Page précédente

Les choses

Kyle était arrivé chez les Trager depuis maintenant deux mois. Petit à petit, il avait appris la plupart des choses qu’un jeune de son âge était censé savoir. Des choses les plus formelles grâce à son père, Stephen et sa mère Nicole. Des choses plus informelles grâce à son frère Josh et sa sœur Lori.

Kyle était un jeune homme brun qui avoisinait les 18 ans, aux yeux verts vifs et la carrure avantageuse. Son frère Josh était plus menu et prenait un malin plaisir à chercher des défauts à Kyle. Seulement, après deux mois, un élément n’avait toujours pas été enseigné au beau Kyle et c’est par la force des choses que cela dut se faire. Notre histoire commence donc un après-midi alors que Lori, Josh et Kyle sont à la piscine…

Tout se déroule bien et les jeunes s’amusent jusqu’à ce que Kyle remarque une jeune fille blonde, répondant au nom de Amanda. Il la regardait marcher autour de la piscine dans son maillot de bain moulant. Il se sentait bizarre alors il décida de sortir de l’eau. Mais une fois qu’il fut debout au bord du bassin, les personnes alentour commencèrent à rire en le regardant. Ne comprenant pas, Kyle se tourna vers son frère et sa sœur qui se mirent aussi à rire. Kyle baissa les yeux et remarqua que son caleçon de bain était étrangement déformé. Tous trois allèrent s’asseoir à l’écart.
— Qu’est-ce que c’est que ça? demanda Kyle.
— Euh… c’est… Comment t’expliquer ça…
— Laisse-moi faire soeurette, la coupa Josh. Il est temps pour Kyle et moi d’avoir une discussion entre homme.
— OK très bien, je vous laisse, je suis pas sûr d’avoir envie de t’entendre parler de ça. À tout à l’heure.
— Pourquoi elle s’en va? demanda Kyle.
— Disons que… elle est faite différemment. Bon alors dis-moi Kyle, tu n’avais jamais remarqué que tu avais…
— Que j’avais?
— Et bien entre les jambes.
— Ah! si, mais il n’avait jamais été aussi gros. Et puis c’est pas dur normalement.
— Pour être gros, c’est sûr que c’est gros. Mais euh… tu veux dire que c’est la première fois que ça t’arrive?
— Hum hum… Pourquoi, ça t’est déjà arrivé?
— Et pas qu’une fois, tu peux me faire confiance. Disons que quand tu te sens bien, ou quand tu éprouves un certain désir, cette partie de ton corps réagit de cette façon. Un moyen de te faire comprendre qu’il est temps de te soulager.
— De me soulager?
— Oui, de te branler.
— Et comment on fait ça?
— Écoute, on va rentrer, c’est pas vraiment le mieux un lieu public pour en parler.
Sur ce, ils rejoignirent Lori et regagnèrent la maison. Une fois arrivés, les deux garçons montèrent dans la chambre à Josh.
— Bon écoute moi Kyle, tu vas aller dans ta chambre. Ferme la porte à clefs, comme les parents sont là, c’est plus prudent.
— Pourquoi?
— Disons que ce n’est pas le genre de truc pendant lequel tu as envie de te faire surprendre. Donc tu fermes la porte et enlèves ton maillot de bain. Ensuite ça devrait venir ton seul, tu te caresses un peu puis tu l’attrapes avec ta main et fait des aller-retours de haut en bas. Je te laisse découvrir la suite.
— Et ça soulage?
— Oh oui, tu peux me faire confiance.
Une demie-heure après, Josh entend frapper à porte de sa chambre. Kyle entre.
— Alors?
— J’y suis pas arrivé.
— Quoi?! Mais comment ça?
— Je sais pas, j’ai fait ce que tu m’as dit, mais au moment de la prendre avec ma main, j’ai pas su comment m’y prendre.
— Ça t’es pas venu un peu tout seul?
— Non, j’ai essayé, mais j’avais cette espèce de peau qui descendait et j’ai eu un peu peur.
— C’est normal ça Kyle, c’est ton prépuce, t’inquiètes pas, il monte et il descend avec les mouvements de ta main.
— Non, mais ne t’inquiète pas Josh, je me débrouillerai autrement.
