Page précédente

Mars Attack

C'est les derniers jours de l'été.
Il va faire froid la semaine prochaine, en tout cas c'est ce que dit la météo.
Je décide d'aller une dernière fois au bois pour m'envoyer en l'air avec des mecs.

Je suis dans ma bagnole, short laissant apparaître mes cuisse hyper musclées et bien rasées. J'ai un petit pull très moulant qui laisse voir la forme de mes pecs puissants et surtout mes épaules et mes biceps qui roulent sous ma peau encore bien bronzée.

Je me gare et je descends de ma bagnole, je me dirige vers le bois, dans les allées il y a des gars de tous les âges et je sais bien pourquoi ils sont là, c'est pas pour jouer a la pétanques comme les connards qui s'amusent à 500 mètres de là.

Non, eux ils sont là pour la baise virile. Ils me mate pendant que je passe. ce soir, je remarque que je suis le plus musclé de la bande. Je m'enfonce dans le bois et j'ôte mon pull que j'accroche à une branche, je suis torse nu et la lumière de la lune caresse mes muscles saillants. J'entends des pas. Ils sont trois a avoir osés me suivre. Ils sont pas mal, dans la trentaine, il y en a un que je connais . Il a une grosse bite qu'il m'a déjà souvent fourrée dans le fion. Il s'approche en sniffant du poppers et sans rien me dire me fout a main au paquet en me léchant le tétons gauche; je me sens très pute, je vais jouer au passif ce soir; il me donne du poppers, je snif, mon coeur se met a battre j'ai envie d'une queue raide dans mon cul  moite, j'ai envie d'une autre bite dans la bouche je veux sentir des mains me palper partout je veux qu'on admire mon corps que je mets tant de temps a travailler au gym.

J'entends un mec qui approche, il est carrément vieux. Il sort sa nouille et se la branle, je me mets a 4 pattes et  mon mec du début m'enfile sa colonne de viande dans le trou du cul. Les deux autres me fouille partout pendant que le vieux me suce le dessous des bras, je me laisse faire j'aime ça, je suis la salope de ces mecs. Je sens la pine me fourrager le fion et les couilles me taper  les fesse, c'est  bon de se faire enculer j'ai une pine dans la gueule je la suce goulument en faisant des bruits de succion et en tordant les burnes du mec.

le vieux continue de me lècher il aime le gout de ma transpiration ce porc. Y a une main qui me sturbe fort une autre me tire sur les couilles, la queue du mec me pine a fond. Je suis a moitié mort de plaisir je re snif du poppers ma queue est bien raide et elle disparait dans une bouche que je ne connait pas mais je m'en fout c'est bon d'être sucer comme ça.

Un mec me dit: "putain de mec t'es vachement balèze toi t'es beau je suis content de caresser ton corps musclé j'ai l'impression de toucher mon pote de bureau qui es hétéro et qui fait de la muscul, oui exhibe bien tes muscles tu me plais je te veux, pine mon cul défonce moi la rondelle vide tes burnes en moi et il me tend son cul en écartant les fesses, je vois sont trou ouvert on pourrait y mettre la poing, c'est ce que je fais, je lui enfonce la main dans les tripes il grogne comme une bête et se tortille comme une femelle qui jouis.

Je lui masse la prostate. Il aime ça ce salop. Je suis accroupi devant lui, ma main dans son cul et une pine dans le mien une autre dans ma bouche et des mains partout sur mes muscles. Soudain une lumière aveuglante.

On se relève et on regarde. C'est une soucoupe volante avec des martiens qui sortent tout nu et qui ont des sexes turgescents d'au moins 50 cm. ils s'approchent et nous embrochent, putain que c'est bon de se faire piner par un martien. J'en veux encore. le mec qui aime se faire foutre une main dans son cul a maintenant une bite de 60 cm dans le fion et il a les yeux révulsés de bonheur.

On se fait enculer comme si on était que des vulgaires bout de viande. Je jouis 4 fois en 30 minutes. Les martiens retournent dans leur soucoupe et s'en vont dans les étoiles  et nos on reste là avec du foutre vert fluo dans le cul, dans la bouche sur le torse.

Tout a coup le vieux se met a gueuler. Il a son bide qui grossit. On dirait qu'il est enceinte. Il se tord de douleur et accouche d'un petit martien qui lui ressemble un peu.
Il lui donne le sein et s'en va en chantonnant.

Peut etre que je suis aussi enceinte? Vous le saurez si vous êtes bien sages.

A plus Pascal le fou du queue et de muscles.

Pascal

pascalsport@orange.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.