Best Of Cyrillo

Page précédente

match de tennis

Le sport c'est vraiment génial, surtout quand il s'agit de douche commune, et que l'on y va avec l'objet de ses rêves nocturnes.
Voici donc, une petite histoire à laquelle je n'arrête pas de penser, et voulait vous la raconter:

Moi et un ami qui est l'objet de mes rêves cachés jouons au tennis et comme à mon habitude je perds, mais de bonne foi. Nous nous dirigeons vers les vestiaires et nous discutons tous naturellement du match que nous venons de jouer. Nous arrivons toujours en parlant du match aux vestiaires et remarquons, qu'ils sont totalement vide.

Nous commençons à nous déshabiller, je retire mon maillot, mon short, lui fait de même, et je remarque donc son corps musclé comme il le faut, qui ruisselle de sueur, ce qui le fait légèrement brillé. Je lui dis comme ça au passage, tu n'as rien de prévu ce soir, avec ta copine, car sinon tu peux rester manger à la maison si tu veux. Il me dit alors sur un ton désespéré, un ton malheureux qu'il n'est plus avec sa copine, et que je suis le 1er à le savoir. Je m'approche de lui, mets ma main gauche sur son épaule gauche et lui dit, une de perdu, dix de retrouver, et là je ne sais pas ce qu'il ma prit, je lui ai dit, en plus mignon comme tu es, tu peux avoir toutes les filles que tu veux, ce qui n'est pas la même chose pour moi.

Il me dit, quoi, attends tu es mignon, aussi, et tu as plein de qualité, me dit-il. Je lui dis, oui, mais comme se fait-il que je n'ai personne depuis plus de 2 mois. Alors, un blanc se passe, nos regards se croisent et nous nous troublons mutuellement. Je prends ma serviette, et lui passe sur la jambe et lui dit qu'il est grand temps d'aller nous doucher, car nous commençons à sentir......

Nous sommes sous la douche, lui est entrain de se laver les cheveux, et j'en profite pour contempler le spectacle qui s'offrait à moi, il était nu devant moi à quelques mètres à peine, l'objet de mes rêves. Après je prends la bouteille de shampooing, et je me lave les cheveux, pendant ce laps de temps, j'ai eu l'impression d'un regard, sur moi, mais non ce n'est pas possible, je rêve sûrement, et bien la suite va me dire que non.

Nous arrivons chez moi, et donc je lui sers l'apéritif, et lui demande s'il va mieux, et il me répond que oui, car il est bien quand je suis là. Je le remercie par l'affirmative. Le repas se passe donc, nous discutons de nos gouts musicaux, cinématographique. Nous commençons à faire la vaisselle, et puis nous continuons à parler film, et d'un coup je lui demande si il a déjà vu un film avec une histoire gay, et il me dit que oui; il me retourne la question et je lui dis oui, une histoire sur les questions d'un jeune mec qui est entrain de se construire.

Je lui demande ce qu'il pense quand 2 hommes s'embrassent et il me répond, que cela ne le dérange pas le moins du monde, et il me demande peux-tu garder un secret, je lui réponds biensur, et il me dit qu'il voudrait bien embrasser un mec une fois dans sa vie. Je lui parait étonné, mais au fond de moi je suis des plus joyeux. ET puis à ce moment, nos mains se frottent dans le bac de vaisselle, nos regards se croisent et avant que je n'ai pu comprendre, nos lèvres se sont approchées, les unes des autres, et nous avons échangé un long baiser.

Il se retire, gêné, mais je lui dis alors la vérité, que j'avais envie de lui depuis longtemps, et que je n'avais jamais osé lui dire. Alors, il se rapproche de moi, et m'embrasse à nouveau. Il me fait me diriger vers la salle à manger, puis m'asseoir sur le divan et hop il vient sur moi, et m'embrasse plus fougueusement qu'il y a un moment. Je n'osais le croire, mon rêve était t'il entrain de devenir réalité? Là je sentis sa main ouvrir un à un les boutons de ma chemise, puis sa langue m'embrassait en s'attardant sur le bout de mes pectoraux. Il trifouillait mon nombril avec le bout de sa langue, puis, il dégrafa ma jeans, et là commença à caresser mon caleçon qui devenait de plus en plus épais sur l'effet de ses caresses.

Il a ensuite relevé le bord de mon caleçon, et a commencé à me sucer, mais comme je ne l'avais jamais été. Après, il s'est relevé, à enlever son polo saillant qui lui tailler le corps comme un dieu grec, et est venu m'embrasser de nouveau. Fébrilement, pendant notre embrassade, j'approchais ma main de son pantalon, et à ma surprise, il me prit ma main, pour me la déposer sur sa verge qui commençait à gonfler. Alors je me suis fait glisser sur le bord du divan, et j'ai embrassé au passage son torse parfait.

Ensuite je lui ai demandé d'aller vers ma chambre, ce qu'il fit, pendant que je souriais aux anges, car j'étais dans le bonheur le plus total. je me précipitais à ma chambre, et là je le vis allonger sur le lit en caleçon, entrain de se caresser le corps, et il me dit de venir le caresser, ce que je fis sans plus attendre. C'est alors que je reprise mon embrassades, et que j'ai prix sa verge gonflée de plaisir dans ma bouche, ce qui lui procura une sensation de plaisir, des plus visible sur son visage.

Je suis remonté doucement, sur son torse, et je l'ai embrassé. C'est alors qu'il me tendit une capote, et qu'il me dit de la mettre, j'étais éberlué. Il voulait que je le pénètre. Je mis donc son souhait à exécution, et commença à approcher ma verge de son anus tout rose. Je le chatouillais quelque peu et je l'ai pénétré très doucement pour ne pas lui faire mal, il eut un rictus de douleur apparant sur son visage, mais qui se transforma vite, en rictus de plaisir. Il me dit, vas-y j'ai envie de te sentir en moi, ce que je fis sans plus attendre.

C'est alors que je sentis que j'allais jouir et me suis retirer à temps. Je pris une capote à mon tour, pour lui apposer sur sa verge gonflé au maximum de plaisir. Il me dit que veux tu que je fasse, je lui dis, fais moi grimper au 7ème ciel. Je lui mis la capote, et doucement il me pénétra, ce qui fut un réel bonheur pour moi. Par la suite il s'est retiré, et s'est masturbé devant moi, en jouissant sur mon ventre, et m'a demandé de faire de même. Nous avons eu tellement de plaisir à faire ça, qu'il a jouit une 2ème fois et ceux en même temps que moi.

Il m'a embrassé tendrement en m'avouant que c'était la 1ère fois qu'il faisait l'amour avec un autre mec, et qu'il avait eu tellement de plaisir, qu'il voulait recommencer encore.

Nous avons été ensemble pendant près de 5 ans, avant que nos obligations professionnels ne nous sépare, mais nous gardons contact, et il m'a appris il y a peu de temps qu'il voudrait bien que l'on vive ensemble à son retour dans la région? Je lui ai dis sans aucune hésitation, oui. J'attends ce moment avec la plus grande impatience.

J'espère que vous pourrez vivre la même chose que moi.

STORY

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.