— Ah non, je peux pas te laisser comme ça, ça va te rendre malade. Bon attends, je vais te montrer, dit-il en allant fermer la porte de sa chambre à clefs.
— Mais je croyais que tu avais dit qu’il fallait pas que ça se voit.
— Oui, par les parents ou par Lori, mais moi c’est différent. Bon regarde.
Josh se remit sur le lit à côté de Kyle et déboutonna son jean qu’il fit glisser en dessous de ses fesses. Puis il descendit son boxer blanc révélant une queue un peu poilue.
— Elle est plus petite que la mienne, remarqua innocemment Kyle.
— Hey, pas de commentaires. Et puis tu apprendras que c’est pas la taille qui compte.
— D’accord.
Josh commença à se caresser, sa bite a enflé. Après quelques minutes, elle était dressée sur son ventre, à peu près 16 centimètres.
— Bon voilà, pour pouvoir te branler, il faut que ta bite soit dans cet état, comme toi tout à l’heure à la piscine.
— Et comme maintenant?
— Quoi?
— Non rien.
— Bon, ensuite regarde.
Josh attrapa sa queue à pleine main et commença des aller-retours lents, faisant glisser son prépuce contre son gland. Puis il accéléra les mouvements, accentuant également sa respiration.
— Ça te fait pas mal? demanda Kyle.
— Oh non… je peux t’assurer que ça fait un bien d’enfer.
— Je sais pas si j’y arriverai.
— Bon, quitte ton caleçon. Tu vas voir.
Kyle s’exécuta, envoyant son caleçon sur le sol. Josh fut surpris de remarquer que Kyle bandait toujours depuis la piscine. Et effectivement, il nota qu’il avait une sacrée bite, plus longue et surtout beaucoup plus large que la sienne, bien fournie en poils noirs. Il se leva et alla chercher une règle sur son bureau.
— Qu’est-ce que tu fais? s’inquiéta Kyle.
— Juste par curiosité… 20 centimètres. Et ben dis donc, même si c’est pas la taille qui compte, t’es bien gâté.
— Gâté de quoi?
— Tu comprendras. Bon maintenant laisse moi-faire.
Josh attrapa la queue de Kyle dans sa main et commença à le branler très lentement. Dévoilant peu à peu un gland qui ne pouvait que donner envie. Puis une fois le prépuce complètement descendu, il remonta sa main. Il commença alors à réellement branler Kyle, à une vitesse régulière. Ce dernier commença à pousser de petit gémissement, agrippant le lit de ses mains.
— Alors?
— Oh oui, ça fait du bien, oh oui Josh, t’avais raison.
— Bien sûr que j’avais raison. Et attends un peu la phase finale.
Josh accéléra les mouvements, arrachant de petits gémissements à Kyle qui se mordillait la lèvre. Et enfin, il sentit quelque chose, il tremblait, poussa un gémissement plus fort. Josh attendit, mais rien.
— Merci Josh, c’est vraiment terrible.
— Oui, mais…
— Qu’est ce qu’il y a?
— T’as pas éjaculé.
— J’ai pas quoi?
— Normalement à la fin, ta queue est censée expulser un liquide blanc. Regarde tu vas voir avec moi.
Mais à ce moment-là quelqu’un frappa à la porte. Kyle et Josh se rhabillèrent rapidement. Ce dernier alla ouvrir.
— Maman!
— Pourquoi tu fermes à clefs? dit-elle en entrant dans la chambre.
— Je fermes à clefs parce que… parce que… on cherche quelque chose à faire à Lori, alors autant être discret.
— Hum… pas de bêtises hein?
— Mais non t’inquiète, de toute façon Kyle est là pour me rappeler à l’ordre.
— Oh Kyle! dit Nicole en le voyant. Tu te sens bien? Tu as l’air bizarre.
— Ça va très bien Nicole, répondit-il tout transpirant. Enfin, je pense.
— Mais oui, il va très bien, intervint Josh.
— Bon je voulais juste te dire que ton père et moi on part faire des courses et ta sœur est chez Declan.
— D’accord, on va rester là avec Kyle.
— Très bien, et pas de bêtises hein?
— Mais non, ne t’inquiète pas. Allez à tout à l’heure.

