Page précédente

machine a remonté le temps

en tant que scientifique, j'ai inventé une machine a remonté le temps, elle me permet de voyager a la fois dans le passé comme d'aller dans le futur, ce qui me permettra de voir ce que fut la terre, et ce quel sera ?

Content de cette découverte, je décide d'en parlé a mes amis et bien entendu tous gay comme moi. Parmi eux se trouve Franck, Marc, Eric, Chris, Georges, Adam, Ben et Jason. parmi eux se trouve que des actifs et les autres actifs/passifs et bien entendu, ils mon tous baisé a la chaîne, deux par deux ou en touze vu que je suis le seul passif de la bande.

Je decidais donc de quitter mon labo pour aller les rejoindre, je ferme celui-ci a clé en oubliant pas l'alarme (très
important) et je descendis les escaliers pour me rendre au parking souterrains. celui-ci fut sombre ont ne voyait pas a 2m, et bien que j'ai allumé la lumière celle-ci semble d'être d'une faible intensité, ce qui ne m'empêchais pas de me dirigé vers ma voiture. je ne me sentais pas très rassuré, car il était très tard 01h50 du matin et je sais que des jeunes comme des voyous arrive a passer les systèmes du sécurité du garage. Il y a une semaine un mec c'est fait violé dans se garage et rien qu'en y pensant je sent que je bande mélangé a une peur que je qualifie d'illogique. je continue de marché, puis, je me rends compte que la faible lumière et malgré une lampe torche de secours je me suis planté de niveau car celui-ci en a
3 et ma voiture fut garé au second et je me trouve au 1er. je fais demi tour afin de me diriger vers les escaliers quand d'un seul coup j'entends un bruit derrière moi, cela me fit perdre mon érection et surtout une peur plus présente.

je marche plus vite et arrive au niveau de l'escalier qui au contraire du L3 est très bien éclairé, j'eteins ma lampe torche et regarde derrière moi afin de voir qui c'est ou ce que c'est ? d'un seul coup j'entend le miaulement d'un chat et commence a respiré un peu quand d'un seul coup je sens une main derrière moi qui me fit sauté de peur. je me retourne et vois deux mecs, très jeune entre 20 et 25a beur, bien musclé et surtout très mignon. je ne les dévisages pas trop car on ne sait jamais et le mec me parle.

- excusez moi messieurs je voulais pas vous faire peur
- oui ont veux juste savoir si vous aviez pas 20 euros pour nous permettre de rentrez chez nous
- je suis désolé, mais, j'ai pas d'argent sur moi
- ok vous avez une voiture vous pouvez nous ramené svp ?

petit soucis, ma voiture regorge de mag de cul et je vois sur l'un d'eux un manque de patience. si seulement je pouvais savoir qu'ils sont pas homophobe sans risqué de me faire casser la gueule je les ramènerais sans problème, que faire ?

- pouvez vous nous ramenés svp
- vous habitez ou ?

là c'est eux qui semble avoir un soucis car l'endroit qu'il m'indique semble être les ruines d'une ancienne base militaire allemande et cela me trouble.

- mais l'endroit que vous m'indiquez est une ancienne base de l'armée ???
- oui on habite là
- vous habitez là bas ? c'est a 50km de Berlin ? et ce soir je dois retrouvé des amis, je suis désolé mais je ne peu pas vous aidez.

l'un d'eux commence a perdre patience et moi a avoir peur...

- dit mec ont te demande poliment depuis tout a l'heure de nous aidé et toi tu refuse, pourquoi ?
- je vous l'est dit je suis attendu et je ne peu pas vous ramenez désolé
- arrête ton char mec et conduit nous a ta caisse
- mais...
- rien du tout, tu va nous ramenés ou ont te défonce ta gueule ta compris ou pas ?
- compris
- ok direction ta caisse alors...

ont descends les escaliers et on arrive au L2 ils allume la lumière et ont se dirige vers ma voiture et une fois arrivé a côté je fais mine d'avoir perdu mes clé ce qui ne marche pas du tout. mais, pendant ce temps les deux mecs aperçois les mags gay français, les deux s'approche en me touchant.

