Page précédente

Maison de Repos

Après une baise intense avec Hans, je décide de retourné a mon labo pour utilise a nouveau ma machine temporel.

cette fois, je décide de retournée en 1988 et j'avais 19a. cette année fut la plus belle de toute ma vie et j'en bande encore. après de multiples opérations, examens, médecins et de longues hospitalisation, le corps médicale décide de m'envoyer en maison de repos.

J'ai du donc prendre le train pour m'y rendre car il s'agit d'une maison de repos qui se trouve en Haute Savoie sur le plateau d'Assy, un superbe endroit. dans le train j'ai eu un malaise, pas méchant mais a la gare ont appelle la maison de repos pour qu'une personne vienne me chercher. après le chef de gare me dit qu'on va venir mais, avec le temps qu'il faudra attendre car on est en plein hiver et la neige comme le verglas recouvre tout.

1 heure après, un jeune mec de 25a entre dans la salle ou je suis et me dit

- vous êtes Monsieur P………

- oui

- je suis de la Maison de Repos je vais ranger vos valises et ensuite je reviens vous cherchez.

il prends mes valises et il voit que je tiens une mallette qu'il était pour prendre, mais, vit que je ne voulais pas, puis finit par la prendre. il se dirigea vers sa voiture et mis ma valise et par sécurité regarde a l'intérieur de la mallette et y trouve des mags gay. il s'assure qu'il n'y a pas de drogue ou autre puis referme la mallette et vient me chercher. la il me dit;

- je vais vous aidez jusqu'à la voiture

- merci

- de rien

il m'aide a m'asseoir dans celle-ci et lui se met derrière le volant m'indique d'attaché la ceinture de sécurité et il démarre. j'avais remarqué que la voiture est équipé de chaînes, quand a l'intérieur en cuir et bien entretenue. là il commence a me parlé de tout et de rien et vient a ma mallette.

- pourquoi avoir refusé que je prenne ta mallette ?

surpris pas le tutoiement, je le regardait sans répondre

- bin alors pourquoi ? tu sait ont peu se dire tu on a le même âge non ?

- j'ai 19a

- ah ouais ? tu ne les fait pas !

- alors pourquoi ?

- parce que je voulais la gardé près de moi c'est tout.

- malheureusement c'est impossible tout les bagages sont mis dans le coffre au cas ou il y aurait un accident, rien avec le passager, on a eu des problème alors on évite tu comprends ?

- oui bien sûre (pensant qu'il n'avait pas regardé le contenue)

- par contre j'ai du regarder l'intérieur afin de voir si tu planquais pas des drogues ou autre qui vont a l'encontre du règlement de la Maison de Repos, c'est là que j'ai compris pourquoi, t'est gay ?

je savais pas quoi répondre et pourtant sont sourire et sa beauté me faisait bandé et il s'en aperçu.

- moi c'est Yann et toi ?

- Mike enchanté Yann

- faut pas avoir honte d'être ce que t'est moi aussi suis gay, mais, actif et toi ?

- suis passif

- ok Mike, normalement ont ne vient jamais chercher nos pensionnaires, c'est eux qui vienne par leur propre moyen, et là vais devoir te facturé la course.

- mais j'ai pas d'argent ?

- pas grave, t'aime sucer ?

- oui et bien pendant que je conduis suce moi et j'oublie la note ok ?

- ok

je me penche et je profite pour caresser sont paquet a travers son jean je sens une bosse et surtout dure, je baisse la fermeture éclaire, et sors sa queue de sont slip, elle est superbe environ 24.7 cm, que j'ai pris en bouche car friends des grosses bites. voyant que je m'occupe de lui il se gare dans un petit bois afin d'éviter de gêner la circulation. je l'entends gémir puis il me tiens la tête et me dose au foutre lequel j'avale sans problème. il était visiblement excité de ma prestation.

- putain tu suce vachement bien pour ton âge tu fait sa souvent ?

- oui quand c'est possible !