Nicole repartit. Josh et Kyle attendirent un instant puis ils entendirent la porte d’entrée se fermer.
— C’est bon, on est tranquille.
— Josh?
— Quoi?
— Ça a pas marché.
— De quoi?
Kyle montra son caleçon à Josh, il était toujours déformé pas sa queue.
— OK je vois. Bon je suppose qu’il te fallait un coup d’essai pour débloquer le tout et que maintenant tu es en mode marche.
— En mode marche, répéta Kyle.
— Ouais, maintenant tu devrais éjaculer. Et débander surtout.
— D’accord. Et c’est comme ça alors qu’on… prend son pied? C’est comme ça qu’on dit? Pourquoi un pied d’ailleurs.
— C’est juste une expression. Mais pas exactement non, pour que ce soit vraiment le pied, il faut être à deux.
— Ben on est deux non?
— Oui, mais à deux différemment.
— Ah. Tu me montres.
— Euh… je sais pas Kyle, t’es un mec et… je suis un mec.
— Ah… et on peut pas prendre on pied si on est deux mecs.
— Si bien sûr, bien sûr qu’on peut. Mais… bon très bien on va essayer. Mais je te préviens tout de suite, c’est ma première fois de première fois alors… ouais… enfin pour toi aussi en fait.
— Alors, je fais quoi?

Sur les conseils de Josh, tous deux se déshabillèrent complètement, Kyle révélant son torse musclé imberbe et son absence de nombril. Josh, son torse fin qui commençait juste à se muscler. Puis, tous deux s’approchèrent et s’embrassèrent. Josh qui avait déjà embrassé plusieurs filles prit les commandes et glissa sa langue contre celle de Kyle. Leur baiser dura plusieurs minutes. Enfin, Josh se mit à genoux, Kyle debout. Il commença par caresser l’épaisse queue de Kyle puis embrassa son gland, puis le lécha et enfin commença à le sucer. Finalement, c’était meilleur que ce à quoi il s’était attendu, c’était même plutôt bon. Kyle, quant à lui semblait apprécier au plus haut point, sa respiration était saccadée, il gémissait, mais ne savait pas quoi faire de ses mains.
— Mets-les sur ma tête et suis le mouvement, dit Josh en reprenant sa respiration.
Puis il reprit la bite en bouche, sentant les doigts de Kyle lui passer dans les cheveux. Avec une main, Josh commença à caresser les boules poilues de Kyle. Il continuait sa pipe, faisait glisser la queue contre sa langue, la masturbant de deux doigts à la base. La queue était tellement épaisse qu’elle lui remplissait la bouche et au bout de cinq minutes, il commença à avoir mal à la mâchoire. Il se releva.
— Bon, c’est ton tour Kyle.
— Mais je sais pas faire.
— Moi non plus je savais pas faire.
— Pourtant, c’était super bon.
— Mets-toi à genoux et fais comme tu le sens, je te guiderai si ça va pas. Utilise la bouche, ta langue, tes mains. Fais juste attention à tes dents.
— D’accord.

Kyle s’agenouilla, pas très rassuré, et jeta un regard à Josh. Puis il ramena son attention à la queue de Josh. Il ne savait pas trop comment commencer, alors il ouvrit la bouche et fit entrer la queue jusqu’à ce qu’il sente que ça bloque et referma les lèvres. Il ne bougea plus. Il passa sa langue sur cette bite, comme il l’avait passée sur la langue à Josh quand il s’étaient embrassés. Il entendit Josh qui commençait à gémir, ce qui le rassura. Puis il sentit deux mains glisser dans ses cheveux et tirer sa tête en arrière, faisant lentement ressortir la bite de sa bouche. Quand Josh n’eut plus que le gland dans la bouche de Kyle, il repoussa la tête de ce dernier dans l’autre sens pour rentrer de nouveau dans sa bouche. Kyle compris alors et commença des va-et-vient par lui-même. Ne sachant pas trop quoi faire de sa langue, il continua de la faire tourner autour de la queue. Josh gémissait.
— Putain Kyle, heureusement que c’est ta première pipe sinon je t’aurais déjà giclé dans la bouche, hmmmm t’es vraiment doué en tout.

