Best Of Cyrillo

Page précédente

Les chroniques de Alex - 18 ans

Dimanche à 6h chez David:

A moitié endormi Alex senti un corps étranger pénétrer son anus, une main caressant délicatement ses petits seins et un doux baisé vint se poser sur sa nuque.

Elle ouvrit les yeux, lacha un léger gémissement de satifaction et se cambra pour faciliter les vas et viens de David.

- David : Tu te réveil enfin.

- Alex : Tu es en forme dès le matin.

- David : Oui et cela ne semble pas te poser de problème. Ton clitoris se durci. Puis tu constatera que lors de ton sommeil j'y suis allé délicatement. Maitenant que tu es réveillé on va passer aux choses sérieuses.

David l'attrapa par les cheveux, la positionna en levrette et accéléra sa pénétration. Son long chibre s'entrechoqua sur la paroi anale de Alex qui poussa de long cri de douleur et  de jouissance car, malgré toute cette brutalité, le plaisir était au rendez-vous. Elle comprenait pourquoi les filles n'hésitaient pas à recoucher avec David malgré sa réputation de baiseur brutal.

En ce dimanche matin elle se faisait prendre pour la troisième fois par ce garçon alors que la veille elle était encore vierge.

Ceci ne serait pas arrivé sans sa meilleure amie Sonia et le petit ami de cette dernière, Luc, qui avaient manigancé la rencontre entre David et Alex, en début de semaine, quand celle-ci avait annoncé vouloir faire une sortie en boite de nuit pour ses 18 ans.

Lundi en début de semaine à 18h chez Alex:

- Sonia : Merde, fais chier. J'ai oublié mon rouge à lèvre.

- Alex : Prend le mien.

- Sonia : Merci.

- Alex : Tu as rendez vous avec Luc?

- Sonia : Ouai et suis en retard. Mais bon, il s'en fiche, il dit qu'il a encore plus envie de me sauter.

- Alex : Malgré les autres filles avec qui il couche?

- Sonia : Nous sommes un couple libre. Moi aussi je vais voir ailleur si je veux. Par contre ce qui m'inquiète c'est toi. T'es encore vièrge et je souhaite que tu ne finisse pas vieille fille.

- Alex : J'ai pas encore trouvé de compagnon qui me plaise.

- Sonia : Menteuse, y a David, le pote de Luc. Je sais qu'il te plait à la façon dont tu le regarde. Ok, il a une répuation de brute mais les filles en redemande.

- Alex : Suis pas sur qu'il soit intéressé par une personne comme moi.

- Sonia : Va pas croire, je sais qu'il te trouve mignonne. Tu l'aurai abordé tu serai surement déjà avec lui en ce moment. En tout cas j'espère que pour tes 18 ans tu passera le cape. T'organise un truc?

- Alex : Je voulais te proposer une sortie au Nigth Club ce samedi. Puis, si Luc veux venir.

- Sonia : Ok, pas de soucis, on avait rien prévu au cas ou tu voulais faire quelque chose. Bon, j'y vais. A demain ma chérie et passe le bonjour à ta mère.

- Alex : A demain.

 Alexandre vit avec sa mère Marie. Cette dernière se retrouva seul du jour au lendemain à l'âge de 20 ans quand elle annonça  à son copain qu'elle était enceinte.

Marie éleva seule Alexandre. N'ayant pas de diplôme elle suivi des cours pour devenir secrétaire médicale et afin de les financer elle n'hésita pas à se prostituer. Après avoir eu son diplôme et trouvé un boulot, elle devint en plus escorte girl afin de d'arrondir ses fins de mois. Rien n'était trop dur pour elle  afin d'élever son enfant.

Dès son plus jeune âge Alexandre était une personne réservé et un peux timide, n'aimant pas fréquenter les garçons de son âge mais plutot les filles. De fait, par son aire éffeminé les gens s'y méprenait parfois, ce qui le gênait nullement.

Il fit la rencontre de Sonia à l'école primaire. Lors de ses 12 ans alors qu'il était invité chez elle, il se mit à porter une de ses robes. Rentré chez lui il en parla à sa mère et décida qu'il se vêtirai comme une fille. Nombre de parents s'alarmerai devant une telle décicion mais Marie ne souhaitant que l'épanouissement de son enfant ne vint pas à le contredire. Depuis ce jour Alexandre ce fit appeler Alexendra ou Alex et parla de lui au féminin.