- comprends maintenant pourquoi tu voulais pas nous ramené, t'est PD hein et ton rencard de ce soir c'est pour te faire enculer c'est ça ?
- non
- écoute avoue car tu peux plus le caché, ont vois des mag gay a l'arrière de ta caisse et t'est sûrement en chaleur pour en avoir autant ?
- non pas du tout

les deux s'énerve m'attrape et me force a me mettre a genoux ce qui se fit et une fois a la hauteur je ne peu m'empêcher de regarder son paquet ils le remarqua.

- ben tu vois PD que ta envie de la bite et vu qu'on est sympa ont te laissera la vie sauve si tu fait tout ce qu'on te demande, ok ?
- oui
- bien
- tu vas te mettre a poil afin qu'on puisse mieux te prendre des deux côtés, tu va aimé ptite pute.
- oui j'aime la bite répondis je sur le champ
- alors active toi PD tu va commencer par nous sucer et après ont t'encule
- oh ouiiiiiiiiiii

une fois a poil, je me remis a genou et commence a sucer le premier, voyant qu'il n'y a aucune objection ni résistance le second s'occupe de touché mon cul, ma raie et finit par y mettre un doigt, lequel rentre sans aucun problème.

- putain tu te fait enculer tout les jours ?
je fis signe de la tête
- le cul est tellement large que tu te prends facile deux bites dedans !!!
je lâche la bite de son pote et lui réponds OUIIIIIIIIIIII puis reprends la bite de sont pote que je pompe
- ont va t'enculer a deux alors vu que t'aime cela ?! on aurais tord de pas le faire hein ma pute ?
un autre signe de tête.

je suce le mec plus vite car je sais que le gardien Robert, un mec balaise et surtout très homophobe, j'ai pas envie qu'il me voit a poil entrain de sucé maintenant deux bites. son pote (le 2e) qui m'avait pas touché mon cul se baisse pendant que je suce le 1er et constata lui aussi que mon cul est bien ouvert a un point qu'il pourrais me fisté. comme j'avais envie que sa se termine vite car robert passe a 2h00 et il reste peu de temps avant son passage. voyant que j'accèlere le mec me fit signe de ralentir et j'entends robert qui arrive et nous surprends moi a poil avec deux bites et lui matant la scène qui semble l'excité a un point tel qu'il se met a bander.

j'ai l'impression qu'ils se connaisse, car en général Robert gueule sur les inconnus et les vire. Mais, mate mon cul bien ouvert et me regarde puis avec son portable me prends en photo entrain de sucé. la cata, ils va les utilisés comme il la fait avec un de mes anciens collègue.

- Salut les gars je vois que ont ne s'embête pas disant cela avec un large sourire
- non comme tu vois cette lope a envie de bites
- ah ouais ???
- ouai, aussi si ta envie rejoins nous ?
- pas de soucis y'a longtemps que j'ai pas niké
- alors encule le il en a sûrement envie et prête nous ton portable ont te prends pendant que tu le baise
- ok d'accord

le portable a peine pris et la queue de robert entré jusqu'au couille au fond de mon cul, je sentais bien ses 20cm, et j'aimais la sentir il l'entendais avec mes gémissements de plaisir ce qui me fit bander encore plus. l'un des deux beurs me jouis dans ma gueule et pris des photos. il me laissa sa queue le temps de la nettoyé. puis se retira une fois le gland bien propre malgré qui bandait encore, j'avais hâte que robert me jouisse dans le cul pour prendre sa queue bien raide qui doit faire environ 22.6cm quand a celle de sont pote 21.8cm et sa m'éxcite encore plus. Robert ne mis pas longtemps a me remplir mon cul de pédé et cela mis un certain temps, une fois les couilles vide il me la présenta pour la lui nettoyé et pendant ce temps, mon cul eu vite une nouvelle bite.