Kyle comprit qu’il se débrouillait bien et accéléra ses mouvements. C’était un sensation bizarre que de sentir cette queue lui glisser dans la bouche mais, et il ne savait pas pourquoi, il adorait ça, la sensation, le goût. Il ne savait pas non plus pourquoi mais ça l’énervait de ne pas pouvoir mettre la totalité dans sa bouche. Il ne manquait pas grand-chose pourtant, juste quatre ou cinq centimètres. Alors qu’il faisait reglisser le manche dans sa bouche, il décida d’essayer et enfonça d’un coup les 16 centimètres. Mais il sentit le gland cogner et il commença à tousser.
— Hey Kyle, doucement, tu ne pensais quand même pas pouvoir me faire ça dès ta première fois, tu es doué mais quand même.
— Je sais pas, j’ai eu envie.
— Je sais que j’ai pas une très grosse queue, mais quand même, la gorge profonde ça demande un peu d’entraînement. Avec un peu d’expérience, tu pourras y arriver.
— Oui, j’espère.
— Bon tu veux qu’on essaye autre chose?
— Parce qu’on peut faire autre chose?
— Oui, ça, c’est une sorte de préparation; après il y a la pénétration.
— Et c’est bon?
— J’ai jamais fait! Mais il paraît. Pour les mecs il paraît que ça fait un peu mal au début, mais qu’après c’est très bon. Mais si tu ne veux pas essayer…
— Si si, je veux tout essayer.
— Bon, on va y aller doucement de toute façon. Mais il faudrait quelque chose pour nous aider.
— Comme quoi?
— Quelque chose qui aide à glisser.
— On a acheté de l’huile l’autre jour pour ta voiture.
— Oui, mais non, on va plutôt prendre la crème après-rasage de papa.
Josh revint quelques secondes plus tard avec le tube de crème.
— Et c’est pour quoi faire? demanda Kyle.
— Disons que là où on va entrer maintenant, c’est un peu moins simple que dans la bouche. C’est un espace de ton corps un peu plus fermé donc avec ça, ça va faire moins mal.
— Et c’est quoi cet espace?
— Mets-toi à quatre pattes.
Kyle s’exécuta. Josh mit de la crème sur ses doigts et s’approcha du cul de Kyle. Il remarqua avec étonnement qu’il n’avait aucun poil. Puis, il commença à passer sa main dans la raie imberbe, étalant la crème. Puis lentement, il fit glisser un doigt dans l’anus complètement fermé. Mais le doigt glissa facilement.
— C’est dans mon cul que tu vas mettre ta bite?
— Oui.
— Mais… enfin je veux dire, normalement…
— Oui je sais, normalement ça sort par là. Disons que ça permet à la fois de se vider et de se faire du bien. Ça va, je ne te fais, pas mal?
— Non ça va, ça chatouille.
Josh entreprit alors d’ajouter un second doigt, ce qui lui demanda d’écarter un peu plus l’ouverture et Kyle se crispa.
— Je te fais mal?
— Ça va aller, c’est étrange, mais continue, je m’habitue.
Une fois le deuxième doigt entré, Josh attendit un peu puis commença à les faire aller et venir. Puis, il entra un troisième doigt. Kyle souffla pour se détendre. Josh y alla lentement. Kyle avait légèrement mal, il sentait son cul chauffé là où Josh avait entré ses doigts. Mais il ne dit rien, il voulait aller jusqu’au bout. Josh commença alors à bouger ses trois doigts dans le cul serré de Kyle, écartant un peu plus encore son trou.
— Bon Kyle si tu te sent prêt, je vais t’enculer.
— Tu vas…
— Oui, c’est comme ça qu’on dit.
— OK, vas-y.
— Ça risque de faire un peu mal, respire bien.