Aujourd'hui Alex mesure 1m65, a les cheveux courts noirs et les yeux vairons, l'oeil droit bleu, dont elle tient de son père et l'oeil gauche vert, hérité de sa mère. Elle ne porte plus de vêtement de garçon depuis ses 12 ans. Depuis deux mois elle prend des hormones afin de faire pousser ses seins. En cours elle ne porte que des pantalons, des shorts et top de fille. sa tenue non provocante ne semble pas gêner les gens qui savent que c'est un garçon. Au contraire cela ne laisse pas de marbre certains garçons de son lycée ainsi que des professeurs. En dehors du lycée elle n'hésite pas à porter les mini jupes les plus sexy sans aucune gêne même si elle croise une connaissance dans la rue.

Lundi à 18h30 chez Luc :

- Luc : Bin dis donc ma salope t'es en retard.

- Sonia : On a fait du shopping avec Alex.

- Luc : Pas de soucis, plus tu me fait attendre et plus j'ai envie de toi.

Sonia esquissa un sourire. Elle savait très bien que son retard excitait Luc. Voilà 6 mois qu'ils sont en couple.

Sonia à 3 mois de plus que Alex, elle est plus déterminé et se comporte comme une grande soeur protectrice vis à vis d'elle. Elle mesure 1m70, blonde aux yeux verts.

Luc, lui mesure 1m75, bruns aux yeux marrons. Il est connu au lycée pour être un dragueur avec son ami David. Si David est la brute, Luc est plutot le type tendre, ce qui ne l'empêche pas d'avoir un vocabulaire assé cru avec ses partenaires.

- Luc : Putain, t'es sexy ce soir.

- Sonia : Tu aimes?

- Luc : Tu m'étonnes, suis encore plus chaud.

- Sonia : Je viens de l'acheter avec Alex. Je savais bien que ca te plairait.

Sonia portait une mini robe. la semi transparence de la texture laissait percevoir son string ainsi que ses fesses.

- Luc : T'es folle de t'habiller comme ça quand tu viens me voir "dit'il en lui mettant la main aux fesses".

- Sonia : C'est fait exprès imbécile.

Elle s'approcha de lui et plaqua ses seins sur son torse. Luc l'embrassa, releva sa robe et enfila sa main dans son string. Il introduisit son doigt dans sa chatte.

- Luc : Bin dis donc, tu mouille déjà. Mais bon, va falloir une petite gâterie avant que je te défonce.

Sur ces mots, Sonia se mit à genoux, baissa le pantalon et le caleçon de Luc et lécha goulûment son sexe.

 - Luc : Putain tu suce bien. Mieux que la plupart des meufs que je me tape.

Sur ces mots Sonia accéléra son mouvement de succion.

- Luc : Doucement bébé, faudrait pas que je me vide maintenant sans t'avoir limer la chatte.

Luc releva Sonia, la plaqua contre le mur, leva sa jambe et la pénétra délicatement. Il permuta entre une pénétration lente à une pénétration rapide. Sonia aimai cela, elle s'accrocha au cou de son homme releva ses jambes autour de ses hanches. Elle ne touchai plus le sol, elle était plaqué dos au mur et son amant devant qui la ramonai comme un étalon. Alors qu'elle senti le chibre de son homme rentrer au plus profond de son vagin et lacher tout son jus, elle poussa un cri de jouissance. Luc laissa un moment son sexe dans sa chatte humide et une fois qu'il fut bien vidé, il se retira.

- Luc : Putain c'était bon.

- Sonia : T'étais bien plein, ca déborde un peux.

- Luc : Tu sais quoi faire.

Sonia essuya avec se doigts le reste du sperme qui coulait le long de son con et se les lécha. Il se rhabillairent et s'installèrent sur le canapé pour regarder la télé.

- Luc : Tu dors ici ce soir?

- Sonia : Bien sur, on pourra faire l'amour toute la nuit comme ça.

- Luc : L'avantage de vivre dans son propre appart sans ses parents. Tu aménage ici quand tu veux poupée.

- Sonia : Samedi soir Alex veux fêter ses 18 ans au Night Club. T'es invité. Tu devrait inviter un pote, qu'elle se retrouve pas à faire la chandelle, et puis qui sait, il lui prendra sa virginité.

- Luc : Un pote? J'en connais plein qui serai content de se la faire. Bien que ta "copine" soit un mec, elle en excite pas mal au lycée. Tu penses à quelqu'un en particulier?

- Sonia : David.

- Luc : Tu le choisi parcequ'il t'as sauté et que tu sais que c'est un bon coup?

- Sonia : Non, je pense qu'elle en pince pour lui. Même si elle dit le contraire.

