Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

Pute à dispo :

Ce soir là excité comme une chienne en chaleur, je n’avais qu’une envie, avoir une ou des bites à sucer et me faire défoncer comme une pute, et je dois avouer que dans ces cas là je me comporte comme une vrais salope.
Au lieu de passer un temps interminable sur internet à chercher un mec, qui le plus souvent sont des mecs fantasmeurs je décidais de me rendre directement sur un lieu de drague que je connais, pas loin de chez moi.

Douche et lavement de mon cul oblige, j’enfile mon jean’s fendu au fesses et un tee-shirt, me chausse de basket sans chaussettes, pris un sac avec des capotes, du gel et mon gode (au cas où…) et me voilà partis.

Arrive sur les lieux il y avait déjà des voitures garées sur les parkings et les mecs a l’intérieure, je me gare donc pas trop loin de l’une d’elles. Je descends et m’adosse contre le capot avant pour me rouler une cigarette tout en jetant des regards furtif sur l’ensemble des voitures garée, certaines partaient, d’autre arrivaient pour se garer, passant devant moi mais repartaient au bout de 2 MN.
Décidément même, les mecs sur un lieu de drague ne savent pas ce qu’ils veulent…
le temps se gâtait un peu et des gouttes de Pluit commençaient à tomber, je rentrais donc dans ma voiture, fini ma clope et attendais…
puis ressortais entre 2 averses, 10, 15 20 MN passaient, mais personne ne venait me voir ou me faisait signe, finalement ce n’était pas mon jour de chance…
la nuit commençait à tomber et excité comme je l’étais, j’ ai reculé mon siège de voiture, mis un pied sur le tableau de bord, enduisit mon cul de gel et commença à me doigter.
Plusieurs voitures, phares allumés passèrent devant moi lorsque l’unes d’elles s’arrêta à coté.

Un mec en descendit et vint me voir, je descendis donc ma vitre et direct il sorti sa bite, je me penchai donc et le suça, puis il me dit.
- On sera mieux dans ma voiture ou dans la tienne ou dans le bois…
Je lui dis ok pour aller dans sa voiture car elle était plus spacieuse que la mienne.

Nous voici donc dans sa caisse, il enleva son fute et me suis penché pour le sucer, je sentais sa bite gonfler dans ma bouche en l’entendant gémir et me dire.
- Hummmm… ouai… vas-y…
Puis un mec est venu nous regarder derrière la vitre, mon inconnu l’as donc baissée et lui a demandé s’il était intéressé pour nous rejoindre, le mec a acquiescé et est venu ouvrir la porte de mon côté.
Je me suis donc mis a genoux sur le siège et le mec a pu découvrir que mon jean’s était décousu pour laisser entrevoir mon cul, ce qui apparemment lui a tout de suite plu…

- Humm... putain…c’est une bonne salope, ça… il suce bien ?
- Ouai… ça va…

Puis il m’inséra un doigt qui rentra sans difficulté.
- Putain… quel cul… il est déjà bien ouvert…c’est une salope qui mérite d’être enculer ça…t’as une capote ?
- Non dit mon 1er inconnu.

Sur ce fait il a quand même continué à me doigter mais est reparti. Quelque MN âpres il est revenu avec un autre mec, et a ouvert la porte. Imperturbable, je continuais à sucer la bite de mon inconnu, mais entendais les 2 autres mecs parler.
- Regarde… (tout en écartant mon jean’s fendu) c’est une vrais salope…
- Putain… ouai en effet…

L’un des 2 a enfilé une capote et a rentré sa bite dans mon cul.
Il me laboura le fion pendant 5 bonne MN pendant que je continuais à sucer et éjacula dans sa capote avant de se retirer et donner sa place à l’autre mec. Une 2eme bite vint se loger dans mon cul qui me laboura sans ménagement et jouit en peu de temps, puis les 2mecs sont repartis
Pendant ce temps le mec que je suçais qui avait pris un malin plaisir à me voir me faire défoncer ne tarda pas à éjaculer à son tour sur ma gueule.

Ses couilles bien vidée je suis ressorti de sa voiture et il est reparti.

Avant de repartir moi-même je suis rentré dans le bois afin d’aller pisser et me branler pour me vidanger lorsqu’un mec est arrivé brusquement derrière moi, me bloqua un bras derrière le dos d’une des ses mains et de l’autre sur mon coup me disant.
- Hey… t’es une lope toi… j’t’es vue dans la bagnole en train d’te faire défoncer…donc tu vae pas avoir de difficulté a m’tiré le jus…hein salope…

A ces mots il m’empoigna les cheveux et me mis a genoux, il baissa son jogging et son slip et me dit.
- Aller… vas-y lopsa… tète moi la teub…
J’ouvris donc ma bouche pour prendre sa bite déjà en semis érection qui grossissait en un rien de temps.
- Hummmm… ouai… vas-y lopsa… tète bien…rentre bien tout dans ta bouche de suceuse…putain… t’es une bonne tépu toi…tu sais y faire chienne…vas-y…lèche moi les couilles aussi…humm... ouaiiiii… j’vais t’niquer ton boule maintenant… aller tourne toi salope…

A 4 pattes je lui ai tendu mon cul déjà bien dilaté par les 2 autree queues et m’enfonça son pieu d’un seul coup avant de me défoncer le cul comme un malade.
- Tiens… prend ça lopsa… j’vais te déchirer le cul salope…t’aime ça la bite hein tépu ? t’as un bon cul de lope… hummmm… han… han… putain… t’as un cul large de pute…t’as du en prendre pas mal de bite toi chienne…

Ce mec s’est défoulé sur moi comme un forcené avant de m’envoyer toute sa sauce dans mon cul, puis c’est retiré et âpres s’être rhabillé il me tira les cheveux en arrière et me dit a l’oreille.
- T’es une bonne tépu et t’as un bon cul à foutre…je cherche une pute a dispo… alors si t’es ok j’te donne RDV la semaine prochaine, même jour, même endroit a 19h et tu m’attendras ici, mais cette fois-ci a poil et a 4 pattes.
Puis il est parti.

Quand a moi, resté seul, je me suis branlé en me doigtant le cul maculé de son foutre et jouis sur l’herbe avant de rentré.
A suivre…

lope soumise 91

rick.lope@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.