- en plus t'avale le foutre ta aimé le miens ?

- oh oui trop bon

- t'en reveux ?

- oui

- alors vas y tête moi bien

- tu peux descendre ton froc car je peu pas tout avoir ?

- ok pas de soucis, mais descends ton survet et slip que je regarde un truc

il baisse sont jean et sont slip et moi je fais de même puis je prends sa queue dans ma gueule en allant aussi sur ses couilles et titiller sont gland.

- putain t'aime sa la bite toi ? hummmmmm c'est bon continue salope tu vas avoir ta nouvelle dose de foutre.

pendant ce temps je sentis sa main sur mon cul, il y pénétra un doigt direct dedans sa me fit gémir alors que je suce, voyant que sa rentre sans soucis, il en met un second qui entre également.

- eh bin tu te fait souvent enculer toi t'aime la bite c'est bien tu vas avoir du boulot pendant ton séjour car vais te faire sucer ma queue et si t'est pas satisfait ont verra ensuite sa te dit ?

- ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (je lâchais quelques secondes sa queue pour lui répondre) puis la repris.

il ne fallut pas longtemps pour me remplir ma gueule de sont foutre bien chaud et bien épais et surtout en grande quantité (non compté).

- c'est bon ta eu ta dose Mike ?

- non j'ai envie que tu m'encule Yann

- ok mais pas ici ont y va cette fois, rhabille toi car ont re-part.

la voiture fit marche arrière pour sortir du petit bois, ont arrive devant un immense chalet et on rentre direct dans le garage. là un mec d'un certain âge attendais Yann.

- Qu'est ce que tu foutait Yann sa fait 1h que t'est partie ???

- j'ai du m'arrêter en route papa car suis tombé sur une bonne salope et un bon vide couilles qui avale

- ah ouais ? il ta pompé pendant tout ce temps ?

- il en revoulait et il en veut encore père car il ma demandé de l'enculer, il devrait dormir avec moi et le frangin vu qu'il aime la bite il serait pas déçu. en plus toi non plus alors fait en sorte qu'il soit avec nous ?

le père regarde Yann et ensuite s'avance vers moi, j'étais toujours dans la voiture et me dit

- tu va pas pioncé dans la voiture ?

il remarque que je bande et là il ajoute en me faisant sortir.

- alors on a un soucis, on a plus de chambre seul comme la demandé votre médecin, ni de chambre a deux. par contre ont va vous faire dormir avec mon fils Yann que vous connaissez et si vous avez un souhait faite le moi savoir car je suis le directeur de cette Maison de Repos.

- j'ai un souhait Monsieur

- ok mais pas Monsieur moi c'est Eric et c'est quoi ton souhait ?

- j'ai demandé a Yann de m'enculer et maintenant j'ai envie de sucer, aussi pendant qu'il m'encule j'aimerais te sucer la bite

- ok pas de soucis

je me met a poil, yann et éric en font autant une fois terminé je me met a genou et je suce la queue de ses deux mecs aussi imposante que l'autre, j'en profite pour lécher les couilles et la tige, je passe de l'un a l'autre pour bien la prendre. je vois yann qui n'en peu plus malgré les éjacs qu'il a fait et me rempli la gueule de sont foutre que j'avale. son père me regarde et dit

- t'est une bonne salope toi, tu vas être bien avec nous ont te baisera autant de fois que tu veux et autant de foutre que tu pourras avalé. yann encule monsieur vu qu'il la demandé si gentiment

malgré qu'il est jouis a plusieurs fois, yann bandait toujours et ses couilles était toujours énorme, je n'avais jamais vu cela. il passait derrière moi la queue raide pendant que je suce sont père, il me la mis directe sans ménagement ce qui me fit gémir. eric (son père) me remplie la gueule de sont foutre épais et abondant, je me suis dit c'est de famille et lui aussi bien monté. si sa famille est aussi bien monté j'ai hâte de les rencontrés. mais bien qu'il se vide dans ma bouche je continuait de le sucer.