Robert repris sont portable et vit qu'il ne pouvait plus prendre de photos, il decide de prendre mon cellulaire afin d'en prendre et quand il l'alluma, il vit en fond une image ou je me fait sauté par deux bites. il dit au mec qui m'encule de stoppé

- que se passe t'il mec ? pourquoi m'avoir arrêter j'ai pas rempli cte pute !!
- viens voire sa va te plaire
- j'espère car j'ai envie de me vidé les burns

il s'approche de robert et son pote la queue raide, en faite 3 queues raide que j'avais envie de me prendre, avec ma main je caressais ses bites qui demandais qu'a donner du bon jus tout chaud que j'avais envie d'avaler. mais, en regardant le fond d'écran de mon cellulaire, et en regardant mes photos et vidéos hard gay ce qui les fit bandé un max.

- eh bien ma salope t'aime la queue toi ?
- oui j'adore ça !
- et même a plusieurs, a la chaîne ou deux par deux dans ton cul a foutre
- oui baisé moi, donnez moi vos queues, votre foutre que j'avale tout, baisé moi sans retenue
- ok salope si c'est ce que tu veux, mais, ont va te filmé avec ton portable et ont enverra le tout a tes potes sa va leurs plaire aucune raison qu'il rate une pute se faire enculer.
- cque tu veux du moment que j'ai vos queues.
- bien salope ont va t'enculer a deux et tu suce le gardien
- oh ouiiiiiiiiiii

le premier pris une couverture dans ma voiture, la posa sur le sol et s'allongea dessus, moi je me place au dessus de sa queue que je me prends sans problème. son pote nous rejoins et me la met sans aucun soucis car mon envie est tel que mon cul est large et celle de robert je la prends dans ma gueule pendant que celui-ci film le tout. je gémis de plasir et ne fut pas le seul, mes deux enculeurs aussi car ils me donnait un plaisir jamais connu jusqu'à ce jour bénis. robert qui avait jouis dans mon cul permis les vas et viens de mes deux enculeurs qui prenais eux aussi leurs pieds.

cette séance de trio baiseurs niqueurs dura un certain temps et pendant ce temps je n'entendais rien si ce n'est les gémissements de nous tous. je ne pouvais savoir si quelqu'un venait et pourtant cela pouvait se produire a tout moment.
excité et peur mélangé, je laissais ses deux beurs m'enculer, robert lui ne tena pas plus longtemps et me rempli la gueule de son foutre chaud et épais que j'avalais avec plaisir. j'ignorais a ce moment si mes baiseurs était saint ou contaminé mais le plaisir étant plus fort que la raison je me laisse baisé sentant ses deux bites me ramoné le fion en gémissant de plus belle. robert retira sa queue parfaitement propre puis recula un peu pour avoir un angle parfait pour la vidéo de mes deux niqueurs et surtout de ses deux bites qui me ramone le cul.

- putain ta chatte est bonne a niqué
- ouais et ta le cul très chaud
- un plaisir de te baisé comme t'aime salope
- faut qu'on te fasse niqué par d'autres mecs t'aimerais ça ?

je répondis que par des gémissements et bien que je pouvais répondre je n'en fis rien, car j'aimais trop ce qu'on me fait, je bande toujours et j'ai envie qu'on m'encule et qu'on me branle. je ne pouvais espérer cela d'eux, alors je me tournais vers robert en espérant qu'il regarde une vidéo quand celle qu'il fait sera finit. je savais qu'il restait peu de place car j'avais presque tout utilisé et normalement cela devait s'arrêter. a ma grande surprise cela dura jusqua la jouissance des deux beurs qui me féconde mon cul et je décidais de serrer plus mon cul pour mieux sentir leurs bites que je voulais gardé.

- ptite salope, tu veux qu'ont reste dans ton cul ?
- oui
- pas de soucis (puis parle a robert) ta tout sur la vidéo ?
- (robert) oui tout y compris la fécondation
- ok envoie le a ses potes faut qu'ils en profite et qu'il comprenne qu'il est a dispo
- bon nous ont va se tiré mais avant tu vas nous lavé la queue

une fois retiré, ils me fire nettoyé leurs bites en même temps, je touchais mon cul il était si large qu'on pouvait m'enculer, je me mis assis en attendant puis me releva a poil la queue raide face aux 3 mecs. les deux rebeux se marait en voyant cela, quand a robert qui avait envoyé la vidéo a mes potes il etait tombé sur une ou je me fait niqué et branlé en même temps. il me regarde avec le sourire puis dit aux autres.