- Luc : Ok, je lui en parlerai demain.

- Sonia : Pas un mot à Alex avant samedi. Elle risque d'appréhender la soirée.

Lundi 19h30 chez Alex :

- Marie : Bonsoir ma puce.

- Alex : Bonsoir maman. Tu as passé une bonne journée?

- Marie : Un peux dur aujourd'hui. Sonia est là?

- Alex : Non, elle est chez son copain.

- Marie : Tant pis, j'avais acheté des lasagnes au cas ou elle mangerai à la maison ce soir. Je sais qu'elle adore cela. Ce sera pour la prochaine fois. Puis j'ai un client ce soir, du coup je vais l'appeler pour qu'il vienne plus tôt. Il va être ravi.

- Alex : T'aura plus de sous.

- Marie : Tu vas devoir rester dans ta chambre.

- Alex : Pas de souci, j'ai l'habitude. Je vais m'avancer sur mes devoirs.

- Marie : On fera pas trop de bruit.

- Alex : Avec les écouteurs sur les oreilles je vous entendrai pas. Je vais manger dans ma chambre. Passe une bonne soirée.

Mardi 9h au lycée :

- Luc : "Faisant signe de la main" Hé David.

- David : Salut mec, ça va?

David est le meilleur de ami de Luc depuis la primaire. Ce garçon de 1m95 en impressionnait plus d'un, surtout qu'il était bien musclé. Ses cheveux brun rasé, ses yeux d'un noir profond et ses sourcils prononcés lui donnait un air de brute. Malgré son physique imposant, il avait nombre de conquête qu'il collectionnait avec son ami. Ses coups de butoir lui avait donné une réputation de barbare auprès des filles, pourtant elles ressentaient toute du plaisir, raison pour laquelle elles ne refusaient jamais de s'offrir à lui.

- Luc : Ouai, j'ai passé une bonne soirée avec Sonia.

- David : Trop cool, faut que je la voie après pour que je tire un coup. j'ai la queue pleine.

- Luc : Elle commence à 10h aujourd'hui. En fait samedi y a Alex qui fête ses 18 ans....

- David : Et??

- Luc : Sonia aimerai que tu viennes.

- David : Elle veut de nouveau se faire prendre en sandwich?

- Luc : Non, c'est pour Alex. Que tu lui tiennes compagnie si tu vois ce que je veux dire. En fin de soirée ça pourrait être chaud.

- David : Pourquoi Alex vient pas me le demander?

- Luc : Elle sait pas que tu sera là. Une surprise. D'après Sonia, tu lui plait.

- David : Sérieux?

- Luc : Tu m'as pas dit que t'aimerai prendre son pti cul?

- David : Ouai c'est sur. Pour un travesti elle est aussi bonne que n'importe quelle meuf. Ce sont des canons avec ta nana. Suis partant. Y a pas mal de gars ici qui visiterai bien son arrière train. Serai content d'être le premier.

- Luc : En plus c'est pas un pantalon moulant ou un shorty qu'elle portera, mais sûrement une mini jupe bien sexy. Tu l'as jamais vu dans de telles tenues, crois moi que ta température va vite augmenter.

- David : Comment ça ce se fait que tu te l'ai jamais tapé? Tu sort avec sa meilleur amie. Elle aurai pu t'arranger le coup.

- Luc : Je voulais, mais, pas Sonia. Maintenant je comprend. Sonia voulait que Alex se fasse dépuceler par un gars qu'elle kiff. Donc toi. Si tu vois Alex lui en parle pas. Samedi on lui dira d'aller directement chez toi. On vous rejoindra. On ira en boite ensemble et dans la soirée tu la sautera.

- David : Tu crois qu'elle voudra?

- Luc : je penses qu'avec l'alcool elle prendra sûrement les devants.

Samedi 18h chez Alex:

Ce soir Alex allait fêter ses 18 ans au Night Club. Elle avait choisi cette boite de nuit en espérant rencontrer quelqu'un. le choix de sa tenue ne fut pas compliqué, elle l'avait acheté le lundi après les cours avec Sonia. Comme sous-vêtements elle mis un string rose à dentelle.  Elle enfila des bas roses transparentes. Mais ce dont elle était fière était cette microjupe moulante assemblé d'un haut échancré laissant paraitre ses petits seins naissants puis elle mit sa chaîne de taille que sa mère venait de lui offrire. Elle se dirigea à la salle de bain et se maquilla. Elle était enfin prête quand son mobile sonna.

- Alex : Sonia?