Josh se mit à genoux et passa un peu de crème sur sa bite. Puis il écarta les fesses de Kyle de ses mains et plaça son gland face au trou de Kyle qui s’était déjà presque refermé. Et lentement, il commença à rentrer dans le cul de Kyle. Dès que le gland commença à rouvrir son cul, Kyle accentua sa respiration, poussant des gémissements de douleur. Il sentait son trou s’ouvrir sur le passage de Josh puis la bite lui rentrer toujours plus profondément dans le corps. Josh continuait lentement à entrer, Kyle se mordait le poing pour ne pas hurler. Au bout de deux petites minutes qui parurent une éternité pour Kyle, Josh lui annonça qu’il était entièrement en lui. Ils ne bougèrent plus. Et Kyle comprit que maintenant, il allait se passer la même chose que ce qu’il s’était passé dans sa bouche, le même mouvement, mais dans son cul qui lui faisait vraiment mal.
— Tu as mal? s’inquiéta Josh en voyant Kyle.
— Oui, ça brûle.
— Tu veux qu’on arrête?
— La douleur va s’arrêter?
— Oui, quand j’aurai commencé à bouger, ton cul va s’habituer et ça devrait faire du bien.
— Alors, on continue.

Josh commença alors de bouger très lentement du bassin, ressortant à peine sa queue pour ne pas faire mal à Kyle. Ce dernier finit par lâcher son poing et hurla. Josh accentua alors un peu ses mouvements. Et petit à petit, Kyle finit par ne plus crier, mais respirant fortement. Josh ressortait chaque fois un peu plus sa queue pour mieux la rentrer. Puis quand il en arriva à n’avoir plus que le gland enfermé dans les fesses chaudes de Kyle, il accéléra les mouvements. Kyle sentait la douleur diminuer et son cul chauffer, d’une chaleur agréable. Et tous deux commencèrent alors à se lâcher. Les coups de reins de Josh devenaient plus secs, Kyle poussait un gémissement de plaisir à chaque fois que la queue de Josh tapait le fond de son cul.
— Alors… Kyle, comment tu trouves?
— Hum, t’avais raison Josh, ça vaut, hum, le coup d’avoir un peu mal, hum, au début.
— Je savais… que t’allais aimer ça… il m'a semblé que… tu voulais avoir les choses… profondément.
— Ouais, hum, j’aime ça, hum, vas-y, accélère un peu, hum, enfonce-toi, hum, c’est bon.
Les deux garçons se laissèrent aller, Kyle gémissant de plus en plus fort, Josh attrapant le cul de Kyle avec ses mains pour bien enfoncer sa bite. Josh accéléra et sentit qu’il allait éjaculer. Il sortit aussitôt du cul de Kyle. Ce dernier se retira.
— Qu’est-ce que tu fais Josh?
— J’allais éjaculer.
— Oh, c’est ce que tu me disais tout à l’heure?
— Oui.
— Et c’est pas bien?
— Si, mais pas maintenant, quand tu éjacules, après c’est fini. Et je veux que tu m’encules à ton tour maintenant.
— Très bien.
— Mais vas-y doucement aussi.

Les deux garçons transpiraient fortement. Josh se mit à quatre pattes à son tour et Kyle attrapa le tube de crème à son tour. Mais les doigts de Kyle étaient plus gros que ceux de Josh qui quant à lui avait un cul plus petit. Et dès le premier doigt, il commença à avoir mal. Mais ils y allèrent doucement. Et Kyle prépara Josh doucement, de la même façon qu’il lui avait été fait. Puis il étala de la crème sur sa queue et se positionna derrière Josh. C’est au moment où Kyle commença à faire glisser son gland que Josh se rappela que la queue de Kyle était vraiment plus large que la sienne. Et son cul s’ouvrit plus que prévu au passage de l’énorme engin de Kyle. Il poussa un hurlement de douleur sentant ce chibre chaud lui déchirer les entrailles. Et après un moment qui lui parut très long, il sentit des poils contre son cul, les poils de Kyle. Ils ne bougèrent plus. Mais la douleur était trop intense et Josh demanda à Kyle de commencer tout de suite les mouvements. Il commença alors aussi lentement que Josh l’avait fait, mais la douleur était trop forte pour ce dernier qui lui demanda alors qu’accélérer, de rentrer et sortir complètement sa queue pour essayer de l’habituer plus vite. Kyle s’exécuta, Josh hurlait.
— Tu es sûr que tu veux que je continue Josh? demanda Kyle qui ne savait plus quoi faire.
— Oui, ça va venir, continue, continue.