- il bande car il attends de se faire defoncer la chatte et branlé pendant il attends que cela pour jouir.
- ah ouais dire les deux rebeux en me regardant tu te branle pas ?
- peu pas répondis je ?!
- pourquoi ?
- pas assez de force dans mes mains a cause d'un accident
- ok penche toi sur ta voiture, tends bien ton cul de lope et j'vais te faire jouir salope
- ont te fera tous la même chose dommage qu'il n'y est pas d'appareille photo
- jpeu vous prêter le miens si vous voulez ?

tous le monde se retourne dans la direction de la voix qui semblait a la fois proche et loin alors que le premier beur a mis sa queue dans mon cul et la laisse.

- jpeu vous prêté mon appareille photo dit la voix, il prends de superbe photo
- ou est tu dit robert ?
- mais ici
- approche !

le mec s'approcha il est costaud la queue très raide et celle-ci a l'air, il a dans ses mains son appareil photo et tout en marchant je vis sa bite bougé et ses énormes couilles qu'il n'a pas vidé depuis longtemps. une fois a la lumière et a côté de nous il dit

- suis Sam et depuis 1h environ je vous matte entrain de niqué cte pute en chaleur, j'ai pris des tofs de vous en pleine action et si vous le souhaité je vous vous prends en photo et vous enverrais ses photos pour souvenirs mais a une condition.
- laquelle répondit le 1er beur ?
- que moi aussi je le nique, j'ai les couilles pleines et suis certain qu'il aimerait, si vous êtes d'accord et devant vous

ils en parle tout les 3 en regardant le mec et moi puis la bite du mec, la discution ne dure pas longtemps et tous dire oui. il prête son appareille a robert qui commence a prendre des photos pendant que Sam me pénètre sans ménagement et cela me plaît encore plus de me faire enculer par ce mec. il m'enfonça sa queue jusqu'au couilles ce que j'aime le plus et comme je suis resté penché il commence ses vas et viens puis avec sa main commence a me branler en douceur. pendant ce temps robert prends des photos dans tous les angles, les gémissements tombe des deux côtés et malgré son excitation et la mienne qui est tel que je jouis sur ma caisse. par moment robert mis grand angle sur ma queue et celle que j'ai dans le cul. Sam mis peu de temps après moi a jouir et le 1er beur reprends la place et m'encule a nouveau en me branlant ce qui me fit jouir une seconde fois ainsi que mon enculeur. le second beur prends sa place et fait de même sauf que sa dura plus longtemps (5mn/15mn environ) lui jouis et moi non alors il laisse sa queue fait des va et viens mais rien jusqu'a un moment ou je finis par jouir. robert fut le dernier a m'enculer, il m'encula d'un façon que les autres ne connaissais pas, car il mis sa queue puis une fois jouis il la remplaca par sa main gauche en caressant ma prostate ce qui me fit de l'effet pendant que la main droite me branle et bien que cela dura longtemps, je finis pas jouir le tout photographié.

Sam qui n'était pas a poil sauf sa queue, sortit de derrière son dos caché sous le bombers un pistolet  un colt 45 calibre 9mm.

- hey t'ennerve pas mec on a fait que prendre notre pied rien de grave
- erreur mec c'est grave car vous n'avez rien compris
- compris quoi ?
- vous avez baisé un mec qui est déjà pris ?
- quoi cte pute

Sam s'énerva et pointa son arme sur celui qui m'avait insulté (sam fait partie de la bande de Hans). alors le second beur
dit:

- qui sait ce mec ?
- moi (répondit Hans)

il commença a palire puis dit

- bon ont te laisse et excuse nous
- ho tu compte allez où tu reste là ta baisé et ta pris ton pied non ? et bien ont va changer cela tu va te mettre a genou et me sucer la queue pour avaler mon foutre, ta compris ?
- non et va te faire enculer du con je suis pas passif et d'ailleurs t'est seul contre nous 3 c'est pas ton flingue qui va changer quelque chose
- seul ???

