Page précédente

Premiere Experience , le maitre nageur

Voila 3 ans de cela, j'ai pris des cours de natation , au commencement j'aimais pas du fait que j'étais le seul a ne pas savoir nager et surtout que c'était tout les samedis de 19 a 23 heures. Mais je m'y rendait juste a cause du maître nageur ; il s'appelait Ruben et tout en lui évoquait mes fantasmes. Il était grand , bâti en nageur, tout là ou il le fallait, brun et les yeux noisette. Il souriait tout le temps, mais il avait douze ans plus que moi. Bon à 18 ans je trouvais pas ça important , et je continuais a penser a lui la nuit en caressant mon corps et ça ce terminait toujours par une éjaculations. Mais un soir tout mes fantasmes allaient devenir une réalité.

Ce soir la, le cours tirait a sa fin et je me noyais dans la contemplation du corps de Ruben, de ses muscles jouant sous sa peau, de ses yeux brillant, et surtout je m'abîmais de contempler son maillot qui ne cachait presque rien de son gros membre même pas en érection. Alors que le cours finissait, Ruben me demanda de rester pour l'aider a ranger le matériel qu'on s'est servi ce soir la. D'habitude il demandait aux autres de le faire, mais comme les autres étaient déjà parti il me la demandé, donc j'ai trouvé ça normal. Nous avons donc ranger le matériel et discuter un peu ensuite. Je ne me lassais pas de l'écouter parler des choses les plus anodines , et il a commencé a parler de sexe . j'ai eu une érection impossible a cacher, et il s'en est aperçu , et j'ai vu son sexe gonfler sous son maillot. J'étais a deux doigt de lui avouer mon orientation sexuelle, mais il a changer de sujet.

Je pris donc le chemin des douches pendant que Ruben terminait son entraînement personnel. Sous la douche chaude je détendis mes muscles alors que mon sex était encore bandé, je ressentais des frissons de délice, l'eau chaude coulait sous mon maillot, dans lequel j'ai glissais mes mains. Je commençais a me caresser en pensant a Ruben qui était la en maillot lui aussi, son membre et ses fesse moulées dans son speedo blanc. C'est a ce moment que je sentis des mains me saisir par la taille et remonter vers mes pectoraux pour les caresser langoureusement. Une bouche s'insinua dans mon cou pour m'embrasser tendrement. je me retournai pour me retrouver dans les bras de Ruben, il était très bander,et son pénis sortait a moitié de son speedo. Il se colla a moi , son érection collée sur mon ventre, sa bouche sur la mienne et sa langue dans ma bouche. Ma queue bander très serrer dans mon slip de bain me faisait mal et demandait a en être sortit de la. Il eut tôt de remédier a ce problème en me le retirant. Puis il s'agenouilla embrassa ma verge bien raide pleine de sève qui pointait vers le ciel, il me décalotta et je sentais la sensation des ondes de chaleur intense sur mon gland quand il l'apporta a ses lèvres, et engloutit ma queue complètement. Il se releva et m'embrassa a pleine bouche, nos langues se sont mélangées, entremêlée passionnément .

Il me serra contre lui doucement, sans me faire peur , me communiquant sa chaleur. tout doucement il retira mon maillot complètement et en fit de même pour lui aussi. Puis il pris le savon et s'enduisit les mains. Il se mit a me caresser partout tandis que ma bite allait exploser tant que j'étais bandé. Il m'enduisit le corps de savon glissant. Ses mains s'attardèrent sur mes abdo pour longer mes hanches jusqu'a mes fesses. Je sentais ses mains fermes me pétrir les muscle et je penser a rien d'autre a lui et a moi, unis pour la vie.

Apres m'avoir rince , il s'agenouilla devant moi et sa bouche se posa sur mon carmin de désir. il commença a me sucer des ondes électriques de plaisir intense partait de la base de ma queue pour se propager partout. Sa langues s'attardait sur la fente de mon gland, ses main caressaient mes couilles qui pendaient bien bas. Nous sortîmes des jets d'eaux de la douche et il me fit allonger , il pris mes couilles dans sa bouche et les suça langoureusement. Une douce volupté m'envahissait tout entier, le plaisir montait dans ma verge jusqu'a des sommet que je n'avais jamais penser.

Sa mains glissèrent dans la fente de mes fesse. Au début je trouvais sa inconfortable, mais a un moment il toucha un point qui emplit mes reins de chaleurs , ; il m'écarta les fesses et me lécha l'anus.
Je sentais sa langue qui entrer dedans alors que sa main caresser ma queue. Tout doucement il inséra un doigt et il me fit jouir . Ensuite il retourna vers ma queue il recommença a le sucer, j'allais exploser dans sa bouche mais il s'arrêta. Il vint m'embrasser , sa bouche était pleine de jus car le coulait abondamment .Alors il prit ma queue a nouveau et il l'enfonça dans son cul. il faisait tout les mouvement lui même, j'étais la a regarder sa bite énorme, je le saisit et commença a le branler, soudain je sentais des frisson dans mes entrailles, j'allais jouir il se retira a commença a me sucer encore et je lâchais un énorme paquet de sperme bien épais dans sa bouche, qu'il avala avec délectation

Apres mettre remis du choc dans le bras de mon amant, je tendis les mains vers sa bite, doter de dimension bien supérieure aux miennes, disons 22cm. je posai mes lèvres sur le satin du gland de Ruben et il gémit au contact , je m'empressai de l'avaler même si je pouvais seulement le prendre a moitié, je léchai sa queue en suivant les veines qui s'y trouvait, je commençai a bander encore, j'avais tellement envie de sa queue que je me mis a quatre patte et le suppliai de me le mettre , a départ j'ai eu mal. mais très vite j'aimais le rythme et il le faisait de plus en plus vite , il m'exploser le cul , mais que c'était bon. il accélérait la cadence pour enfin pousser un cri de plaisir intense, et lâchait son sperme très chaude a l'intérieure de moi

Nous primes une douche très vite, j'informait mes parent que j'allias coucher chez un ami. nous repartîmes chez lui, et très vite nous étions au lit, j'avais encore envi, nous le refîmes jusqu'a épuisement et il laissa sa bite en moi et nous nous sommes coucher l'un coller a l'autre avec sa bite en moi.

Au réveil nous le refîmes encore et tout les soir nous le faisions encore.

vickyteepoo@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.