- putain t'est une bonne chienne me dit eric, t'aime la queue et tu veux encore du foutre

je répondis pas un signe de tête.

- t'en veut t'en aura

yann me ramone la chatte aussi fort qu'il le pouvait et eric me baise la gueule, a cette instant Fred le second fils d'éric entre dans le garage entrain de me faire baiser par les deux trous. sont père l'invita a venir nous rejoindre et a peine qu'il nous rejoins eric se vide une nouvelle fois dans ma gueule Fred voyant cela sort sa queue aussi grosse que l'autre et remplace son père. Pendant ce temps Yann m'encule toujours et Fred remarque que son frère n'a pas de capote et lui fait remarqué.

- tu baise sans capote ?

- ouais il en veut, il va être dosé car il aime la queue et le foutre après tu le baise tu verras il a une bonne chatte ce mec.

yann ne mis pas longtemps, il jouit et fred prends alors sa place et pendant ce temps eric remonte en haut car on lui signale un problème et dit a eric

- après tu lui montre sa chambre il dors avec toi et fred

- ok

fred m'encule profondément m'arrachant des gémissements de plaisirs, je voyait yann se rhabillé mais je vis aussi sa grosse queue sa m'excite a un tel point que je jouis sur le sol froid pendant que fred jouis dans mon cul.

Yann me dit de me rhabillé pendant qu'il attendait je lui demandais ou je vais couché ?

- ou tu dors ? avec moi et fred car plus de place sa te va ?

je trouvais cela bizarre car si plus de place pourquoi m'avoir pris ? en générale ont le sait quelques jours avant, mais, en repensant a cette baise intense je m'y quelque seconde avant de comprendre que le repos serait plus sexe. l'idée me plaisait.

- bon suis moi car fred dois aller au bureau pour ton dossier et en attendant te montre tes quartiers.
je le suivais fred pris la direction opposé. on arrive devant un petit chalet mais grand intérieurement et d'après la décoration sûrement très ancien.

- Yann il est vieux ce chalet ?

- oui je vois que tu t'y connais il date des année 1800, il fut construit par un duc mais, ont n'en sait rien.

- voilà la chambre, moi et fred on dors ici pas besoin de grand lit, tu as celui-ci je vais te chercher de quoi faire ton lit ok ?

- ok et merci

il partit avec un sourire et revit quelques minutes après, il tenait des oreillers, des draps et une couette épaisse.

- tu veux un coup de main pour le lit Mike ?

- oui s'il te plaît !

ont fait le lit cela ne dure pas longtemps et a deux plus rapide, je ne pu m'empêcher de constater qu'il fait chaud dans cette chambre aussi je lui en parle

- il fait toujours chaud ici ?

- oui c'est normale car ont dors a poil et pour baisé c'est mieux

- tu baise toujours avec ton frère quand vous avez un passif sous la main ?

- oui d'ailleurs j'ai vu que ta aimé quand il ta enculé

- oh ouiiiiiiiiiiii, j'aimerais recommencé

- avec lui ou avec moi ?

- les deux je dirais, mais, là j'aimerais que ce soit toi

- pas de soucis de toute façon ont te baisera plus souvent a deux cas trois.

- géniale

je retirais mes vêtements et yann en fit de même, il bande toujours et je me suis mis a genou pour bien lécher ses couilles bien lourde, je remontait par la tige et je finissais par gobé son gland pour ensuite me prendre sa queue jusqu'au couille dans ma gorge. sa lui plaisait car je l'entendait gémir de plaisir. j'en profitait aussi avec ma main pour lui caresser ses couilles et a ce moment fred arrive avec mon dossier, me voyant en pleins boulot, il se dessape et nous rejoint.

fred m'encule le premier et laisse yann se faire pomper, son frère prenait son pieds a se faire sucer ainsi et moi je le prenais en me faisant ramoné le cul qui en demandais plus. la fred me mis sa queue brusquement et brutalement jusqu'au couille, je gémissais de bonheur, de plaisir. les va et vient se font plus rapide et il finit par me remplir le cul de sa semence. Yann qui n'avait pas encore jouis, le remplace et me mis sa queue jusqu'au couille se qui me fit crié, mais, je pris la bite de fred qui me remplissait maintenant la bouche. je le suçais car j'avais envie qu'il me donne son jus tout chaud, j'ai du faire tout ce que je sais pour obtenir ce que je voulais.

cela dura quelques minutes et j'ai enfin pu avoir ma dose dans les deux trous. ils remarque que je n'avait pas jouis.

