Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode 1 ici

Épisode Précédent ici

Le réveillon du jour de l’an 2009 avec mon maitre :

Avant toute chose je dois à vous souhaiter à tous une bonne et heureuse année .
Ce réveillon fut non seulement arrosé de champagne mais aussi par une fontaine de foutre, en effet ce soir du 31 décembre je du me rendre au domicile de mon maitre.
20h précise je sonne à l’interphone de mon maitre.
- Allo ?
- C’est moi votre pute maître…
- Ok monte…

J’ouvre la porte du hall et je me dirige vers la porte d’escaliers car il m’est interdit de prendre l’ascenseur. Comme ordonnée je dois me déshabiller et mettre toute mes affaires dans mon sac a dos, c’est donc complètement a poil et pieds nus que je monte les 4 étages, arrivé sur le pallier, je sonne a sa porte, me met a genoux les mains sur la tête et attend que la porte s’ouvre, il ne fut pas pressé de m’ouvrir car j’ai du rester ainsi pendant au moins 5 bonne MN.
Enfin il m’ouvre, je rentre à 4 pattes, puis, comme je dois le faire systématiquement lui baise les pieds en signe de reconnaissance en lui disant :
- Merci maître…
Puis il me dit tout en me mettant un collier de chien en y accrochant une laisse :
- Ce soir salope tu ne seras pas de corvée, tu va simplement servir de vide couilles…

En effet… dans la cuisine le petit mec castré que j’avais connu lors de mes 15 jours de vacance avec mon maître était présent, dans la salle à manger la table avait été dressé et une gamelle dessous cette belle table, je compris tout de suite que ma place serais là.

Les invités arrivèrent un par un, la porte leur fut ouverte par la petite bonne car mon rôle était de les accueillir a 4 pattes comme un chien, leur enlevant leur chaussures pour leur lécher les pieds.

Une fois que tous les convives étaient arrivés l’apéro fut servi sur la petite table et mon maître levant son verre fit un discours :
- Mes amis… merci d’être là, je vous promets que cette soirée sera excellente et pour la commencer je vous propose que l’on se mette tous a l’aise en se foutant tous a poil…

Tout le monde fut enthousiasmé par cette proposition et tout le monde se déshabilla.
L’apéritif se déroula tranquillement, moi aux pieds de mon maître qui me donnait de temps en temps quelque toaste a manger puis tout le monde passa a table, mon repas me fut servi dans ma gamelle et du lécher quelques pieds qui se présentais devant ma bouche.

Puis… minuit est arrivé, après que tout le monde se soit présenté leurs vœux ils formèrent un cercle et la partie commença.

Chacun me donna sa bite a sucer pour les faire bander, passant de bites en bites ils continuaient a garder leurs érections en se branlant jusqu’au moment ou chacun leur tour, éjacula dans ma bouche, je reçu des flots de sperme et en fut inondé, j’en reçu sur ma figure, dans ma bouche, dans les cheveux…

ces mecs étaient tellement excité que leurs foutre étaient abondant et épais, alors qu’un mec qui était entrain d’éjaculer sur ma langue, 2 autres m’envoyait leur foutre en plein visage.
Bien que tout ce jus sortie de ces queues m’inondant le visage et le corps je fus obligé à tout récupérer avec mes mains pour tout avaler, j’ai donc du gouter a 6 sperm différent.
Apres avoir nettoyé toute ces bites ils firent une pose d’a peu prêt 1h avant de s’attaquer a mon cul.