- Sonia : Salut ma puce. Bon, je suis avec Luc, on se rejoint chez un de ses amis, c'est à l'adresse que je t'ai passé par sms. C'est pas trop loin de chez toi en métro.

- Alex : C'est pas plus simple que vous passiez me prendre?

- Sonia : On prend deux voitures au cas ou l'on ramènerai du monde. Celle de Luc et de son pote.

- Alex : Ok, à toute.

- Sonia : A toute.

Samedi 19h chez David :

Arrivé à l'adresse, Alex sonna au numéro d'appartement donnée par Sonia. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque David lui ouvrit.

- Alex : heu... Salut

- David : Salut. T'es la première arrivé.

- Alex : Je ne pensais pas que ce serait toi l'ami en question de Luc qui nous accompagnerai.

- David : J'aurai surement du te demander, désolé.

- Alex : Il n'y a pas de soucis, j'aurai du le deviner, vous êtes les meilleurs potes.

- David : Ouai, comme toi et Sonia. Inséparrable. Mais rentre, tu vas pas rester sur le palier sinon on va encore dire que je suis impoli.

- Alex : Tu as aussi cette réputation?

- David : Mes voisins, ce sont des enfoirés. Ils sont jaloux par le nombre de meuf que je ramène. Faut dire que j'ai aussi sauté les femmes de certains.

- Alex : Tu couches avec des femmes plus âgé?

- David : Tant qu'elles sont encore potable.

- Alex : Tu vis seul?

- David : Ouai, c'est mon pti appart. Mes parents en sont propriétaires. Comme tu le vois il y a salon avec cuisine américaine, deux chambres, une salle de bain et un sanitaire. Reste pas debout, assied toi. Tu veux boire quelque chose?

- Alex : Un jus de fruit.

Alex se posa dans le canapé. David mis le jus de fruit sur la table basse et vint s'assoire à ses côté, ses yeux restèrent rivé sur l'entre jambe d'Alex. Assise, sa micro jupe laissait paraître son string rose. Voyant le regarde perdu de David, elle se mit à rougir et serra ses jambes.

- David : Désolé.

- Alex : Pourquoi?

- David : Pour avoir regardé. C'est la première fois que je te vois en jupe et je te trouve bien sexy. De plus elle est bien courte, on peut dire que je suis gâté.

Trouvant la situation un peux embarassante, Alex espérai que Sonia et Luc arrivent de sitôt. Soudain le téléphone sonna. David alla répondre. Après qu'il eu fini, il revînt s'assoire près de Alex.

- David : C'était Luc. Ils vont être en retard, ils ont eu un accident.

- Alex : Sonia va bien? "demanda t'elle inquiète".

- David : Ne t'inquiète pas, ils n'ont rien.

Elle lança un souffle de soulagement. Toujours à ses côté, David la comtempla des jambes à la tête. Il senti son matériel de reproduction se durcir.

- David : Et puis merde, t'es vraiment trop bonne. Peux pas attendre.

Il se pencha vers Alex et l'embrassa. Cette dernière, surprise par la situation, se figea sans tenter de l'interrompre. Quand David se mit à lui caresser les jambes, elle tenta de le stoper mais ce dernier insista et réussi à relever la micro jupe laissant apparaitre le string rose. Il lui retira ses bottines ainsi que son top échancré. Alex, se retrouva seulement avec sa micro jupe relevé, son string et ses bas rose. Le string qu'elle portait ne tenait qu'avec un noeud sur chaque côté. David n'eu pas de mal à le retirer, ce qui dévoila le petit sexe de Alex.

- David : Bin dis donc, c'est pas une bite que tu a là, c'est un clitoris un peux enflé. "dit il en souriant". Je comprend mieux comment tu peux porter des pantalon aussi moulant au lycée. Tant mieux, si tu avais une bite aussi grosse que la mienne, tu ne serai pas aussi sexy. Je constate que tu as aussi des petits seins. T'es bien roulé.

Alex ne sut que répondre, tout cela arrivait tellement vite qu'elle en rougissait embarassé par la situation. David lui n'avait qu'une idée en tête, dévergonder cette pucelle. Il sortit sa bite de son pantalon. Alex fut surprise de voir un engin aussi gros, c'était la première fois qu'elle voyait un sexe d'homme autre que le sien, elle devait bien faire  24cm. Il enfourna sa matraque dans la bouche de Alex et commenca des vas et viens. La taille de son engin ne rentra pas entièrement dans la bouche et Alex manqua de s'étouffer. Puis David lacha la purée, il maintint bien la tête de sa partenaire afin que celle ci ne recrache pas son jus.