d'un seul coup pleins de rire se firent entendre dans le garage, une bande de skin se montra et a leur tête Hans qui n'était pas content.il s'approche et regarda les 3 mecs d'un aire si sévère que ceux-ci se mire a genoux face a 20 mecs. ils n'avait pas le choix, sam s'approcha et se fit sucer. loin d'être finis les 3 compères dure vidé les couilles des 20 mecs et pour tout remerciement se fire enculer a leurs tours. Hans et ses potes + Sam encule les 3 mecs sans capote et ce jusqu'a se que leurs culs soit remplie de foutre et bien large. ce qui ne saurait tardé car mes potes ont des queues qui sont grosse et surtout large (22 a 28cm) et le tout sous les photos de Sam.

Une fois qu'ils ont finis avec ses mecs (qu'ils laissère partir) , Hans s'approche de moi toujours la queue raide et a l'air, me tate le cul, y enfonce 4 doigts d'un coup, constatat que j'était bien ouvert et large au point de me faire gémir de plaisir.

- t'aime sa ptite pute et bien tu vas être servis
- j'vais t'enculer et tu t'occupera des autres qui t'enculeront aussi, compris ?
- ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Hans

il n'ajouta rien, présenta sa grosse pine devant mon trou, entra sans ménagement jusqu'aux couilles ce qui me refit gémir et commence ses vas et viens et pendant qu'il me ramone le cul sam s'approche de moi et me fait sucer sa queue. j'était toujours debout penché sur ma voiture entrain de me faire enculer et sucer devant une dizaines de mecs en chaleur ne demandant qu'a se vider les couilles.

Hans ne prends jamais de gant avec moi quand il me baise et normalement ont le fait sans les autres, mais, là se fut le contraire, il demanda la participation des autres, dans un garage ou a tout moment ont pouvais être surpris et il le sait. puis il s'arrêta d'un seul coup, retira sa queue de mon cul, sam en fit autant et dit

- Mike tu reste a poil ont change de lieu tu me suis dans le fourgon et sam va nous suivre en prenant ta caisse

mes vetements fure mis dans la voiture a l'arrière et je me dirigeais vers le fourgon pendant que Hans me tiens par la queue qui est raide ce qui plaisa a beaucoup. on arrive devant le fourgon et deux monte a l'avant, hans et friedrich monte a l'arrière toujours en me tirant par la queue. la porte se feme, sa commence a rouler et par la petite fenêtre je vois sam derrière nous et là hans me dit

- a genou et suce friedrich

ce que je fis sans bronché, je pris la grosse queue de friedrich sous le regard attentif de Hans et sans doute regarder par ceux de devant qui devait certainement voir par le biais du retro. mes gémissements ainsi que ceux de friedrich excite ceux dans le fourgon. Hans sort sa queue et je la suce sans même qui le demande, pendant ce temps ceux que je suce s'occupe un peu de mon cul qui bien que large par la baise des deux beurs et du gardien, semble vouloir encore de la bite et celle de mes potes sa fait longtemps que je les veux...

- t'aime sa hien Mike ?!!!
- ouiiiiiiiiiiii c'est bon

mais pendant ce temps, je sentis que le fourgon commence a ralentire et la je me suis dit on est arrivé ou un feu rouge ? je n'est su qu'après que c'était un feu rouge car on est repartit et je suçais toujours nos deux compères avec soif et avidité. friedrich ne tenait plus et éjacula dans ma gueule alors que j'avale sous les yeux amusé de Hans

- c'est bon le foutre Mike ?
- oui j'adore...depuis le temps que je le voulais
- tu voulais te faire baisé par nous ?
- oui hans !!!
- tu vas être servis alors ont va exaucer ton souhait

puis il me donne sa queue a pomper et là j'avale son foutre épais et abondant... C'est a ce moment que je me suis occupé de celle de Hans qui très excité ne tardait pas a juté lui aussi dans ma gueule et que j'avala ce bon foutre comme pour friedrich. Mais ce n'était pas terminer, car ils sont tous exciter et l'idée de m'enculer dans un endroit spéciale les faisait bander encore plus dure. Hans et Friedrich tate mon cul et me suis dit ils vont me baisé dans le fourgon ? bin manque de pot non. Hans vit ma deception et ne dit rien, par contre je sentais le vehicule qui ralentissais puis s'arrête, Hans me reprends par la queue et ont sort du fourgon, je vois que nous sommes prêt d'un pont désafecté surment utilisé pendant la seconde guerre mondiale. il m'amene au millieu du pont (il fait nuit) et là il me dit