Cette dernière partie de soirée fut d’ailleurs assez pénible pour moi, car je fus couché sur le ventre sur la petite table et attacher a ces 4 coins, mon cul offert a toute ces bites, puis une règle fut imposer, chaque mecs devaient me donner 2 coups de martinet sur le cul avant de m’enculer

Surpris par le 1er coup qui était assez fort, mon maître me bâillonna avec du gros scotch en m’enfournant une de ses chaussettes dans la bouche afin de ne pas m’entendre gueuler et reçu donc 2 coup de martinet supplémentaires.
- Ferme ta gueule salope… t’es là pour servir de pute espèce de chienne…
La 1ere bite à m’enfourner fut celle de mon maître, âpres m’avoir fouetté le cul de 2 coup de martinet il m’enduisit le trou de crème chantilly et m’encula fermement, âpres quelques MN de va et viens il éjacula dans mon trou
- aller les mecs… elle est a vous... ouvrez lui bien sa chatte et profitez en bien…
Je sentie 2 autre coup de martinet s’abattre sur mon cul avant qu’une autre bite vienne remplir mon trou du cul, le foutre de mon maître ayant déjà lubrifié mon trou la 2eme bite rentra sans difficulté. Tout en me faisant enculer comme une chienne j’entendais les autres dires :
- ouai… vas-y… baise là… c’est qu’une pute… aller… vas-y défonce là…
- ouai… putain… elle a un cul d’enfers ct’e chienne…hummmm….

Puis après s’être bien défoulé une seconde éjaculation inonda mes intestins.
Tout les mecs se sont succédés me déversant leur foutre au fond de mon cul tout en respectant la règle de me fouetter le cul avant de m’enculer.

Les mecs s’étant une 2eme fois vidés les couilles, je du les divertir.
Pour cela un gros gode à ventouse fut installé sur la table, et devant eux je dû m’empaler dessus en devant simuler par des petits cris de chienne en rut le plaisir que j’avais en me défonçant le cul comme dans un film porno.
Malgré le cul rougit par les coups de martinet et le trou ouvert par toutes ces bites je me suis efforcé à exécuter cet ordre sous peine de représailles.
Donc, devant l’assemblé, même si l’envie n’y était pas j’ai du subir cet humiliation et me suis empaler sur ce gode en me comportant et m’exprimant comme une petite putain :
- hummmm… oui… c’est bon… je suis ouvert comme une salope…j’aime me faire défoncé… oui… humm…
Devant ce spectacle certain commentaire fusaient…
- regarder moi cette chienne… c’est vraiment qu’une pute…
- ouai… c’est qu’une chienne…
- vas-y branle toi en même temps salope…
- ouai…vas-y fait sortir ta purée grosse pute…
- ouai… bonne idée… lâche tout ton foutre sur la table et lèche…
- putain de salope… exprime toi un peu plus… dis que t’aime ça…
- Humm… oui… j’aime… je suis une pute… une salope… j’aime la bite… le foutre… je ne suis qu’un trou a bites… j’aime sucer des bites et me faire d défoncer le cul…hummmm….
Tout le monde riaient devant cet humiliation, puis…

- Bon… suffit maintenant... on veut te voir jouir salope alors dépêche…t’as 2 MN…
Je me suis donc assis sur le god et commencer à me branler, malgré les 1 mois sans avoir le droit d’éjaculer l’excitation âpres cette séance n’y était plus mais je m’y efforçais. Les 2 MN qui m’était impartie étant passée je reçu 2 baffes dans la gueule, et on m’ordonna de me pencher en avant, le cul cambré, avec toujours le god ancré dedans, là je reçu 6 coups de martinet.
- Encore une fois… t’as 2MN pour cracher ton putain de foutre…

Afin de ne pas recevoir une 2me slave de coup de martinet je me suis efforcé à me branler en continuant à me goder devant eux et fini enfin par lâché mon foutre dur la table.
- Ok… vas-y… lèche tout maintenant salope…

J’ai donc tout léché et aspiré tous se que j’avais craché de ma bite.
Le gode me fut enlevé et fut conduit dans un coin de la pièce, les mains sur la nuque, tête sur le sol et le cul cambrer au vue de tout le monde.
La nuit se passa ainsi, pendant que ces messieurs buvaient et rigolaient moi je restais ainsi, j’ai du sucer quelques bites et me faire enculer de temps à autre avant que ce réveillon se termine.

Au petit matin mon maître m’as renvoyé chez moi âpres que ses invités soient partis.

lope91

ericm91@orange.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.