- sa ta pas plu Mike ?

- si j'ai adoré pourquoi ?

- ta pas joui ?

- faut me branler pour cela car …

- ok je vois, bon je commence et fred te le fera aussi.

yann me branla peu car je bandait excité mais il s'y pris tellement bien que je largue tout sur mon abdomen et fred me le fit aussi ce qui dura plus longtemps, mais, je joui de nouveau.

- eh bin t'est une bonne pute toi tu te laisse faire, t'aime la queue et sa ce voit, t'avale le foutre et t'en en veut toujours

- oui

- ok on fait une pause et ensuite ont recommence mais ont va te branler ont veut que tu prenne ton pied, d'autres par je vais chercher tes valises et surtout ta mallette avec tes mags de cul.

- merci yann

- tu me remerciera avec ton cul et ta gueule Mike

- pas de soucis

fred lui était resté et il bandait encore je l'est sucé et il me mis un doigt dans le cul, puis deux puis trois et la main entière entra sans difficulté. sa m'excitait encore plus de me faire baisé la gueule et il retira ensuite sa main de mon cul pour y mettre un doigt, il tentait de masser ma prostate pour me faire jouir, mais, sa n'a pas marché. Yann revint avec mes affaires, et vit son frère se faire sucer et dit

- Mike je peu pas te laisser deux minutes sans que t'est une queue dans la gueule ?!

Ce qu'il faut savoir c'est que Yann et Fred son frère jumeau ils sont tous les deux nés en 1963 même âge, même sexualité et une vitalité sexuelle incroyable.

- reste dans cette position je m'allonge a tes côté et je t'encule ainsi sa va te plaire.

- sauf qu'il jouit pas yann même le massage de la prostate est un échec

- bin ont le branle alors fred sauf si ta envie de le sucer ?

- pourquoi pas lui répondit il !

fred se pencha et me suça, yann me mis sa queue a fond et me baise couché, puis fred sentant venir la jouissance il se relève pour me remplir ma bouche de nectar bien frais et chaud. fred se retira et termina la paperasse sur le bureau de la chambre ou on se trouvait. Yann me baisait encore et il pris ma bite et pendant 15-20mn me branla et m'encule puis ont jouis ensemble.

yann épuisé et fred aussi je les vois se couché dans leurs lit, comme j'étais sur le miens, je n'avais pas grand chose a faire, je me suis endormis sans mettre la couverture dessus. fred voyant cela, vint me mettre la couverture, mais, échec.

- dors a côté de Mike sinon il va chopé la crève dit yann

fred dormis a côté de moi en mettant un bras autour de moi, ainsi j'avais chaud, mais, je pensais cela inutile car la pièce est chaude par le chauffage élevé, mais, sa me plaisait. au réveille yann n'était pas là et fred lui encore endormis,par contre je sent que sa queue elle est en pleine forme car il bande, elle me touche le cul. j'écartais mon cul pour m'empaler sur sa queue et j'y arrive ce qui était une première pour moi. Il se réveilla, il sentit sa queue dans mon cul, me sourit et commence ses va et vient dans celui-ci, me pris ma bite et la branle. a ce moment yann entre dans la chambre et souris en voyant la scène.

- t'est incroyable Mike, t'en veut toujours ?

- oui trop bonne vos bites, j'adore

- yann vint me mettre la sienne dans ma gueule

A SUIVRE….

Gaymen

sexm0040@gmail.com

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.