- David : C'est bien, t'as tout avalé. Super pour ta première pipe. Mais ce n'est que le début.

David porta Alex dans ses bras et l'emmena dans sa chambre. Celle-ci à moitié étourdi par la violente pipe se laissa faire. Il la déposa sur le lit et suça son "clitoris", ce qui la ramena à la réalité. Il en profita pour la doigter puis farfouilla sa rondelle avec sa langue. Alex poussa de petits gémissements, elle n'était pas maître de la situation, elle ne faisait que subir.

- David : Ton pti cul est encore serré mais j'ai trop envi de te défleurer.

- Alex : S'il te plait, non, je me sent pas prête.

- David : ta gueule "sur ces mots il la pénétra violement".

Alex poussa un cri tellement la douleur fut violente. Le pire était qu'elle savait que sa queue n'était pas rentré entièrement et qu'elle allait souffrir encore plus. Mais contrairement à ce qu'elle pensait, David fit de petit vas et viens afin de dilater son anus, puis quand il estima qu'elle était assé prête, il lui enfila le reste d'un coup sec. Les larmes coulaient le long des joues de Alex, elle ne pouvait s'empêcher de pleurer à cause de la douleur. Son bourreau lui releva encore plus les jambes et se mit à la limer frénétiquement.

- Alex : Haaaaa, Tu m'fais mal, arrête toi.

- David : T'es folle? Suis bien parti, reste tranquille tu vas t'habituer.

Cela dura bien 30 minutes, puis il éjacula tout son foutre au plus profond de ses entrailles. David tenta de l'embrasser mais elle détourna la tête. Elle pleurait à cause de la douleur et la violence de la pénétration. "Fais chier" pensa t'il. Il essuya les larmes d'Alex, l'embrassa dans la nuque et caressa son corp. Cette soudaine tendresse surpris Alex qui le regarda étonné. David en profita pour l'embrasser tendrement. Son sexe, encore enfoui dans la rondelle de sa partenaire, reprit de la vigueur, ce qui la fit sursauter. David se retira lentement et sans même sortir complètement rentra de nouveau. Ses coups de reins étaient plus délicats qu' auparavant. Pris par le plaisir, Alex écarta naturellement ses jambes et s'accrocha à son cou. Au bout de 10 min, David lacha une nouvelle giclé au moment même où Alex senti tout son corp trembler, elle venait d'avoir un orgasme. David se retira.

- David : Humm, va falloir nettoyer cela, dit il en montrant son pénis à Alex.

Elle prit l'engin en main et se mit à le laper délicatement. On sonna à la porte. David remit son pantalon et alla ouvrir. C'était Luc et Sonia.

- Luc : Salut, désolé pour le retard.

- David : Pas grave.

- Sonia : Alex est là?

- David : Heu...elle est dans la chambre.

Sonia aperçu les affaires de Alex sur le canapé.

- Sonia : Je vois "dit elle en ramassant les habits", je vais la voir.

- Luc : Bin dis donc, t'as pas attendu toi.

- David : Hé, c'était le but de la soirée, non? T'aurai du voir comment elle était habillé, ça m'a cassé les couilles d'attendre devant une bombe pareil. Puis votre accident de voiture c'était pas juste une excuse pour le retard?

- Luc : Non, on a vraiment eu ce blème. T'étais censé te la taper en fin de soirée mais tant pis. Si on est en retard c'est parceque j'ai ramené la caisse chez moi, ensuite j'ai défoncé Sonia pour me calmer et enfin on a pris un taxi pour venir. Du coup on prend seulement ta caisse.

- David : Pas de problème.

Sonia rentra dans la chambre et ne fut pas surpris de voir Alex allongée sur le lit.

- Sonia : Coucou ma chérie. Alors c'était comment.

- Alex : "se relevant". Bien, malgré qu'il a été brutale au début.

- Sonia : je vois ça, tu as pleuré. Tiens tes vêtements, rhabilles toi, on va se refaire une beauté et ensuite on y va.

- Alex : Ok. Et toi, ça va pour l'accident?

- Sonia : Plus de peur que de mal. On a remis la voiture chez Luc, il était tellement énervé que j'ai du le calmer à ma façon. Imagine, on à fait cela dans le parking de l'immeuble, Il m'a défoncé, le ventre plaqué sur le capot de la voiture.

- Alex : Ca explique le retard.

- Sonia : Ouai. Bon, on se dépêche, la soirée ne fait que commencer.

A suivre...

Niki75

rushnicholas75@yahoo.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.