Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

Mon Oncle Bernard... 2

Il me montra ma chambre et je découvris sur le lit, un sac de cuir rouge qui appartenait à ma mère. Mon oncle le désigna du regard et me dit:

- " ta mère m'a raconté en détail ce que tu a fait et pour ma part, cela ne m'étonne pas du tout...tu a grandit sans l'autorité d'un homme, et de plus, à ton age, tu cherche a découvrir les plaisirs du sexe...ta nature vicieuse t'a fait prendre conscience de ton physique de lopette...  "

Je tentais de protester et je voulu m'opposer à cette vision des choses, mais avant de pouvoir finir la fin de ma phrase, il me gifla séchement et m'attrapa par les cheveux et il me dit doucement à l'oreille...
- " Pour que cela se passe plutot bien entre nous, je te dit des ce soir comment ça va fonctionner entre nous; Tu ne me contredit pas, tu m'appelle "Oncle Bernard" et tu m'obéis sans discuter! ....à la moindre incartade, je te corrige sur le champs et crois moi....tu pourrais le regretter, je peux être trés sévère...
Inversement, si tu te comportes comme je te l'indique, tu y prendra beaucoup de plaisir..."

 Il me tenait toujours aussi fermement, sa main puissante sur ma nuque, je ressentais la puissance physique de sa musculature et la joue encore rougie par la baffe magistrale qu'il m'avait balancé, je tremblais de peur et je hochais à peine la tête en signe d'aquiescement...Il desserra aussitôt son étreinte et me glissa:

- " Allez, tu vides ce sac et tu ranges les affaires dans le dressing, il déborde déjà de vêtement qui t'iront à merveille...ta valise, tu ne l'ouvre même pas, ici tu n'en aura pas besoin, donne la moi d'ailleurs et déshabille toi ! ...qu'est ce qu'on dit..? "
Il fronça les sourcils et je m'entendis dire en baffouillant..." Oui mon Oncle..."

Il ouvrit une penderie, en sortie un déshabillé, il regroupa quelques affaires et me dit: - " Une douche rapide, tu te change et tu descends dans le séjour, je te laisse 30 minutes....et trouve des chaussures à ta taille.."
 Il sorti sans plus attendre et me laissa seul, encore sous le choc et tout surpris de la tournure que prenais les choses...
Je me jettais sous la douche pour retrouver mes esprits et prendre quelques minutes de recul...la robineterie était un peu particulière et comportait deux flexible de douche. L'un des deux se terminait par un petit gode en inox gros comme un doigt, percé à son extrémité...cela permettait de s'administrer soi-mêmes un lavement tiéde afin d'avoir par la suite l'anus impécable...
Une fois seché, je regardait de plus près ce qu'il m'avait préparé, il y avait un déshabillé de mousseline noir transparent avec un col de frou-frou rose, un serre taille de vinyl noir brillant qui soutenait 8 grosses jarretelles épaisses, une paire de bas couture à talons renforcé, un petit string de nylon noir avec une ficelle de perles et un petit soutien gorge en lanière de vinyl qui comprimait les seins et faisait ressortir les tétons qui restaient eux complétement offerts...
La tenue me plut tellement que j'oubliais pour l'instant mes réticences et je m'habillais sans tarder...le tout semblait avoir été acheté pour moi tellement cela m'allait à ravir...le bas du placard ne contenait que des escarpins à talons aiguilles de grandes hauteurs, je fut surpris de voir qu'il n'y avait que ma pointure et je choisis des plateformes du même rose que le col en frou-frou...

Je me regardais dans le miroir, quand j'entendis soudain rugir mon Oncle Bernard
qui du bas de la maison s'écriat:
- " Si je monte te chercher ma salope, tu vas le regretter..."

Je descendis prudement l'escalier sur mes talons de 16 cm...

Lopette pour mâle

dial.hot@live.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.