Et effectivement, au bout de quelques minutes, Josh commença à éprouver du plaisir, mais pas autant que Kyle, il avait toujours un peu mal. Kyle lui aimait sentir sa queue enfermer dans le trou serré et chaud de Josh. Il accélérait le mouvement, s’enfonçant toujours un peu plus profondément. Il attrapa également les fesses de Josh et il se crispa, comme tout à l’heure, il sentait quelque chose dans son corps, il eut chaud et il sentit tout d’un coup un liquide sortir du bout de sa queue et se disperser sans le cul de Josh. Il aurait voulu voir mais c’était trop bon pour qu’in puisse s’arrêter. Il enculait Josh toujours plus fort poussant de longs gémissements de plaisir… Et enfin, plus rien, il ressortit alors lentement sa queue et la découvrit toute humide, recouverte d’un liquide blanc. Le même liquide blanc s’échappa alors du cul de Josh.
— Et ben on dirait que t’as éjaculé, dit Josh. Et pas qu’un peu, j’ai l’impression d’être rempli.
— Alors, c’est ça éjaculer? C’est bon.
— Tu m’étonnes que c’est bon.
— Mais et toi alors?
— T’inquiète pas, tu vas régler ça.

Josh se mit debout et demanda à Kyle de le sucer, comme tout à l’heure. Kyle le fit avec plus d’assurance, il savait ce qu’il devait faire. Josh voulait jouir. Il attrapa la tête de Kyle et accéléra les mouvements contre sa langue, il sentait qu’il n’allait pas tarder à venir, il gémissait, Kyle le suçait comme un pro. Et Josh se cambre, poussant un cri. Et Kyle sentit un jet chaud lui gicler dans la bouche. Josh ressortit vite sa queue et se branla devant le visage de Kyle. Ce dernier reçut quatre jets chauds sur le visage, lui coulant contre les joues et dans les cheveux. Josh souffla. Puis il baissa la tête et vit Kyle qui ne bougeait plus, la bouche entrouverte.
— Alors, c’est ça l’éjaculation?
— Oui.
— Et on peut le faire où on veut.
— À peu près, dans le cul, comme toi, sur le corps, dans la bouche ou sur le visage. J’ai toujours fantasmé sur la bouche et le visage. Désolé d’avoir été mon cobaye.
— Non, j’aime la sensation. Mais j’ai avalé ce qui m’est arrivé dans la bouche.
— T’as aimé?
— Oui, mais ça été rapide.
— Attends.

Josh passa sa langue sur la joue de Kyle, recueillant son sperme et alla embrasser Kyle à pleine bouche. Chacun avala une part de sperme.
— C’est bon, dit Kyle.
— Oui, je suis d’accord.
— J’aurais aimé goûter le mien.
— La prochaine fois, promis.
— La prochaine fois?
— Oui, à moins que tu ne veuilles pas recommencer.
— Oh, si c’était vraiment bon.
— Oui, et je crois que tu es plus fait pour te faire enculer que moi.
— Donc là j’ai pris mon pied?
— Ouais, là tu peux dire que tu as pris ton pied. Et cette fois je pense que tu es définitivement en mode marche.
— Et il n’y a qu’avec toi qu’on peut faire ça?
— Non, du moment que tu trouves une personne attirante, que tu as envie, qu’elle a envie…

Les deux garçons se rhabillèrent. À peine Kyle avait remis son tee-shirt que la porte d’entrée se fit entendre. Les deux garçons descendirent. Nicole, Stephen, Lori et Deaclan venaient de rentrer.
— Salut Kyle, alors quoi de neuf?
— Je suis en mode marche!

Osiris

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.