout. Alors, je mets une capote sur ma verge toute dressée et lui enfonce dans son anus encore vierge.

Au début, il émet un petit son de douleur, mais change vite cela en gémissement de bonheur. Je vais et je viens en lui, et je fins par jouir. Nous nous embrassons, et finissons par nous rincés mutuellement. Nous nous essuyons et allons déjeuner. Pour finir notre journée nous sommes aller faire un peu de jet ski.

Je ne suis pas près d'oublier ces vacances, qui si tout se passe bien  allons renouveler l'année prochaine, mais cette fois ci nous serons lui et moi en couple, car nous étions peut être parti en célibataire, mais au retour ce fut le contraire.

STORY

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.