- penche toi et appuie toi ont va s'occuper de toi

il ne ma pas fallut de dessin pour savoir que je vais me faire enculer. comme j'etais penché et toujours a poil, je voyais en dessous un petit chemin forrestier. Hans me penettra en premier et ce fut tellement bon qu'il ma fait jouir en même temps que lui, le second fut Friedrich qui mis plus de temps. Hans n'aime pas me baisé longtemps il prefere qu'on soit seul pour le faire. Friedrich lui continua de me ramoné le fion quand je vis en bas deux flics facile a reconnaître car ils sont tous vert (leurs uniformes) remarque interessante en France ils sont tous bleues ce qui me fait penser aux dessins animés que je regardais etant gosse (créature bleue poursuivis par gargamel). mais, comme je gemissais et pas le seul d'ailleurs, les flics m'apperçoivent et prenne un chemin qui monte vers le pont. loin d'être inquieter friedrich qui les a aussi vu continue de me baiser pour finir de jouir. Sam prends sa place et commence ses vas et vient quand les deux flics arrive vers nous sidérés par la situation et visiblement inquiet, en disant

- arrêter vous immediatement c'est pas un lieu pour cela soit vous le faite ailleurs soit je vous arrête tous

Hans le regarda ainsi que friedrich et les autres sauf sam qui me baise toujours, ce qui attira le regard du flic car sam comme les autres m'encule sans capote.

- vous arrêté immediatement et sorter votre bite de son cul
- pourquoi ? tu veux prendre sa place dit hans en regardant le flic !
- non mais c'est interdit et la loi...il fut couper par hans
- quoi la loi ? je l'encule la loi et rien qu'a te regarder ta envie de baisé n'est ce pas ?

le flic ne répondis pas, mais, regardais dans ma direction au moment ou Sam gemissait car il me remplit le cul, un cul tellement pleins que le foutre debordait au point de couler sur ma jambe. Hans vit que les flics mattait interesser, puis je regarde dans leurs direction et je passe ma levre sur la langue tout en me caressant la queue ce qui les fit bandé au point d'être visible

- Hans les flics bande
- en effet Mike deux ptits PD qui ont envie de toi ont dirait avec un sérieux (pour rappelle hans et sa bande sont tous des skins gay)
- pas du tout répondit les flics en même temps qu'on aurait dit des jumeaux
- alors ont bande sans raison hum ?  alors pourquoi ont regarde mon mec ???
- euh...
- alors la flicaille on a perdu de l'assurance ? et bin vous vous mettez a poil

ils le firent ce discuter, une fois a poil ils leurs bites était si raide qu'un drapeau pouvait tenir droit, de plus un leger vent se leva, ni froid ni chaud, mais, comme je voulais de la queue hans dit au premier flic

- va enculer mon mec et ensuite ce sera a toi compris ?
- oui

le flic s'approche et une fois derrière moi je dit

- vas y te gène pas baise moi et decharge dans mon cul
- ok comme tu veux

celui-ci était poli car Hans a horreur de l'impolitesse, et ceux qui le sont recevoive un chatiment approprié. non seulement le flic encule bien mais en plus il me fait gemir a un point que j'avais jamais connu, il devait être pédé pour le faire aussi bien. au bout d'un temps inconnu, celui-ci déchargea dans mon cul, puis hans s'approche quand le flic retire sa queue et lui dit

- bien ta plus qu'a passé devant et suce mon mec jusqu'a la jouissance
- ok

voyant cette obeissance satisfaisante il demande a l'autre flic d'y aller, celui-ci se dirige vers moi en voyant que sont collègue me suce tellement bien que je gémis de plus en plus fort. je lui dit

- vas y encule moi te gène pas et donne ton foutre
- ok sale pute vais te dosé comme t'aime

il commence a me defoncer et hans arrive derrière lui en le retirant de mon cul, il vit trop tard qu'il avait fait une erreur.

- ta dit quoi a mon mec ? que c'est une pute ? j'vais t'apprendre ce qu'est ce mot pédé, penche toi
- non excusez moi
- trop tard penche toi

comme il ne le faisais pas, deux autres skins sont venu lui donner main forte. penchez et maintenu, le flic se fit enculer par Hans, pendant ce temps Sam qui avait son appareille pris de belles photos. hans pris pas son temps trop excité il engrosse le flic et un autre viens vers loi moi pendant ce temps je me vide dans la bouche de son collègue. Hans vint nous voir l'autre flic avale mon jus se relève et hans lui dit qu'une fois que son pote aura jouis d'aller enculer sont collègue. celui-ci ne se fit pas prié car il a horreur des homophobes. le mec se retira et lui il le baisa et pas en douceur comme il le fit pour moi. puis il dit aux autres de ne plus le tenir car il va degusté ce qu'ils ont fait. le collègue qui enculait sont pote a pris sa queue et le branla pendant ce temps sam changea d'appareille et pris la vidéo pour filmé le tout (incluant la pénétration qui fut filmé par vidéo). non seulement il la enculer mais en plus il lui a jouis dans le cul et l'autre qui n'a fait que très peu de résistance a pris son pied en jouissant. la video étant finis la pellicule aussi la soirée etait terminé et hans s'approche du flic enculé

- eh bin ta aimé hein ? t'aime la bite toi et un conseil va pas rapporter cela a tes superieurs car on a une video de toi en prenant ton pied et te faisant sauté, aussi reflechit bien.

il le regarda avec insistance puis se dirigea vers ses vêtements qu'il remis en oubliant un détail, le foutre coulait laissant apparaître une auréole sur son cul, on c'est tous marré moi compris et son pote aussi. hans parla un peu avec lui et il appris qu'il se nomme Karl qu'il est gay et actif/passif, qu'il aime les plans culs sans capote

- Karl sa te dit de venir avec nous ?
- non faut que je rentre au poste de police
- ok mais s'il te pose des problèmes vient me voir
- je viendrais quand même et pas que pour cela
- ah ouais et pourquoi ?
- ta queue Hans elle est belle et me fait envie, je viendrais uniquement pour la pompé et que tu m'encule rien d'autre
- ok pas de soucis vient quand tu veux

il parti et nous ont remonte dans le fourgon, je m'était essuyé un peu dehors afin d'évité que sa coule partout et ensuite dans le fourgon ou hans me donna un chiffon pour m'essuyer, plus personne ne semblait interesser pour me baisé et c'est comme si sa n'avait jamais eu lieu. arrivé a notre QG je vis que certains etait deçu car il ne m'avait pas sauté, hans m'appela et comme j'avais compris de quoi il était lieu je me suis mis a poil et là tous le monde est passé par ma bouche avant de m'enculer sans capote. certains mon jouis dans le cul et d'autres dans les deux trous.

Je n'est pas pu présenté mon idée a mes potes de voyages temporelles, mais, cela viendra dans une autre histoire ce qui fera une suite a celle-ci. une fois la tournante finit Hans dit que désormais je fais partie definitvement de la bande, ce qui me plaisait beau cul. On est tous aller se pieuté et dans le lit hans ma parlé de karl et là il ma dit qu'il avait aimé m'enculer et aussi me sucer qu'il aimerait recommencer. je regarde hans et lui dit

- pourquoi pas et il ta rien demandé karl ?
- si il a envie de me sucer et que je l'encule
- fait le
- j'y compte bien
- super ont pourrais faire un trio non ?
- ouais ce serait bien

mais ceci est une autre histoire...

PS désolé pour les fautes mais des problèmes techniques, informatique et orthographique ne me permette pas de corriger avec win98.

Gaymen

sexm0040@gmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.